Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Environnement. Les relations entre les forêts européennes et le climat

09/02/2016 – 07h00 Europe (Breizh-info.com) – Dans un étonnant article paru sur ScienceMag, Patrick Monaham a recensé les dernières informations concernant les relations entre les forêts européennes et le climat. Nous en présentons une traduction en langue française.

Les arbres font des merveilles en matière de refroidissement de la Terre. Ils pompent le dioxyde de carbone atmosphérique responsable du réchauffement planétaire, en le stockant dans leurs troncs, feuilles et racines pour un total annuel d’environ 2,4 milliards de tonnes de carbone. Une nouvelle étude a démontré un résultat quelque peu contre-intuitif que plus d’arbres pourrait ne pas toujours signifier une planète plus fraîche : les chercheurs ont examiné 260 ans de changements dans la gestion des forêts en Europe et ont constaté que, malgré une augmentation de 10% des forêts continentales, une légère augmentation des températures régionales a eu lieu depuis 1750.

Ces conclusions montrent que les plantations d’arbres – dans les régions tempérées –  sont insuffisantes pour éviter le réchauffement de la planète, précise Vivek Arora, un chercheur au Centre canadien de la modélisation et l’analyse climatique à Victoria. Il commente cette étude à laquelle il n’a pas participé : « ce n’est pas la solution miracle qui va nous sauver des conséquences du changement climatique.”

Mais comment plus de forêt peut participer au réchauffement? Les chercheurs du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement à Gif-sur-Yvette, France, en est venu à cette conclusion en construisant un modèle qui utilise 260 années de données sur les forêts en Europe : de la distribution des espèces d’arbres aux méthodes de la récolte du bois. De 1750 à 2010, le continent a boisé près de 200.000 kilomètres carrés, et a créé une augmentation de température de 0,12 ° C.

Les chercheurs pointent les variations entre espèces feuillues comme le chêne et conifères de valeur comme l’épinette et le pin, écrivaient-ils la semaine dernière dans Science. «En changeant la forêt, nous faisons également des modifications de la quantité de rayonnement, d’eau et d’énergie que la forêt relâche » explique l’auteur principal, spécialiste de l’environnement, Kim Naudts. Les conifères sont pires pour le climat car ils absorbent plus de lumière avec leur couleur foncée, piégeant la chaleur qui serait autrement réfléchie dans l’espace. Ils libèrent également moins d’eau de refroidissement dans l’atmosphère par évaporation. Ensemble, ces deux facteurs ont été à l’origine de 0,08°C de réchauffement régional. Les forestiers prélevant des arbres pour les produits du bois ont contribué à un autre +0,02 °C en libérant le carbone qui autrement serait stocké dans les débris de la forêt et du sol.

Le modèle créé par Naudts et ses collègues est précis et examine la manière dont les forêts ont été effectivement utilisées. Ce nouveau modèle comprend une représentation historique de la canopée de la forêt en 3D, ce qui permet aux chercheurs de voir des différences dans la façon dont diverses espèces d’arbres intéragissent avec l’atmosphère. Il comprent également l’enlèvement des arbres pour les produits du bois ou de carburant. “Le modèle essaie de voir comment la gestion, comme l’éclaircissement de la forêt, aurait une incidence sur le climat», explique Arora. “Cela est nouveau.”

Il existe déjà un concensus parmi les chercheurs comme quoi les puits de carbone interagissent avec l’atmosphère de façon complexe, pas toujours positive, pour le changement climatique. Giorgio Matteucci, écologiste forestier à l’Institut de l’Agriculture et des Systèmes forestiers en Méditerranée à Ercolano, Italie, qui n’a pas participé à l’étude, explique : «  une étude publiée dans Nature il y a plus de 20 ans a démontré que l’expansion des forêts dans les zones froides pourrait en fait augmenter la température des régions enneigées, car la neige reflète beaucoup plus de lumière que les arbres sombres. »

D’autres chercheurs soulignent que nous ne devrions pas accorder trop d’importance dans ces 0,12 °C. “Le document est logique et ces résultats sont en accord avec ce que j’attendais», dit Arora. Mais il ajoute que ceci est seulement un des nombreux modèles possibles. “Si un autre modèle utilisait les mêmes paramètres […], il pourrait trouver des résultats différents”.

Il est également tentant d’étendre ces résultats à d’autres régions. Mais l’augmentation de la température de l’Europe a été en grande partie à cause de l’histoire spécifique de la foresterie continentale, son emplacement et le type d’espèces d’arbres qui y sont présents.

Les Tropiques, en particulier, jouent avec des règles bien différentes, le ralentissement du déboisement contribue au refroidissement, parce que les arbres dans les régions tropicales libèrent relativement plus d’eau dans l’atmosphère, et ensemencent des nuages ​​qui réfléchissent la lumière. Le modèle des forêts européennes signifie que nous devons être prudents sur la promesse des forêts pour résoudre nos problèmes climatiques, en région tempérée.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Viktor Orbán : « Pas d’immigration, pas de théorie du genre, pas de guerre ! »

Découvrir l'article

International

Un pacte sur l’asile et l’immigration serait un “désastre” pour l’UE selon Pologne et Hongrie

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Europe ou Occident ? Par Olivier Battistini

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

L’Europe, notre héritage commun, par Philippe Conrad

Découvrir l'article

Sociétal

Avez-vous peur d’un attentat islamiste en France ? Micro-trottoir signé Vincent Lapierre

Découvrir l'article

International

Le Parlement européen en chute libre

Découvrir l'article

Sociétal

« L’Europe démystifiée » Une émission spéciale avec Michel Onfray sur Front Populaire n°16

Découvrir l'article

Economie

Qui sont les meilleures et les pires compagnies aériennes et aéroports d’Europe en termes de retards et d’annulations de vols ?

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

L’œuvre méconnue de Guillaume Faye, le penseur incontournable du système à tuer les peuples

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Immigration, Politique

Le Conseil de l’Europe communique sur “les discriminations linguistiques en Europe” en ne parlant… que des migrants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky