Ploërmel. Paul Anselin dénonce « les « talibans » français qui veulent détruire nos racines chrétiennes »

place Jean Paul II

17/08/2015 – 07H00 Ploërmel (Breizh-info.com) – Paul Anselin ne décolère pas : dans le cadre de la défense de la statue du Pape Jean-Paul II à Ploërmel, ce dernier reproche à Patrick Le Diffon, maire de Ploërmel, ainsi qu’à son équipe, d’avoir validé le mémoire en défense préparé par l’ancienne municipalité socialiste, et d’avoir accepté les termes « qui sont une véritable capitulation » selon l’ancien maire de la ville.

Surtout, c’est le mémoire en défense préparé pour l’appel effectué par la mairie qui inquiète Paul Anselin : « Si le mémoire en défense préparé pour l’appel est de la même eau, il est évident que l’on ne peut que perdre.».

Mais c’est également le refus – jusqu’ici – de la mairie d’examiner la proposition de rachat du terrain par l’association de défense de la statue de Jean-Paul II afin de « supprimer le « délit » d’utilisation de l’espace public pour ériger la statue », qui hérisse l’ancien parachutiste. « C’est une deuxième trahison. Il ne faut pas se lier les mains avant d’aller plaider devant l’instance d’Appel de Nantes, sinon nous perdrons. C’est la raison pour laquelle nous choisirons un avocat, un vrai spécialiste du droit public pour que l’Association fasse de son côté un vrai mémoire de défense. Nous avons demandé la copie de l’accusé de réception de l’appel administratif et les arguments employés. Sans réponse : on est en vacances !»

L’association a en effet lancé une grande collecte afin de racheter l’emplacement sur lequel se trouve la statue du Pape Jean-Paul II ; elle propose également depuis peu des statuettes à l’effigie de celui qui fût grandement aimé des Bretons. Statuettes conçues et fabriquées en Bretagne.

Paul Anselin – qui achève de rédiger un ouvrage sur les Touaregs – annonce également des surprises à venir, et une rentrée offensive pour défendre la statue, mais pas que :  « Nous continuerons à dénoncer les « talibans » français qui veulent détruire nos racines chrétiennes, comme les propriétaires du nom l’ont fait en Afghanistan avec la destruction des statuts de Bouddha et au Mali avec celles des mausolées des « Saints Musulmans », protecteurs de la Ville de Tombouctou. »

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. .

  • QUERROU de TREVERAN

    PLOERMEL et la Statue de St JEAN PAUL II
    Quand l’Islam galopante arrivera sur PLOERMEL que les Francs Maçons ne s’inquiètent pas, les démarches pour éviter les prières dans les rues, resteront vaines et la Libre Pensée ne sera plus qu’une illusion devant cette situation là qui existe déjà dans de nombreuses Villes de France où la Franc Maçonnerie est muette devant ces situations…Alors profitez bien de la gentillesse des Catholiques.

  • Marie Martin

    A Ploermel comme ailleurs en Bretagne, l’installation de migrants se fera et se fait petit à petit, sans que personne ne dise quelque chose.Les élus sont complices.
    Bien plus de pseudo bretons se lèveront et manifesteront dès lors que cet accueil ne se fera pas suffisant.
    Mais, pour l’identité culturelle dont fait partie la religion catholique en Bretagne, c’est sans compte sur eux.

  • ka da

    Thalys – Nicolas Sarkozy révèle qu’il était le Français anonyme qui a tenté de maîtriser le tireur.

    Dans un premier temps, ce courageux
    Français avait tenté de garder son anonymat mais sous la pression de ses
    proches, Nicolas Sarkozy a admis son geste. Oui, c’était lui qui est
    intervenu le premier dans le train. Reportage.

    « Je ne sais pas si c’était courageux ou stupide mais quand je l’ai
    eu en face de moi, je n’ai pas clairement réfléchi à exploiter cela à
    titre électoral » raconte-t-il. « En passant devant les toilettes, j’ai entendu le bruit caractéristique d’une arme à feu que l’on charge » raconte l’ancien président qui préfère ne pas dire d’où il tient une telle connaissance des armes à feu. « Il y a des choses que je préfère encore taire car beaucoup de choses sont encore en jeu ».

    D’après lui, il a effectué un geste
    élémentaire, une triple clé de bras sur le présumé terroriste, et avait
    la situation en main quand les trois militaires américains en permission
    sont intervenus. « Ils ont plus fait de
    mal que de bien, je tenais l’homme à la gorge et ils ont dit qu’il
    suffoquait, ils m’ont fait lâcher prise, la suite vous la connaissez »
    ajoute l’ancien maire de Neuilly qui refuse de commenter la tournure
    des événements. À la question comment François Hollande aurait réagi
    dans une pareille situation, il se contente de souligner que
    l’actuel président n’était tout simplement pas dans le train. « Où était François Hollande ? Voilà ce que les Français veulent savoir ».

  • Bretonne

    Paul Anselin deviendrait il en vieillissant un bon samaritain…..j’en doute et je ne pense pas qu’il fréquente la communauté chrétienne de Ploermel chaque dimanche. Il utilise tout pour être présent sur le devant de la scène comme sait le faire le bon acteur qu’il est. Il a certainement beaucoup de péchés à se faire pardonner sans aucun doute et notamment ceux qu’il a commis pendant ses différents mandats et ils sont nombreux ..Si a Ploermel nous n’avons que ce personnage pour nous faire des leçons de morale , c’est grave ,
    Mais ne dit-on pas que c’est ceux qui c’est ceux qui en ont peu de morale , qui la font…..