Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

EELV aux élections. Le retour de Nicolas Hulot ?

06/02/2016 – 08h00 France (Breizh-info.com) – Dans les sondages  consacrés aux intentions de vote pour 2017, Cécile Duflot, cheftaine ou ex-cheftaine d’EELV, est abonné aux 3%. Confrontée à François Hollande et à Nicolas Sarkozy, elle fait 3% dans un sondage Ifop (Marianne, 30 janvier 2015). Confrontée aux deux mêmes, elle est gratifiée de 2% par OpinionWay (Le Figaro 18-19 avril 3015). Testée par TNS Sofres dans trois hypothèses (Nicolas Sarkozy, François Bayrou , Nicolas Sarkozy sans François Bayrou, Alain Juppé sans Bayrou), elle se contente toujours de 3%, tandis que François Hollande obtient respectivement 19%, 22% et 20%. Ce qui lui vaut d’être surnommée « Madame 3%» par Le Monde.

Son poids électoral et politique apparait donc bien faible, même si le candidat de la gauche officielle (François Hollande ?) aura besoin de ces 3% dès le premier tour s’il veut figurer au second, car Marine Le Pen a toutes les chances, elle, d’être qualifiée pour le second tour puisque les sondages lui accordent entre 26% et 28%. Face à elle, il y aura soit le représentant de la gauche, soit le représentant de la droite, puisque, d’après la Constitution, seuls les deux candidats arrivés en tête au premier tour sont admis au duel final.

Actuellement, une manoeuvre commence à se dessiner chez les écolos : exit Duflot et vive Nicolas Hulot. Ce dernier vient d’achever sa mission auprès du président de la République pour la préparation de la COP 21 ; il est donc disponible. Sa notoriété et sa popularité sont fortes. Les portes des médias lui sont ouvertes. A la différence de Mme Duflot, il est capable de tenir un discours structuré sur l’écologie sans s’égarer sur les sujets sociétaux.

Il ne possède pas une image « de gauche », mais pour autant il ne cherche pas non plus à s’en donner une « de droite ». Avec lui, c’est 100% écologie : « l’écologie est supra-politique » déclarait-il récemment.

Sa participation à la primaire de la gauche : un « non » catégorique. Sa candidature à la présidentielle de 2017 : « je fonctionne par étape : je prends un peu de recul, je vois où je peux être utile, je ne suis pas encore dans ce processus » (La Matinale de France Inter, 28 janvier 2016). Nicolas Hulot répond donc avec prudence à la question de la présidentielle. Mais il ne dit pas non … Des sondages flatteurs pourraient l’inciter à franchir le Rubicon.

La candidature de Nicolas Hulot changerait totalement la donne de l’élection présidentielle. Son discours perturberait à coup sûr le trio Hollande – Sarkozy – Le Pen. Tous trois ayant du mal à suivre sur le terrain de la « transition énergétique », un homme capable de séduire aussi bien des électeurs de gauche que de droite.  Si les sondages lui accordaient 10% des intentions de vote, ça serait panique à bord. En position de force, Hulot pourrait alors imposer, par exemple, l’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “EELV aux élections. Le retour de Nicolas Hulot ?”

  1. cb dit :

    pour exister l’écologie doit être indépendante ni de gauche ni de droite,

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Plus de 10 000 migrants traversent la Manche : un record pour 2024, l’immigration au cœur des législatives britanniques

Découvrir l'article

International

Sílvia Orriols et Aliança Catalana : une montée en puissance avant les élections régionales qui sème l’effroi à gauche

Découvrir l'article

International

Elections en Catalogne, mode d’emploi

Découvrir l'article

International

Allemagne. L’AfD est le parti le plus populaire chez les moins de 30 ans

Découvrir l'article

PLOËRMEL

Ploërmel : une semaine de transport gratuit pour découvrir le réseau RIV Bus

Découvrir l'article

International

Le HDZ gagne les élections dans une Croatie bien à droite

Découvrir l'article

Politique

Le RN largement en tête à l’approche des élections européennes

Découvrir l'article

Politique

Pouvoir d’achat, sécurité, immigration, santé, terrorisme, économie : les priorités des Français justifiant un vote aux élections européennes

Découvrir l'article

International, Politique

Elections Européennes 2024. Vers un vote record pour les partis identitaires à travers toute l’Europe ?

Découvrir l'article

Lamballe

Bretagne : Retour du train entre Dinan et Lamballe en 2024 après un an de travaux

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky