Nantes. « Sales bâtards de Français ». Pour une place de parking, il sort un katana [exclusif]

A LA UNE

26/06/2015 – 18H30 Nantes (Breizh-info.com) – « Sales bâtards de français, sales bâtards de français ! » Le gérant d’un bar situé place François II sur l’île de Nantes n’en revient toujours pas. Pour une place de parking, un Français d’origine maghrébine a sorti un sabre de type katana d’un mètre 50 de long et a chargé sur son bar, menaçant d’étriper tout le monde.

Cet après-midi vers 15 h 30, le gérant du bar Buns and Beers revenait se garer devant son bar où il avait mis une poubelle pour garder sa place, le temps de chercher une nouvelle machine à café pour son commerce. Une femme vint lui piquer la place sur son nez. Le gérant s’est indigné, en réponse la femme a crié et son mari, garé dans une camionnette bleue en face de la place, est venu s’ajouter à la dispute, portant son fils de 2 ans au bras.

Selon plusieurs témoins situés au niveau du boulodrome et sur la place, la dispute s’est envenimée et a tournée en bagarre. Le gérant du bar a jeté quelque chose au visage de son adversaire – la femme de l’auteur des coups de sabre est elle catégorique : « il a jeté un verre, qui a explosé dans sa tête, et il a été blessé au cou et au bras » puis les deux adversaires sont partis chacun de leur côté tandis que la femme à l’origine de la dispute rentrait chez elle s’occuper de ses quatre enfants.

Son mari a retraversé la place pour prendre dans sa camionette un sabre de type katana de 1 m 50 de long avec lequel il a frappé plusieurs coups à la vitre du bar : « il tapait avec allant, en criant, en beuglant, y compris sales bâtards de français, ça ça revenait régulièrement, je ne sais pas comment la porte a tenu », explique le gérant du bar, estomaqué, qui a appelé la police.

DSCN1991
fourreau du sabre du suspect

DSCN1997
la place de parking au coeur de la querelle et la voiture du gérant du bar dessus

Puis l’homme s’est réfugié dans son appartement situé au 5e étage d’un immeuble situé rue Alain Barbe Torte, face à l’école d’architecture. Il a été interpellé par des policiers en gilets pare-balles et équipés de flash-balls. Légérement blessé, il a été assisté par les pompiers au commissariat central de Waldeck Rousseau où il devrait être placé en garde à vue.

Sa femme devrait porter plainte, tout comme le gérant du café, pour agression volontaire avec arme. Les riverains connaissent l’individu, « un français d’origine maghrébine qui vit dans un logement social de cette copropriété neuve » et qui jusqu’alors n’avait pas fait parler de lui. Le gérant du café quant à lui estime en avoir « marre du quartier : c’est théoriquement un quartier riche, avec des créatifs, le tribunal etc. mais en fait y a des HLM et des foyers, ça crée de la délinquance, et c’est souvent près de mon bar qu’elle s’exerce ». Outre l’affaire de cet après-midi, il se rappelle d’une « femme, d’un gamin et deux Noirs qui se sont querellés sur la place » le 24 juin et surtout d’une femme qui a été poignardée par son ex-compagnon dans son bar il y a un mois à peine. Elle s’en est sortie…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

10 Commentaires

  1. Le « vivre ensemble » normal, une haine du français normale, une reconnaissance normale pour le pays d’accueil………

  2. Voilà un article qui parle d’un pauvre patron qui occupe une place publique avec les poubelles et qui jette des verres sur ceux qui osent réclamer le droit au stationnement, le journaliste a trouvé un moyen de détourner le problème pour verser son venin et ressortir son racisme qui pue.

    • Vous n’avez pas du bien lire l’article, ce monsieur avait réservé la place le temps de sortir de son véhicule une machine a café (je pense que c’est lourd et encombrant) donc il essaie de se garer le plus prêt possible de son local – J’ai vécu la même expérience plusieurs fois lors de déménagement voir d’entrée dans un hôpital pour accoucher (je vous passe les détails) – Si vous avez des gens compréhensifs et tolérants quand on leur explique les raisons de la démarche, vous en avez d’autres que je qualifierais de GOUJAT (homme ou femme) dont l’éducation laisse à désirer.

  3. Oui c est a cause de la societe…d ailleurs moi aussi je me trimballe avec un katana d 1m50 dans ma voiture, qui ne le fait pas?!! Et se faire gratter une place que tu attends, par qq un dautre qui s en fiut de la civilite et de la biensceance, ca n arrive pas non plus hein?!! Bienvenue chez les bisounours

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés