Angers. « Sols fertiles, vies secrètes » au Muséum des sciences naturelles

A LA UNE

24/01/2016 – 08H00 Angers (Breizh-info .com) – On le foule à chaque pas que l’on effectue lors de nos déplacements mais savons nous vraiment l’importance de celui-ci et son rôle essentiel dans la biodiversité ? Mais de quoi est-il constitué ? Autant de questions auxquelles le Muséum des Sciences Naturelles d’Angers répond à travers l’exposition « Sols fertiles, vies secrètes ».

Le sol est la base qui a servit à l’implantation de la vie terrestre. Il est composé de matière organique et végétale. Sa constitution dépend d’une multitude de facteurs comme son environnement géographique.

Un sol fertile est peuplé d’une multitude d’organismes vivants souvent invisibles à l’œil nu. La mésofaune regroupe les individus mesurant moins d’un millimètre. Les cloportes, vers de terre, fourmis … font partie de la macrofaune.

Il est difficile de s’imaginer vivre sans le sol, le terreau ajouté à celui-ci ne s’avère pas durable. Aujourd’hui beaucoup de fruits et légumes sont cultivés hors sol mais cela produit beaucoup de déchets.

« En Europe, 80 % de la population vit en zone urbanisée ». Ce constat engendre une réflexion sur le concept de ville fertile à travers la végétalisation des toits et des murs. Des expérimentations sont en cours dans plusieurs villes.

« Un mètre carré de sol peut ainsi abriter plus de 100 000 espèces différentes de bactéries et des milliards d’individus. » Un grand nombre d’entre eux sont encore inconnus, le sol est donc un continent à explorer qui n’a pas encore révélé tous ses secrets. 

Anne-Gaëlle C.

Jusqu’au 26 juin 2016 au Muséum des sciences naturelles, 43 rue Jules Guitton 49100 Angers. Tarif : 4 €, gratuit pour les moins de 26 ans.

 Photos : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

1 COMMENTAIRE

  1. @Anne-Gaëlle C.
    Ca va aller sur la vie culturelle angevine ? Celle de Strasbourg, de Bastia, je dis pas. Mais Angers ? Pourquoi pas Poitiers ou Clermont ? Non, et puis Angers, hein. C’est limite sinistre (alors que l’Anjou est une terre bouillonnante, contrairement à sa capitale de petits bourgeois de province). Bon, c’est tranquille au moins. Ah ! Pas pour longtemps ! Elle est en tête des classements oukifèbonviv’, la déferlante parisienne est en marche. Si vous voulez pourrir sa qualité de vie, allez-y, continuez.

    @breizh-info.com
    Pour faire croire que vous ne faites pas le jeu du FN, commencez par être cohérent dans votre ligne éditoriale et ne soutenez pas le GO (mais c’est vrai que le GO est béni et institué par Rome -où on doute trouver d’affreux gauchistes et la Pensée Unique- que ça ne doit pas gêner tout le monde dans votre équipe).
    Et ce ne sont pas quelques articles un peu à charge de temps en temps qui feront penser le contraire (tant que vous parlez du FN, c’est tout bon pour lui).

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés