24/08/2016 – 07H45 Paris (Breizh-info.com) –Nicolas Sarkozy vient d’annoncer officiellement sa candidature à la primaire des Républicains, en vue de devenir candidat à l’élection présidentielle de 2017. Les promesses n’engagent que ceux qui les croient. Y compris la promesse d’un ancien Président de la République.

A l’issue de sa défaite contre François Hollande, lors de l’élection présidentielle de 2012, Nicolas Sarkozy avait en effet déclaré à ses collègues UMP de l’époque qu’il quittait la vie politique. «Une page se tourne pour moi. Je ne serai pas candidat aux législatives, ni aux élections à venir.» avait déclaré alors l’ancien chef de l’Etat.

Peu avant le deuxième tour de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy avait également répondu à la télévision cette fois-ci : à la question « si vous perdez cette élection présidentielle, est-ce que vous arrêtez la politique ? », il avait répondu « Je vous le dis, oui ». (voir la vidéo ci-dessous).

« On ne peut pas dire que ce soit une attitude exemplaire vis à vis des Français que de revenir sur une décision parfaitement réfléchie » nous glisse un militant des Républicains qui fait par ailleurs campagne pour Jean-François Copé.

Nicolas Sarkozy, qui fût élu président en 2007 sur une ligne très à droite, s’empressa dès le lendemain de l’élection de mener une politique d’ouverture à gauche, à ce jour toujours incomprise par une large partie de ses électeurs. Une ouverture qui lui aura sans doute coûté la présidentielle de 2012, le Front national récoltant une partie des suffrages qui lui avaient fait confiance en 2007.

Dans son livre à paraitre ce mercredi, intitulé « Tout pour la France », Nicolas Sarkozy décline son programme pour 2017 – un programme qui sera forcément sujet à caution pour ses potentiels électeurs tant les promesses n’ont pas été toutes respectées en 2007, ce qui est par ailleurs également le cas des promesses de campagne de François Hollande et son fameux « moi président ».

Un programme dans lequel Nicolas Sarkozy propose, entre autres, de faire passer à 10 ans au moins le délai de résidence pour devenir Français, contre 5 ans actuellement. Pour toucher le RSA, un étranger devra justifier de 5 ans de résidence en France et d’un an de travail minimum. Il affirme également son intention de toucher au droit du sol, qui ne serait pas automatique, mais serait modifié en une « présomption de nationalité » (ne pourraient pas accéder à la nationalité française les personnes nées en France de parents en situation illégale, ou possédant un casier judiciaire). Et de suspendre le regroupement familial.

Pour les entreprises, il propose une baisse des cotisations de 34 milliards d’euros ainsi que la fin de la « durée unique du temps de travail ». Chaque entreprise pourra fixer son temps de travail et les salariés seront payés en conséquence. Les heures supplémentaires seront de nouveau défiscalisées. Nicolas Sarkozy propose par ailleurs que les demandeurs d’emploi touchent une aide unique qui soit plafonnée à 75% du SMIC et conditionnée à la reprise d’une activité ou d’une formation. D’autre part, son montant serait dégressif. Il diminuerait de 20% au bout de 12 mois et à nouveau de 20% après 18 mois sans activité.

Sur le plan de la justice, Nicolas Sarkozy juge nécessaire d’abaisser la majorité pénale à 16 ans au lieu de 18. Il souhaite mettre en place un internat dans chaque académie scolaire pour encadrer les jeunes tombés dans la violence ou inadaptés à un environnement scolaire normal. Ceux qui auraient « décroché » entre 18 et 25 ans devraient faire un service militaire sous peine de se voir suspendre les aides sociales.

Par ailleurs, les peines planchers seraient rétablies et augmentées : « Après trois condamnations pour des crimes et des délits, le quantum de la peine sera automatiquement majoré de 25 % (…) pour la quatrième. Après cinq condamnations de 50 %. Et après dix condamnations de 100 %. »

L’ensemble des propositions de l’ancien chef d’Etat sont consultables dans son nouvel ouvrage, « Tout pour la France », en librairie dès aujourd’hui (Plon).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

6 Commentaires

  1. Eh oui, tous les 5 ans nous sommes conviés au « bal des cocus ». Et que ce soit par la porte de droite ou par la porte de gauche les Français et assimilés (?) se feront un devoir républicain de s’y rendre, même à reculons (ce qui, depuis l’instauration du mariage pour tous, sera encore plus périlleux) …

    • Comme vous dites…. »au bal des cocus »,mais pas « conviés » gratos….nous payons et fort cher les orchestres en question,tous plus nuls les uns que les autres! Enfin,l’image à la fin de votre com me fait bien rire,c’est appréciable en ces temps si moroses!

  2. Il y a aujourd’hui avec lui un noyau dur laïciste et contrimmigrationiste (Cioti, Wauquiez, Estrosi…) qui peut contrecarrer le délire Allemand pro refugié tout en maintenant l’euro et batir une force politique en europe pour abroger Shengen.
    Cela evitera d’isoler la France, sans euro entouré de pays nordiques labourés d’immigrants musulmans qui imposent le voile jusqu’a leurs flics.
    Arretons de voter contre sa gueule, il a fait le taf pendant la crise de 2008, bien plus que le gros nigaud qui dit avoir pas de bol avec une croissance record en Europe.

  3. bonjour EL CID si comme vous dites » il a fait le taf … » vous avez la mémoire sélective ,si vraiment il aimait la france il n’aurait pas nié le résultat du référendum et l’europe ne nous écraserait pas comme cela ,il n’aurait pas été complice d’angela pour la mise en place de l’immigration de masse européenne!!! il a installé le quatar et l’arabie saoudite en france ,leur a vendu une grande partie de notre patrimoine !! c’est encore lui qui a installé les frères musulmans (secte interdite en egypte , pays d’origine, pour extrémisme) avec le faux islam de france !! c’est toujours sous ses ordres que le foulard a été légalisé dans la rue et que nous devons au quotidien subir leur présence ,suite a cela la garderie d’enfant a du fermer dans la banlieue parisienne suite aux menaces muzz !!!c’est lui qui a triplé le calcul de la taxe professionnelle transformée en CFE résultat dans ma ville mal gérée par une socialope ,la fiscalisation a été appliquée au maximum suite a cela , 248 commerces PME PMI déjà en difficulté ont déposé le bilan ,6000 personnes ont ensuite quitté la ville c’est lui qui a permi le doublement des impots locaux et les 30% de hausse du calcul du foncier !! et si vous pensez qu il a fait le taffe concernant la crise des suprims ne me dites pas qu il ne savait pas ce qui se préparait car pour rappel il a été ministre des finances sous chirac !!!! de plus pour conclure sachez que estrosi et compagnies ainsi que juppé sont tous a l’origine des financements avec l’argent publique des grandes mosquées en france ,vous avez vraiment la mémoire qui vous arrange !!! ARRÊTEZ DE VOTER VOUS DÉTRUISEZ LA FRANCE…..LES BASES DU LR SONT « MONDIALISATION PRO MUZZ AVEC LA DESTRUCTION DES NATIONS EUROPÉENNES PAR L’IMMIGRATION DE MASSE »

Comments are closed.