Rennes. Deux « jeunes » condamnés pour complicité de trafic de drogue.

cannabis

03/08/2016 – 05H30 Rennes (Breizh-info.com) Deux « jeunes » résidant à Rennes ont été condamnés à des peines de dix huit mois de prison ferme et de douze mois ferme, avec mandat de dépôt, ce lundi par le tribunal de grande instance de Rennes pour trafic de stupéfiants. Ils avaient été interpellés dans un hôtel, à Montgermont (Ille-et-Vilaine) alors qu’ils étaient en train de mettre du cannabis en sachets.

C’est la femme de chambre de l’hôtel qui – sentant une odeur particulièrement forte de cannabis – a prévenu la gérante de l’hôtel, puis la gendarmerie. Ces derniers sont aussitôt intervenus et ont interpellés les deux individus. 700 euros ont été retrouvés, ainsi que trois kilos de cannabis et de marijuana, conditionnés en sachets.

L’un des deux prévenus est un récidiviste, déjà condamné en août 2015 pour trafic de drogue. Les deux individus ont refusé de donner le nom de leur dealer durant la garde à vue. Le tribunal a donc suivi les réquisitions du procureur, qui avait réclamé les peines de 18 mois et de douze mois ferme.

Le trafic de drogue à Rennes est particulièrement important, en provenance de Maurepas et Villejean notamment, mais aussi de Mineurs Isolés Etrangers arrivés du Maroc, d’Algérie, de Libye ; ces derniers sont – selon nos sources – des dizaines à avoir été arrêtés par la police, puis parfois relâchés ou parfois condamnés, échappant très fréquemment à la prison, et systématiquement à l’expulsion hors du pays.

L’exemple d’Omar A, Algérien de 17 ans, est frappant : vol en réunion le 12 septembre 2015 à Rennes, infraction à la loi sur les stupéfiants le 27 janvier 2016 à Rennes, infraction à la loi sur les stupéfiants le 3 février à Rennes , ce dernier est considéré par la police comme celui qui dirige les opérations de trafic de drogue sur la place de la République, et qui remet la drogue aux dealers. Il a écopé d’une condamnation de 6 mois de prison avec sursis le 1er mars 2016. Puis le 11 mars 2016, il est contrôlé par la police à Rennes, qui entame une procédure pour « séjour irrégulier sur le territoire »  : ce dernier est toutefois laissé libre, avant d’être à nouveau arrêté pour infraction à la loi sur les stupéfiants, le 25 avril 2016 à Rennes.

A ce jour, et malgré ce lourd passif alors qu’il n’a pas encore atteint sa majorité, le jeune Algérien est toujours sur le territoire français, et à Rennes …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

2 réponses

  1. il faut comprendre que la consommation de drogue par nos jeunes français arrange bien nos gouvernements successifs. Les générations montantes enlisées dans leurs addictions, n’assument pas leur vie de citoyen et deviennent des moutons soumis. Depuis plus de 30 ans, rien n’est vraiment fait pour endiguer ce fléau qu’est la drogue, que les trafiquants soient français ou étrangers.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !