Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Politique d’accueil des Migrants. 764 millions pourraient être économisés

02/11/2016 – 06H45 France (Breizh-info.com) – Selon Contribuables Associés, 764 millions d’euros pourraient être économisés au titre de la politique d’accueil mise en place par la France concernant les migrants. Ainsi, la perte économique est ventilée de façon suivante :

  • 50 Millions d’euros d’aides aux associations d’aide aux migrants irréguliers
  • 74 Millions en contribution pour les frais de Santé et de Justice des migrants
  • 99 Millions en lutte contre la fraude identitaire
  • 542 Millions concernant la politique d’application des décisions concernant les déboutés du droit d’asile

« La multiplication de ces associations qui vivent principalement, sinon exclusivement, de l’aide de l’État et des collectivités locales, fait perdurer des situations génératrices de conflits avec la population ou entre migrants eux-mêmes. Les associations qui apportent leur soutien aux migrants irréguliers recevraient environ 200 millions d’aides publiques par an» explique Contribuables associés.

Ces chiffres sont rapportés dans un article extrait de « Les migrations méditerranéennes en 2015. Chiffres et coûts, les réalités du présent, les scénarios du futur » par Jean-Paul Gourévitch que nous avions évoqué précédemment, le voici ci-dessous :

Les principes

Nous entrons ici dans un domaine très polémique et qui ne devrait pas l’être si chacun regardait la situation en face. Rappelons quelques principes.

L’aide au séjour irrégulier n’est plus condamnable depuis la loi du 31 décembre 2012 qui a supprimé le délit de solidarité. Le demandeur d’asile, même s’il n’a pas encore obtenu le statut de réfugié, a droit, selon la Convention de Genève, à un hébergement pendant tout le temps où sa demande est instruite. Les associations n’ont donc pas à être pénalisées pour l’aide qu’elles apportent en ce domaine.

En revanche, la multiplication de ces associations, qui vivent principalement, sinon exclusivement, de l’aide de l’État et des collectivités locales, mais aussi de dons de quelques mécènes privés comme Pierre Bergé qui finance SOS Racisme, fait perdurer des situations génératrices de conflits avec la population ou entre migrants eux-mêmes.

Les montants et leur actualisation

À partir de deux pointages sur les chiffres mis en ligne par les collectivités locales, l’un sur la région Bourgogne (25 associations concernées pour 330.470 euros), l’autre sur le département  du Bas-Rhin (45 associations concernées pour un montant de 1,02 million d’euros) nous avions fait en 2011 une évaluation des sommes finançant les associations de défense des immigrés, dont une grande partie concerne les migrants en situation irrégulière.

Nous avions abouti à l’époque à une fourchette nationale comprise entre 100 et 120 millions d’euros auxquels il faudrait ajouter les subventions communales, une partie de celles allant aux organismes politiques et syndicaux qui les soutiennent et à des organismes extérieurs concernés comme le Musée de l’histoire de l’immigration ou l’ACSÉ (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances).

Aujourd’hui, grâce au travail minutieux effectué par Jean-Baptiste Leon et son équipe dans le n°8 des Enquêtes du contribuable («Associations : comment elles vivent de l’argent public», décembre 2014-janvier 2015), numéro auquel on se reportera pour toute précision, nous y voyons un peu plus clair.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Politique d’accueil des Migrants. 764 millions pourraient être économisés”

  1. Georges29 dit :

    Economies qui pourraient permettre de régler la solde des militaires par exemple… . Voir : http://ripostelaique.com/defense-nationale-les-caisses-sont-vides.html

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Local, NANTES, Sociétal, Société

“Fyssa”, l’application 100% halal pour lutter contre le gaspillage alimentaire arrive à Nantes

Découvrir l'article

International

Dundalk (Irlande). Une manifestation contre l’accueil d’Ukrainiens dans un ancien orphelinat.

Découvrir l'article

Politique, SAINT-BREVIN

Saint-Brévin-les-Pins. Les opposants à l’immigration pèsent électoralement

Découvrir l'article

International

Emeutes contre l’immigration à Coolock en Irlande. « Ceux qui rendent impossible une révolution pacifique, rendent inévitable une révolution violente »

Découvrir l'article

International

Grand remplacement au Royaume-Uni. L’immigration massive est à l’origine de la plus forte augmentation de la population depuis 75 ans

Découvrir l'article

International

Immigration. Le Parlement finlandais adopte une nouvelle législation sur le contrôle des frontières

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire en Espagne. Seuls 6% des clandestins marocains arrêtés sont expulsés

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Vers un nouveau record d’immigration illégale en 2024 ?

Découvrir l'article

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

AURAY, Immigration, Local, LORIENT, Social, Société, VANNES

Morbihan : la préfecture reconnaît que l’hébergement d’urgence est sur-saturé par les migrants !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky