Quimperlé. Le Pôle emploi autorise et refuse une indemnisation le même jour

A LA UNE

22/09/2015 – 08H00 Quimperlé (Breizh-info.com) – Pour ceux qui s’interrogeaient encore sur les compétences et sur la formation des agents de Pôle emploi, l’anecdote fera sourire (hormis les nombreuses personnes victimes de ces fautes administratives ) : un demandeur d’emploi qui venait de s’inscrire à son agence locale a eu la mauvaise surprise de recevoir deux courriers, tous deux adressés le même jour par le Pôle Emploi de Quimperlé .

Dans le premier, ce dernier reçoit une notification comme quoi il bénéficiera de l’ARE (aide au retour à l’emploi) à partir du 8 octobre prochain, pour un montant de 28,19 euros par jour et pour une durée de 288 jours.  Dans le second courrier, ouvert dans la foulée, ce dernier peut lire : « refus d’allocation au retour à l’emploi » .

Il lui est en effet expliqué – ce qui est la règle – qu’en cas de rupture volontaire de contrat de travail ou de manque de cotisation (il faut justifier 91 jours de travail ou de 455 heures de travail depuis le travail volontairement perdu) , il ne peut pas prétendre à l’ARE. Un nouvel examen de son dossier pourra toutefois être fait en décembre prochain.

Cette étourderie administrative vient s’additionner aux nombreux errements constatés tous les jours par la longue liste de demandeurs d’emplois . On ne compte ainsi plus les auto-entrepreneurs – pourtant normalement dispensés de recherche d’emploi – convoqués à des entretiens et reçus par des conseillers souvent bien moins compétents qu’eux dans leurs domaines de prédilection qui tente de leur expliquer comment et quel emploi ils doivent chercher. On ne compte plus non plus les erreurs de calcul d’indemnisations , qui amènent à des rappels d’indemnités – très mauvaise surprise pour les chômeurs – dans les mois qui suivent .

Sur la toile, de nombreux site, à l’image de Grazie, recensent des anecdotes concernant des expériences vécues auprès de Pôle Emploi . Nous avions déjà recensé quelques belles perles dans une enquête intitulé « bureaucratie et incompétence, la règle chez Pôle Emploi ? ».

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

2 Commentaires

  1. Je ne sais pas si vous avez déjà eu affaire à Pôle Emploi. Ces gens-là sont les pires fonctionnaires de la planète socialo-bobo française. Ils seraient incapables de trouver un boulot à quelqu’un qui a déjà un emploi. Bureaucratie, incompétence et très souvent peu de considération pour les chômeurs. Un grand machin à la française qui pompe le fric du contribuable !

    • Ancienne salariée de pole emploi à la retraite vos propos meriadec me font bondir .
      les agents de PE n’ont jamais été fonctionnaires mais salariés de droit privé. Ils doivent appliquer les règles de leur employeur qui sont regies par l’etat et les organismes paritaires. Les erreurs quand elles arrivent sont dommageables mais le personnel fait ce qu’il peut avec les moyens qu’on lui donne. Le travail des conseillers a été dirigé vers la réception des DE vu leur nombre au détriment de la relation entreprises.
      Comment proposer un emploi quand il n’y a pas d’offre. La fusion ANPE ASSEDIC décidée par sarko a cassé tout le travail fait par les équipes pro de l’ANPE .on a l’habitude d’être bouc émissaire. Cela n’empêche pas les collègues de faire leur travail avec leur conscience et je peux vous dire qu’on ne fait pas ce travail si on n’aime pas les gens.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés