Les Républicains. 68% des votants à la primaire souhaitent une révision de la loi Taubira en 2017

A LA UNE

07/06/2016 – 05H45 Paris (Breizh-info.com) –Plus des deux tiers des électeurs qui iront voter à la primaire de la droite attendent que leur candidat se penche à nouveau sur la loi Taubira ouvrant le mariage civil et l’adoption aux couples de personnes de même sexe.

OpinionWay a interrogé 9672 personnes pour obtenir un échantillon de 808 personnes inscrites sur les listes électorales et certaines d’aller voter à la primaire de la droite et du centre. L’étude est donc particulièrement représentative des attentes des électeurs de la primaire. Le résultat, publié en exclusivité dans le quotidien La Croix*, est sans appel puisqu’une majorité absolue des électeurs souhaitent revenir sur la loi Taubira, en particulier sur l’adoption.

40 % des personnes des votants certains en novembre prochain à la primaire de la droite souhaitent « un aménagement de la loi Taubira pour réserver l’adoption aux couples hommes-femmes », 31 % « le maintien de la loi Taubira en l’état » et 28 % « la suppression de la loi Taubira et le retour au mariage et à l’adoption uniquement pour les couples hommes-femmes ». Une majorité semble se détacher contre l’adoption, tout en ayant accepté le mariage homosexuel même s’ils restent 28% à vouloir le supprimer.

« Le message est clair : les électeurs certains d’aller voter, c’est à dire le cœur de l’électorat de la primaire, souhaitent une révision de la loi Taubira, de manière totale ou partielle. Les prises de position des ténors sont donc très attendues. Pour ne pas décevoir leurs électeurs, ils savent désormais clairement quelle direction prendre » explique Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. « Les jeux sont plus que jamais ouverts pour faire gagner la famille et l’enfant en 2017. Les convictions doivent être à la hauteur des attentes des électeurs dont bon nombre ont manifesté dans la rue leur attachement au mariage et à la filiation Père-Mère-Enfant. Tout comme bon nombre de parlementaires, de dirigeants et d’élus locaux de la droite et du centre. Ces résultats sont logiques » poursuit-elle.

Mercredi 8 juin prochain, Les Républicains se réunissent pour étudier leur projet pour la famille : cette étude devrait vraisemblablement compter, puisqu’il ressort du sondage qu’en fonction des candidats choisis à la primaire, les votants sont majoritairement pour l’abrogation de la loi Taubira (Mariton, Poisson) ou contre (Juppé, Sarkozy, NKM)

Les Associations familiales catholiques (AFC) lancent par ailleurs une campagne « Réveillons nos élus ! » en prévision des élections présidentielle et législatives de 2017. 6 propositions ont ainsi été élaborées pour demander aux élus locaux de se positionner plus globalement sur la politique familiale :  1) En cas de prélèvement à la source, maintenir la logique d’imposition globale du foyer. 2) Universaliser les allocations familiales. 3) Favoriser le libre choix des rythmes de travail. 4) Diversifier les modes de garde. 5) Revaloriser la retraite des parents de trois enfants et plus. 6) Inscrire la politique familiale sur la longue durée.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Démolition, le Journal d’Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : la sélection littéraire hebdomadaire

Démolition, le Journal d'Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : voici la sélection...

Nantes. Huit vide-greniers et autant de règles sanitaires ?

Maintenant que de nombreuses associations sont enfin au point quant aux règles sanitaires à appliquer aux vide-greniers, et qu’un...

4 Commentaires

  1. L’égalité administrative devant la loi de tous les couples n’est que justice. C’est peut-être la seule action positive de Taubira. Mais il faudra du temps pour que les esprits sclérosés s’habituent à cette nouveauté. C’est habituel, les nouveautés changeant nos habitudes sont toujours condamnées (et souvent interdites) dans un premier temps.

    L’homosexualité est simplement une caractéristique naturelle, comme les autres caractéristiques marginales, par exemple être albinos (persécutés dans certaines régions) ou être rouquin (des persécutions ont existé dans le passé et aujourd’hui encore, le jeune Timéo s’est suicidé à 14 ans pour fuir les mauvais traitements infligés par des camarades lui reprochant d’avoir le feu de l’enfer sur la tête). Les textes de nos pseudos-religions contiennent des passages appelant au meurtre des homos, ce qui prouve qu’elles ne connaissent pas toutes les vérités.

  2. et ton esprit il est pas sclérosé : faut-il être même totalement débile ou malade, pour s’imaginer que des homos peuvent fonder une famille (car c’est cela le mariage, c’est pas jouer à la dinette à 2 en se faisant des bisous dans les coins…). Parler de « mariage homo », ça fait un peu comme parler de « permis de conduire pour les aveugles » !

    • Vous avez raison, on devrait instaurer un permis de mariage. Quelques conditions par exemple : les revenus, le QI (très important), et enquêter un peu sur les vices (alcool, drogues et autres addictions, intégrisme religieux, respects des vertus morales, etc.).

    • et quid d’un couple hétéro avec un problème de stérilité . « ils jouer à la dinette à 2 en se faisant des bisous dans les coins » et au bout d’un moment, ils envisagent, l’adoption, la PMA ou que sais – je encore pour fonder une famille .Et bien cher Fantomas, les homos font exactement la même la même chose. Alors le mariage homo c’est comme pour les hétéro, une preuve d’amour que se portent 2 personnes, un contrat civil( tous les hétéros ne se marient pas à l’église), fiscalement avantageux, et les mêmes droits quand l’un des 2 vient a disparaitre.Mais on parlera avant tout d’amour , vous voyez de quoi je parle?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés