Union Européenne. Aube Dorée conteste l’influence de la Turquie en Grèce [video]

A LA UNE

08/03/2016 – 07h00 Bruxelles (Breizh-info.com) – Le 4 mars 2016, Lampros Fontoulis, député européen membre du parti nationaliste Grec Aube Dorée, accompagné de son assistant Kostantinos Boviatsos, ont perturbé une réunion d’influence turque, qui se tenait dans l’enceinte même du Parlement Européen. Sógor Csaba, eurodéputé membre de l’UDMR – une formation ethnique hongroise de Roumanie – et du PPE (le Parti Populaire Européen, droite) y organisait en effet , en compagnie de responsables de la Fédération des Turcs de Thrace Occidentale, une réunion sur la «violation des droits de l’homme en Grèce et en particulier, de ceux des minorités turque et macédonienne ». Y participaient également des salariés du consulat de la Turquie, M. Dimitras de l’Observatoire Helsinki, des ONG ainsi que des membres du Parti populaire européen. Des échanges « virils » ont eu lieu, le député grec d’Aube Dorée reprochant l’illégalité de la réunion à M. Csaba et lui demandant d’arrêter de s’occuper des affaires de son peuple. La confrontation a duré quelques instants avec que M. Fontoulis ne quitte la salle ; « shame on you » (honte à vous !) a-t-il adressé au député Csaba.

La politique d’Ankara visant à promouvoir l’expansionnisme turc sous couvert de défense du droit des minorités est détaillée dans une étude intitulée « Mobilisation pour la Thrace Occidentale et Chypre ». Jeanne Hersant, docteur en sociologie, y soutient qu’un certain nombre d’activistes nationalistes turcs entreprennent la « reconquête » des territoires perdus après la chute de l’empire ottoman. Le scénario est le même qu’à Chypre, un état-membre de l’Union Européenne occupé militairement par la Turquie, sans que les dirigeants européens n’y trouvent à redire (la partie nord de Chypre est en effet occupée et revendiquée par la Turquie).

Désormais, la Turquie utilise non plus la force, mais les normes européennes concernant les minorités nationales, pour légitimer une souveraineté sur la Thrace Occidentale. Elle trouve par ailleurs des alliés de circonstance, comme l’European Free Alliance – dont est membre l’UDB, l’Union Démocratique Bretonne – qui oeuvre elle aussi en faveur des minorités. Une alliance étonnante, quand on sait que l’European Free Alliance oeuvre par ailleurs pour la défense des Kurdes,  une minorité persécutée, bombardée, par le même gouvernement Turc qui souhaiterait reconquérir la Thrace Occidentale …

Voir la vidéo de l’incident, ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

Articles liés