Nantes. Les fissures dans le choeur de l’église Saint-Martin de Chantenay sont sans gravité selon la mairie

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

21/02/2016 – 07h00 Nantes (Breizh-info.com) – Depuis plusieurs années, des fissures lézardent la belle voûte du choeur néoroman de l’église Saint-Martin de Chantenay, située à l’ouest de Nantes tout près de la gare de Chantenay et d’une autre église, plus emblématique, puisqu’il s’agit de l’église Sainte-Anne. Par rapport à la blanche flèche de cette dernière, perchée sur la butte du même nom au-dessus de la Loire, Saint-Martin est nettement moins connue.

A tort, comme nous l’apprend la page nantaise de La France des Clochers ; ce site réalise l’inventaire historique et photographique du patrimoine religieux chrétien en France. Cette église, « située rue des Réformes, est l’œuvre des architectes L. Laillaud (au XVIIIe) et Louis Gilée (au XIXe), qui reconstruisent en 1759-1761 cette église dont l’existence est attestée depuis 1237. Elle est agrandie au XIXe par l’architecte Louis Gilée. Saint-Martin de Chantenay est formé d’une nef bâtie en 1761, accrue en 1833-1841 d’une tour-clocher octogonale et de deux bas-côtés. La nef date de 1759-1761, l’intérieur est refait au XIXème siècle. L’autel date du XVIIIème siècle. »

A proximité se trouve un très vieux presbytère, qui date des XVe-XVIe siècles et a conservé de nombreux éléments d’époque, notamment son puits, sa tourelle d’escalier hors œuvre, des éléments de charpente et de poutraison, plusieurs huisseries, ainsi qu’une très belle cave. Il est toujours occupé par des religieux – ce sont maintenant trois missionnaires spiritains qui ont remplacé les curés de la paroisse, regroupée avec deux anciennes églises polyvalentes construites dans les années 1960-70, Saint-Etienne de Bellevue et Saint-Michel de la Croix Bonneau.

La voûte du choeur de l’église est ornée d’une belle peinture du XIXe représentant le Christ en gloire autour duquel se presse le clergé, l’évêque tenant la maquette de l’église, des bonnes soeurs, servants de messe, curés etc. Cependant, ce choeur est en mauvais état : outre un trou dans le sol juste derrière l’autel et un mauvais état général de la grotte de Lourdes ajoutée dans l’axe du choeur – une absidiole surmontée d’un carreau, comme il est souvent l’usage d’en faire à la fin du XIXe ou au début du XXe – plusieurs fissures lézardent la voûte. L’une d’elle se propage même à un des piliers à gauche du choeur, et court sur le plâtre au-dessus des boiseries.

La présence de jauges sur lesdites fissures montrait que la mairie – à qui appartient l’église – surveillait leur évolution. Breizh-Info a demandé à la municipalité si l’église courait un quelconque péril à cause de ces fissures. La réponse que nous transmet la direction du patrimoine bâti est plutôt rassurante : « les fissures de la voûte de l’abside de Saint-Martin de Chantenay sont des micro-fissures », c’est à dire qu’elles se limitent à la couche de plâtre et de peinture. « Il n’y a pas de problème structurel dans cet édifice », poursuit l’organisme municipal, qui insiste sur le fait que « la charpente en chêne est remarquable et d’une solidité impressionnante ».

Cependant, ces fissures ne seront pas rebouchées de sitôt. L’incendie de Saint-Donatien et le mauvais état d’autres édifices religieux nantais emblématiques a changé les priorités. Cependant, la direction du bâti nous précise qu’elle a « programmé en 2016 la restauration du chauffage avec l’architecte du patrimoine Pierluigi Pericolo », titulaire d’un marché à bons de commandes qui le fait intervenir sur le patrimoine nantais de 2013 à 2017. Les coûts et les dates des travaux ne sont pas encore connus à ce jour.

Crédit photos : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Université de Nantes : une formation en archéologie contemporaine

Il y a 77 ans, les Alliés débarquaient en Normandie. De moins en moins d'anciens combattants sont là pour relater ce qu'ils ont vécu...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit le grand orgue dont la...

FC Nantes – FC Lorient : le résumé de la rencontre (0-1)

Ce mercredi, le FC Nantes affrontait le FC Lorient, au Stade Moreau-Defarges de La Baule pour le cinquième match amical des hommes d'Antoine Kombouaré....

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...