pennelle_troadec

10/09/2015 – 07h00 Carhaix (Breizh-info.com) ‑ Christian Troadec, maire de Carhaix, conseiller départemental et tête de liste de « Oui la Bretagne » aux élections régionales – ce qui lui permettrait en cas d’élection d’obtenir trois sièges, vient d’appeler par voie de presse à l’immigration, dans sa commune, mais également en Bretagne.

Il tenait à réagir à Gilles Pennelle, tête de liste du Front national aux élections régionales, seul candidat breton à avoir publiquement dénoncé la vague d’immigration qui s’abat sur la France et la Bretagne sous couvert d’accueil de « réfugiés ».  « A l’appel d’un gouvernement dépassé et impuissant à la solde de Bruxelles et de Madame Merkel, plusieurs maires de Bretagne PS ou amis de M. Le Fur des Républicains déclarent vouloir accueillir dans leur commune des immigrés supplémentaires. Ils trouvent subitement de l’argent et des logements pour eux ! » indiquait le communiqué du FN adressé à la presse ce mardi. « Le Front national dénoncera commune par commune ces élus qui veulent imposer à leurs habitants des populations étrangères composées de beaucoup de faux réfugiés politiques qui viennent chercher chez nous ce que nous ne pouvons déjà plus offrir à nos chômeurs, nos agriculteurs et nos enfants. Le Front national demande également aux habitants de ces communes de protester vigoureusement contre ces décisions irresponsables.» poursuivait Gilles Pennelle.

Ce communiqué n’a pas manqué de faire réagir Christian Troadec. Faisant référence aux  « heures sombres de l’Histoire », le maire de Carhaix répond au patron du FN breton : « pour répondre à Gilles Pennelle, tête de liste FN aux prochaines régionales, et lui éviter de dénoncer publiquement la ville de Carhaix qui accueille, depuis deux ans maintenant, des réfugiés syriens qui ont fui la guerre et sans avoir à nous torturer l’esprit, nous prenons les devants et nous avouons que oui, nous sommes humanistes et que nous portons secours aux plus faibles, tout particulièrement à l’étranger, qui fuient la guerre et qui cherchent refuge. Nous en sommes fiers. Cet accueil de deux familles syriennes, arrivées à Carhaix en octobre 2013, se fait en lien entre la mairie de Carhaix, le prêtre de Carhaix et de nombreux autres partenaires. » avant de poursuivre : « Nous invitons d’ailleurs les autres communes de Bretagne à se dénoncer de la même façon auprès du FN pour toutes celles qui auraient l’intention ou qui accueillent déjà des réfugiés syriens victimes de la guerre dans leur pays, parce que nous revendiquons la tête haute ce devoir de solidarité en accueillant ceux qui risquent leur vie dans un pays en guerre ».

Difficile d’expliquer cet engagement toujours plus à gauche de Christian Troadec et toujours plus politiquement correct – en opposition total avec l’esprit fédérateur des Bonnets rouges qu’il entendait incarner . A Carhaix, où M. Troadec est réelu maire depuis 2001, certains habitants commenceraient à moins goûter aux déclarations du baron du Poher :  « on a des commerces qui ferment en centre-ville, des cambriolages qui se multiplient, du trafic presque à ciel ouvert dans la commune. C’est de cela qu’il devrait s’occuper en priorité » nous confie cette commerçante du centre-ville.  « De l’extérieur, les gens ont une image d’une ville qui serait toute entière derrière Christian Troadec. Mais c’est faux. Les Vieilles charrues et le sauvetage d’une maternité où beaucoup de femmes ne veulent plus aujourd’hui accoucher ne font pas tout».

Les scores des dernières élections municipales, où Christian Troadec a réalisé 65,78% des voix au second tour (13,06% pour l’extrême gauche) ne sont pas toutefois là pour appuyer ces déclarations. L’inexistence d’une quelconque opposition politique, à droite comme au Front national, non plus.

Face à ce qui s’apparente à un front uni ( de droite comme de gauche) des candidats aux régionales en faveur de l’immigration et de l’accueil de « réfugiés » dont il est souvent impossible de déterminer les raisons précises de l’exil, Gilles Pennelle et le Front national pourraient bien – l’actualité s’accélérant – capitaliser un maximum de voix lors des prochaines élections régionales de décembre.
« On nous empêche de descendre dans la rue. On nous impose sur nos écrans des idées et des discours en faveur de l’immigration, sans jamais donner la parole à la majorité qui ne veut pas d’immigrés. Les urnes parleront, il va bien falloir qu’ils nous écoutent un jour, sinon ...» affirme  un sympathisant du FN dans le Finistère. Affaire à suivre.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

18 Commentaires

  1. Il n’y a aucun avenir pour les immigrés déjà présents en France et la délinquance est souvent leur seul moyen de subsistance. Alors en ramener d’autres non merci. L’immigration, avec toutes les aides, la délinquance qui en résulte, ça entraine un coût exorbitant que les français ne veulent pas supporter.

  2. Pennelle le normand !
    Au lieu de demander à tout le monde de dénoncer tout le monde, qu’il commence par s’occuper de ces ouailles.
    Ou sont-ils tous ces centaines, milliers ou mêmes millions de sympathisants, toujours sur la ligne de départ pour expliquer aux autres ce qu’il faut faire.
    Mais que font-ils concrètement ces « pro FN » dans toutes ces communes qui vont recevoir des migrants ?
    Le Front National sur Carhaix, ça représente quoi ? Il suffit de regarder leur candidats pour les élections Départementales, vous les connaissiez ces candidtas FN, ils habitaient où ? A Brest même ou à Carhaix même ! Dans un tiroir.
    Rien absolument rien. Puisqu’ils ne s’occupent pas du local mais uniquement du national ! Alors, même des migrants en bas de chez eux, avec leurs lunettes de soleil ces pauvres NéoFn-RBM n’y voient que des vacanciers arriver.
    C’est normal, en Bretagne, souvent il fait beau en Septembre-Octobre.
    Les secrétaires départementaux, où sont-ils, que font-ils, ne savent même pas ce qui se passe dans leur communes alors en ce qui concerne les « vacanciers » …
    Pennelle s’est déplacé pour manifester contre la mosquée à Quimper ? Il devait être grimé un peu comme actuellement, voulant se faire passer pour un Breton.

    • Non seulement il ne s’est pas déplacé pour manifester contre la mosquée de Quimper, mais il avait même fait interdire (en vain) par son ami BRIOIS aux militants FN locaux de participer à cette manifestation.
      Pennelle se dit POUR la Bretagne réunifiée, mais aussi POUR la concentration de tous les pouvoirs à Paris : discours incohérent de quelqu’un prêt à manger à tous les râteliers. Gilles Pennelle est un carriériste, ce qu’il veut c’est un siège au conseil régional (tout en rêvant de beaucoup mieux), à n’importe quel prix.

      • Nicolas Bay estimait également que la mosquée de Quimper était un sujet qui devait se traiter à titre privé, que le FN ne connaissait pas le dossier !

        Pennelle veut avoir un siège à n’importe quel prix car n’a toujours pas digéré que Joëlle Bergeron ne lui laisse pas SA place pour les Européennes. Par obligation, il leur faut des femmes sur les listes sinon à la maison à garder les mioches c’est mieux !
        Alors tout est bon pour noyer les Bretons.
        Un imposteur. La gamelle est bonne.
        Dans le Morbihan pour les Régionales, ils vont mettre un élu FN de Lorient qui a voté pour les subventions aux associations culturelles musulmanes c’est à dire, subvention pour les lieux de cultes ! Pour ne pas le citer : Mr Baron. Mais bon, le pauvre, novice en politique, il n’avait jamais assisté à un conseil municipal ! c’est bête hein.

  3. Le petit gars du coin : il est sympa, bonnets rouges et vieilles charrues, voila sa carte de V.I.P. Ah j’oubliais, vote pour le PS dès qu’il peut.
    Grace a ce passeport, il réussit encore à faire passer la mixture.
    Cri cri n’est plus à un migrant près puisqu’il s’accoquine déjà avec les Palestiniens à Carhaix.
    Copain comme cochon avec le petit jeune du NPA Matt Guillemot : toujours bouillonnants lorsqu’il faut recevoir les apatrides, les clandestins, les réfugiés, les migrants, …
    Matt pourra toujours leur offrir le couvert dans sa taverne sur Carhaix.
    Et après toute cette pièce de théâtre, veulent garder l’identité culturelle bretonne !
    Oh la bonne blague.

  4. Troadec c’est Breton..Penelle c’est pas Breton et colonise notre Nation Breizh avec ces idées française latines ,néfaste pour notre civilisation
    Celtique Bretonne ! Penelle et ces français..ER MAEZ…Dehors ! YA, ur wirionnez eo !

    • Troadec est sans nul doute breton mais il est partisan de l’invasion de la Bretagne par des populations venues du Moyen-Orient. A tout prendre je préfère une invasion normande. Pourriez-vous m’expliquer ce qu’est notre  »civilisation celtique bretonne » ???

        • T’as raison Dukonic’h … et kontinus donk à veauter pour les mêmes kons … surtout ne rien changer à l’assemblée nationale RPS.
          Si j’étais breton je voterai soit Adsav! ; soit FN ; pour vraiment défendre mon pays … mais pas pour ce tdc qui confond identité avec ethnomasochisme et a vraiment la gueule d’un arriviste sans scrupules !
          Et puis son chantage aux bons sentiments cela pue la soumission et l’abus de faiblesse … c’est lâche.
          Si c’est ça être breton … je suis heureux de n’être qu’un français d’outre Vilaine (franc-comtois).

          • https://www.youtube.com/watch?t=114&v=yy0a1fD7f8c

            Sérent (56) : Gilles Pennelle* dit NON à l’accueil de 100 migrants !

            Ceci dit vous ne m’avez pas encore infligé une condamnation tout aussi (et même infiniment plus) servile d’Adsav! …
            Alors, qu’en est-il ?
            Quitte à être politiquement correct autant l’assumer jusqu’au bout sans tortiller du Kul …
            Je veux bien respecter un adversaire radical mais digne de mon respect (Adsav!) mais pas un lâche gaucho-udébo-socialo-sàközyste !!!!

            *Penn = tête ; el = dans le (la) … plus celte que normand (ou même franc-comtois) ce patronyme.

      • L’immigration a toujours été le sujet dominant au FN. Sauf que depuis le changement de présidence, pour les marinistes, ce sujet n’est pas primordial et ne sort du chapeau que pour attraper les mouches.
        Pennelle, pour les Régionales, va évidemment nous bassiner avec les migrants puisque sujet du moment !
        Sachez qu’il n’est là uniquement que pour la gamelle.
        Le FN est pour un Etat fort, est jacobin, en aucun cas pour une Bretagne forte.
        Pour vous rendre compte de ce qu’est le néo-FN-RBM, prenez votre carte, participez à des réunions, et on en reparle.
        Vous n’allez pas être déçu du résultat. Vous pourriez même finir abstentionniste tellement que vous serez écoeuré !

  5. Quelle surprise ! Troadec serait politiquement très correct, aligné sur tous les poncifs de la bienpensance ? Troadec est un libéral – libertaire et il n’y a rien à attendre de lui. Que certains puissent encore se bercer d’illusions à son sujet est tout simplement consternant ! Il faut combattre Troadec parce qu’il est partisan d’une immigration sans limites et que l’attitude face à l’immigration/invasion que nous connaissons est désormais le seul critère de clivage pertinent. Le régionalisme (auquel l’immense majorité des Bretons est indifférente) est aujourd’hui une cause tout à fait secondaire qui ne mérite plus qu’on y consacre un temps précieux. Allons à l’essentiel et utilisons nos ressources au combat décisif. La situation catastrophique que nous connaissons et qui est grandement aggravée par les décisions prises par Merkel, que certains considéraient comme le leader naturel des  »libéraux-conservateurs » européens et comme une néo-nationaliste allemande (ceux là ont juste oublié qu’elle est libérale à tous crins et qu’à ce titre elle est individualiste et de ce fait universaliste et immigrationniste ! ), nous impose d’aller à l’essentiel. Se préoccuper en priorité de régionalisme ou de projets européistes fumeux est tout simplement irresponsable.

  6. Combien de maires sont FN sur 36600 communes ? peanuts.
    « 74 % » selon un sondage du carré de Nanterre sans doute ? ou peut être sondage fait part le frère de Philippot ?
    Alerte au gaz : je ne suis pas  » immigrationniste » !
    Quelle démocratie par les urnes ?
    Ils n’imposent pas leurs idées en effet, il s’accaparent d’un parti, le FN canal historique et ensuite, se mettent à table avec l’UMPS.
    Pour faire une belote ?
    C’est la même clique.
    Vous êtes certainement une novice au Néo-FN-RBM, assistez vous à leurs réunions ? Surtout n’hésitez pas. C’est tellement sidérant.
    L’espérance Bleu marine : l’espoir fait vivre.

Comments are closed.