Perturbateurs endocriniens : leur coût exorbitant aux USA

A LA UNE

20/10/2016 – 06H45 USA (Breizh-info.com) – C’est dans l’une des plus vénérables revues médicales britanniques – le premier numéro de The Lancet date de 1823 – qu’est parue une étude calculant le coût des conséquences physiologiques sur les Américains de l’exposition à des perturbateurs endocriniens (PE).

Cette étude fait suite à une série d’articles évaluant son coût en Europe à 1% du PIB de l’Union européenne. Cependant, aux Etats-Unis, les normes sont beaucoup plus légères sur les pesticides, produits phytosanitaires, emballages, jouets, cosmétiques, produits ménagers que chez nous.

L’exposition varie donc énormément entre Europe et Amérique selon l’équipe qui a réuni des spécialistes de la pédiatrie, de la neuroendocrinologie et de la médecine environnementale des plus grandes structures de recherche des deux côtes américaines. Les chiffres publiés ce 17 octobre donnent le vertige.

340 milliards de dollars par an est le coût imposé à l’économie américaine par l’exposition de sa population aux PE. Phtalates, dioxynes, bisphénols, provoquent cancers, malformations congénitales, obésité, diabète, stérilité et troubles neurologiques, mias aussi perte de QI. Ce sont à l’échelle de la population américaine des millions de points de QI qui seraient perdus en raison de la présence trop importante de PE dans son environnement. La perte de productivité liée à la perte de points de QI est également incluse dans les calculs de l’étude. Le total du coût de l’exposition aux PE représente 2,33% du PIB américain.

Les auteurs de l’étude appellent à une amélioration du dépistage de la perturbation chimique dans la population et à une « prévention proactive » des dysfonctionnements chez l’homme. L’effet cocktail est particulièrement redouté : il s’agit de l’interaction entre elles de plusieurs molécules perturbatrices endocriniennes.

Vous pouvez retrouver des listes de PE sur certains sites comme ici

Ou là .

Maelys Lecor

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés