Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

[Idée Cadeau] Un couteau en morta fait en Brière

18/12/2016 – 12H00 Nantes (Breizh-Info.com) – La Brière est un endroit magique. Ses canaux, son écosystème, l’osmose entre ses habitants et leur environnement… Au milieu de ce marais millénaire, certains Brièrons ont découvert un trésor sous la tourbe : le morta. Ce bois de chêne fossilisé après avoir été englouti sous les marais il y a 5 000 ans permet la réalisation de nombreux objets d’exception, dont les couteaux de l’Atelier JHP.

Le morta : un matériau rare et atypique

Jean-Henri Pagnon est un Brièron d’adoption qui a décidé d’exploiter l’une des richesses cachées de ce territoire. Il y a 5 000 ans, à l’emplacement actuel de la Brière s’élevait une forêt. Submergés par les eaux puis la tourbe, le bois de cette forêt a été préservé de la putréfaction et a subi une longue fossilisation.
C’est ce long processus qui a donné le morta, un bois imputrescible à l’esthétique rustique et noble à la fois.

Morta écran from Atelier jhp on Vimeo.

Jean-Henri Pagnon, accompagné de son chien Figaro, récupère le morta en auscultant la tourbe puis en creusant afin de permettre la levée du tronc par un treuil.

Une fois le matériau récupéré, le tronc est débité sur place. Seul 10 % de celui-ci est exploitable. En effet, de nombreuses fissures empêchent tout travail sur la majorité du morta.
Après qu’il ait été débité, le morta est mis à sécher pendant plusieurs mois avant d’être travaillé dans l’atelier de Jean-Henri Pagnon.

Un couteau en morta, un cadeau raffiné

C’est tout son savoir-faire et son amour du travail bien fait que Jean-Henri Pagnon met dans la confection de ses couteaux. Travaillés jusqu’au moindre détail, ils réussissent à allier rusticité et élégance.

Comme la Brière, les couteaux en morta sont simples mais beaux, secrets mais généreux. Il s’agit d’un beau cadeau qui fera plaisir à la fois à l’utilisateur quotidien ou ponctuel. En effet, qu’il s’agisse de cuisiner au jour le jour ou d’utiliser ce couteau pour recevoir des invités ou pour ses voyages sac au dos, tout le monde y trouvera son compte.

Les tarifs

Les couteaux en morta de l’Atelier JPH sont des couteaux d’exception, les tarifs sont donc logiquement élevés. Cependant, les prix restent très corrects vu la qualité des matériaux et le travail fourni.

Comptez 125 € pour un couteau pliable « Morta Tradition ».
Le superbe « Morta Brut de forge » vous coûtera lui 245 €.
Un service de 6 couteaux d’exception à la ligne aérienne dessinée par l’Ecole de Design de Nantes vous coûtera lui 540 €. Idéal pour recevoir des invités de marque.
Pour un couteau destiné à la cuisine, forcément plus abordable, comptez 115 €.

Ces couteaux réalisés par l’Atelier JHP en Brière sont des symboles de l’alliance entre la richesse de nos territoires et le génie de ceux qui les habitent.
Un beau cadeau de Noël pour ceux qui vous sont chers.

Nicolas Serrand

Crédit Photos : Atelier JPH

[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “[Idée Cadeau] Un couteau en morta fait en Brière”

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Trafic de cocaïne dans les ports bretons : Sortie d’une enquête sur les sources et les réseaux

Découvrir l'article

NANTES

Nantes (44) : cinq hommes de nationalités turque et géorgienne mis en examen pour une fraude aux cotisations sociales dans le BTP.

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Tourisme

La Slovénie au départ de Nantes en mai, juin et septembre et de Brest en juin 2024

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Economie

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un homme gravement blessé au couteau

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍