Vannes. Nouvelles scènes de violence à Kercado

vannes

 05/09/2016 – 05H00 Vannes (Breizh-info.com) – La scène remonte à Jeudi 1er septembre, dans le quartier de Kercado, à Vannes. Une dizaine de personnes issues de ce quartier « sensible » se sont affrontées dans des violences intercommunautaires.

La scène s’est passée sous l’oeil de passants médusés, à proximité d’un kebab dans le centre commercial de Kercado. Les deux familles qui se sont affrontées ont utilisées notamment des armes blanches.

Le père de l’une des familles a par la suite vu sa voiture vandalisée. Trois individus ont été blessés, tandis que trois ont été interpellés, puis relâchés après avoir été entendus par la police.

En quelques années, certains quartiers de Vannes (Kercado et Menimur notamment) sont devenus particulièrement tendus – certains parlant même de zones de non droit. Ces cités sont d’ailleurs reconnues comme étant des plaques tournantes du trafic de drogue en Bretagne Sud. Des cités où le fondamentalisme musulman a également prise sur une partie de la population locale, y compris autochtone.

Photos : wikimedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

5 réponses

  1. bonjour je ne plaint pas les bretons ,ils ont ce qu’ils ont cherché à obtenir ,une grosse dose de pseudo humanisme qui les dépouillent de leur liberté, les vols,,les agressent et lorsque le quota de non retour sera atteint, ils laisseront leurs filles se faire violer comme les allemands,les suédois ,les hollandais !!!
    ils ont voté pour ,qu ils assument comme les calaisiens qui pleurent maintenant ,mais ils ont revotés pour les mondialistes dit de droite ,complices des islamo-socialistes…..tout les six mois l’autres con de service vient leur tirer sérénades et on gagne encore un semestre…..

  2. Sans chercher à dramatiser les choses ou à donner une interprétation orientée politiquement, il faut admettre que la quiétude de Vannes n’est plus ce qu’elle était. Et je ne parle pas des quartiers « sensibles » mais du quartier du port. Quelques exemples:
    – j’ai relevé des graffitis sur les pontons et un tag sur l’une des pierres qui ceinturent le bassin.
    – les toilettes publiques gratuites au bout de la promenade de la Rabine sont régulièrement squattées par une bande de jeunes. Les dessous des rampes d’accès au passage piétons pour traverser le bassin sont également squattés.
    – Certains bancs de la promenade sont régulièrement utilisés comme point de rendez-vous pour des « teufs » nocturne. Le lendemain matin, on retrouve le sol jonché de canettes et de mégots.
    – des bagarres se produisent de nuit dans la rue qui longe la Rabine.
    – des automobilistes qui y garent leur voiture ont constaté des dégâts comme des rétroviseurs abîmés.
    – Le Jardin Ephémère situé sur la rive gauche au niveau du bassin a été vandalisé à plusieurs reprises.
    – enfin d’une manière générale, on retrouve régulièrement des déchets flottants dans le port.

    Pour le moment, il s’agit encore de faits relativement isolés mais demain, qu’en sera-t-il si on n’inverse pas la mauvaise tendance?

  3. Je suis mort de rire sur votre article
    Je connais très bien kerkado
    Effectivement il y a un problème de trafic de drogue et oui je vous rejoint
    En revanche, le fondamentalisme musulman… bah non
    Il faut arrêter de mettre a toutes les sauces islam islam
    Oui il faut éradiquer ces dealers mais appelons un chat un chat non il n’y a pas de fondamentalisme religieux !

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !