Quimper. Des gros trafiquants d’héroïne écopent de prison ferme

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

29/09/2016 – 06H30 Quimper (Breizh-info.com) – Un réseau de dealers était jugé cette semaine à Quimper. Notamment pour trafic d’héroïne, de cannabis, et pour association de malfaiteurs. Composé de douze personnes, ce «réseau de la mort»  comparaissait devant le tribunal de Quimper. Les prévenus ont écopé de peines allant de 5 années de prison ferme (soit entre 2,5 et 3 après les remises de peine possibles) à de la prison avec sursis.

Le réseau de dealers opérait en Bretagne, en Normandie, alors même que le «chef» présumé du réseau faisait ses affaires en prison (il est incarcéré à Brest), épaulé par un ami  et sa compagne, dehors. Une compagne consommant elle même jusqu’à 10 grammes d’héroïne par jour, qui organisait le réseau, avant de révéler une grosse partie du trafic à la police.

La drogue arrivait de l’Eure avant d’être entreposée chez des « nourrices », à Plomodiern et à Plonévez-Porzay. Au total, plus de 10 kg auraient été écoulés de la sorte.

Le tribunal a rendu sa décision  : 5 ans ferme et maintien en détention contre T Max et La souris, tels qu’ils étaient surnommés ; 4 ans dont 1 an avec sursis et maintien en détention de Zak ; 4 ans dont 2 avec sursis contre La folle et Julay ; 3 ans dont 1 avec sursis contre Kiké ; 2 ans dont 1 avec sursis contre Le rasta et sa compagne ; 30 mois ferme et maintien en détention de Poupoune, DJ et Shérif ; 2 ans avec sursis pour le dernier.

L’héroïne, drogue dure par excellence, véritable aller simple pour l’enfer, est de plus fréquemment présente dans les affaires de stupéfiants en Bretagne. Acheminée par des marchands de mort trouvant pour intermédiaires bien souvent des petites frappes ou des « cas sociaux », elle coule désormais quotidiennement dans les veines de Bretons pris au piège de la dépendance …

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Nantes : quatre mis en examen après la fusillade mortelle aux Dervallières

Après l’arrestation fin juin, en deux vagues, de sept personnes suspectées d’avoir commandité et participé à la fusillade qui, le 11 janvier dernier, a...

Laxisme judiciaire à Nantes. Un kilo de drogue dans la voiture : un an avec sursis

Il semble que le légendaire laxisme judiciaire nantais ait encore frappé. Cette fois dans une affaire de drogue. Le 22 juin dernier lors d’un contrôle...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...