Rugby. Le RC Vannes s’incline de justesse face à Biarritz (amical) : 17-14

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

17/08/2016 – 06H45 Vannes (Breizh-info.com) – Le RC Vannes disputait lundi 15 août 2016 sont deuxième match de préparation en vue de la rentrée de Pro D2 fin août. Après avoir concédé une première défaite face à Carcassonne, les Bretons se sont inclinés, avec la manière, 17 à 14, face à Biarritz.

Des débuts qui permettent aux bleus et blancs de voir venir, tant l’écart ne semble pas important entre les équipes déja installées de longue date en championnat professionnel et le promu breton.

Première réponse « officielle », le vendredi 26 août, avec la réception de Montauban.

Résumé du match contre Biarritz :

Pour Vannes deux essais Delangle (24eme), Van Jaarsveld (57eme), deux transformations Moeke, Guemes

Pour Biarritz deux essais X Lucu (34eme) Dachary (46eme) deux transformations Loustaunau une pénalité 43eme

Composition des équipes :

Vannes

Bouthier – Pic, Burgaud, Trainor, Gougeon– Moeke (o), Payen (m) cap– Bourdrel, Vosawai, De Bruin – Van Jaarsveld, Delangle – Garcia, Cloosterman, Phelipponneau –

Puis

Lacelle,  Butonidualevu, Paagalua, Duplenne, Guemes, Roussarie – Kafotamaki, Stoltz, Bolenaivalu , Lagioiosa, Jadot, Dumas, Garcia-Veiga, Volla –

Biarritz

Hamdaoui – Caire, Gimenez, Dachary, X. Lucu – (o) Le Bourhis, (m) Loustaunau – Manu, Guiry, Placines – Hewitt, Bastien – Van Staden, Roumieu, Cabarry (cap).

Puis

Levi, Synaghel, Lourdelet, Ruffenach, Guidicelli, Nabou, Giresse, Roumat, Etcheverry, Fortassin, Delaï, Assi, Singer,Ussaraga, Sousa, Baby, Bungaroo,  Viudes.

Le RCV a tenu son rang à Aguilèra devant un public Basque étonné de tant de résistance et de qualité et de nombreux supporters bretons qui avaient fait le déplacement. Avec une mêlée qui a tenu le choc et qui a souvent mis à mal sa rivale, une touche quasi parfaite durant 80 minutes, il y a avait assez de munitions pour faire du jeu et lancer à plusieurs reprises la cavalerie.

Pourtant, c’est sur des temps forts des avants que furent marqués les deux essais, car il manqua un peu de précisions aux trois-quarts de Vannes pour trouver l’ouverture. A ce niveau, la moindre erreur se paye cash. Et les contres s’avérèrent mortels comme sur le premier essai Biarrot.

En plus, les deux cartons jaunes (évitables) coutèrent cher, avec dix points encaissés à 14 en début de deuxième mi-temps. Mais pour le reste, que de satisfactions… celles en tout cas que nos Vannetais ont laissé avec une défense qui a tenu le choc, comme Conor Trainor qui a réussi ses débuts sous le maillot vannetais. et qui plaqua à tour de bras…

On retiendra cette défense à 12 à dix minutes de la fin avec trois Vannetais hors de combat et une farouche résistance qui se conclue par une pénalité pour Vannes. Il s’en est fallu d’une pénalité non tentée en face des perches à la 80 ème minute pour revenir avec le nul de Biarritz, comme pour illustrer le culot des hommes de Spitzer et Lahaye.

Et la balle tapée en touche après la sirène par le BO illustre l’inquiétude des Basques à perdre cette rencontre à domicile.

La campagne d’abonnement est toujours ouverte en ligne par ailleurs.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

Articles liés

Rugby. Le rêve brisé du RC Vannes, crucifié par Biarritz après la sirène

Il y a des manières de perdre un match, et de voir toute une saison s'effondrer, qui sont pires que d'autres. Le destin qu'ont...

Le Sport Otage Du Woke

Antiracisme, LGBT, Transgenre, Handicap... Le Sport est devenu le territoire occupé des idéologies du Woke. Le débat avec les animateurs de Zone Libre, à écouter...

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des « fêtes sauvages et désorganisées...

Rugby. La FFR s’engage…. « pour l’inclusion des trans-identitaires dans le rugby »

A chaque journée sa nouvelle information pour nous rappelons que nous vivons dans une société qui a activé le mode « vol au dessus...