Pleyben. Claudine Dupont-Tingaud interpellée pour avoir perturbé les cérémonies du 19 mars 1962

oran_algérie_19_mars_1962
Samedi 19 mars 2016, le Préfet Videlaine n'a pas jugé bon de rappeler ce massacre intervenu quelques mois après le 19 mars 62

21/03/2016 – 08h00 Pleyben (Breizh-info.com) – Pleyben, samedi 19 mars 2016 : alors que le préfet Jean-Luc Videlaine, se présente, devant le Mémorial des Français morts pour la patrie en Afrique du Nord à l’occasion des cérémonies commémorant le 19 mars 1962, un couple souhaite l’interpeller par quelques cris et sifflets. Il s’agit de Claudine Dupont-Tingaut qui fût jadis, à 18 ans, la plus jeune prisonnière (5 mois de prison) de France appartenant à l’OAS (organisation armée secrète) accompagné de son mari, Michel Dor.

Les deux militants, qui furent des partisans de l’Algérie française et des défenseurs de la sécurité des Européens face aux crimes du FLN algérien, ont ensuite été interpellés vigoureusement par les gendarmes présents, qui ont ensuite eu pour consigne de les maintenir au poste pendant plusieurs heures. A la demande du préfet Videlaine, qui n’a visiblement pas apprécié cette intervention, tout comme la poignée d’anciens combattants – toujours aux ordres – présents sur le mémorial.

« Claudine Dupont-Tingaud et Michel Dor, anciens conseillers Régionaux FN au Parlement de Bretagne, ont tenu, lors de la commémoration à Pleyben ( Finistère) samedi 19 mars 2016 des dramatiques accords d’Evian de 1962 donnant lieu à l’abandon des 15 départements d’Algérie et de leurs populations aux mains des rebelles FLN islamistes, à interpeler le préfet du Finistère et les autorités locales tout en rappelant l’immoralité du rassemblement de la FNACA au pied du Monument aux Morts comme la honte née des mensonges du gouvernement gaulliste de l’époque.», indique Claudine Dupont-Tingaud dans un communiqué adressé à la presse.

Marine Le Pen, présidente du Front national qui a condamné ces commémorations , s’est par ailleurs fendue d’une remarque appliquée à la situation actuelle de la France : « La France et l’Algérie ont visiblement divorçé en 1962 . On dirait bien que c’est la France qui a eu la garde des enfants ».

Les Français sont particulièrement divisés sur les commémorations du 19 mars 1962 . Ce jour là, les accords d’Evian validèrent un « cessez-le-feu » concernant la Guerre d’Algérie et ouvrir la voie à son indépendance. Toutefois, les mois qui suivirent cette « trève » furent marqués par le massacre de dizaines de milliers de harkis par le FLN algérien, et par l’exode forcé des Européens qui habitaient alors en Algérie. Ces évènements sont d’ailleurs parfaitement retracés dans le film « La Valise ou le Cercueil » réalisé par Charly Cassan.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Bravo à Mme Claudine Dupont-Tringaud pour son action.

  • FRANKIZBREIZH

    OUAIS Et alors…

  • Alain

    Exact : Ouais et alors…
    Les Barbaresques étaient suffisamment puissant pour embêter les Européens, mais ce sont les Européens qui ont civilisé ces « indigènes »… Ben tiens!
    N’oublions pas que le Chebec de la Royale était une copie du bateau des barbaresques! Indigènes sauvages, mais bons architectes navals…!

    Le reportage dit que la République a respecté la langue arabe, tient pas comme en Bretagne alors…!
    Les Européens et la France n’avaient rien à faire là-bas!
    Pas plus que la France n’a rien a faire en Bretagne!

    Les points éventuelles à discuter, c’est sur le fait qu’un accord aurait pu être trouvé pour permettre aux immigrés européens de vivre dans la nouvelle Algérie, et permettre aux Kabyles d’avoir un statut suite à un processus d’autodétermination.

    On ne construit pas un avenir en colonisant les autres peuples, même en colonisant avec « gentillese et bon coeur »… mais en tissant des liens de respect mutuels!

    Mitterrand, le grand humaniste socialiste, aurait fait mieux d’ouvrir les discussions avec le peuple pour convenir d’une décolonisation consensuelle plutôt que d’envoyer le contingent (des civils faisant leur service militaire) faire les gros bras avec le FLN.

    Résultat c’est le FLN qui a pris le pouvoir, les Européens ont pris la valise et les Kabyles furent asservis, beau résultat…

    Ne devrait-on pas plutôt se poser la question si la France procédera à une décolonisation de la Bretagne selon sa méthode algérienne ou selon la méthode groenlandaise du Danemark?

  • @dsekt des images que hollande n’a pas vu voila pourquoi il vous a fait le coup du 19 mars alors votez pour lui !!!!!!!!