Otite, états grippaux, rhume : des remèdes naturels

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

31/12/2016 – 08h15 Rennes (Breizh-Info.com) – Les changement de température à répétition que nous traversons actuellement sont propices à l’arrivée dans les chaumières de nombreuses maladies. Ainsi, on ne compte plus, à l’heure actuelle, les plus petits mais aussi les grands souffrant d’otite, de laryngite, de rhino-pharyngite, de rhume, d’états grippaux.

Sans doute un peu trop souvent, nombreux sont les médecins qui, sans le moindre test, prescrivent des antibiotiques qui, affaiblissent souvent encore plus, notamment les défenses des plus jeunes (et détruisent leur flore intestinale).

Il existe pourtant plusieurs remèdes naturels qui permettent de prévenir de ces maladies de l’hiver, et d’autres qui permettent de contribuer à guérir la maladie. Petit tour d’horizon :

Dès l’apparition des premiers symptômes du rhume ou de de la grippe (car généralement les otites sont une complication de ceux-ci), évitez de donner des produits laitiers aux enfant (laits, fromages, yogourts, crèmes, etc.). Les produits laitiers épaississent vraiment les sécrétions des muqueuses, dont le travail est de stopper l’invasion des microbes; celles du nez, de la gorge, deviendront plus épaisses, plus collantes, s’évacuant moins bien. Leur travail s’en trouve ainsi ralentit et perturbé. Pourtant, un nez qui coule permet justement de faire sortir les microbes dehors.

Plus globalement, il s’agit d’arrêter de manger une alimentation riche, qui, de facto, oblige l’organisme à des efforts qu’il devrait concentrer dans son combat contre la maladie. Eau, fruits, légumes seront donc de mise dans ces périodes. Et évidemment, de boire beaucoup d’eau, mais aussi des tisanes (y compris pour les enfants) et des jus dilués (non sucrés).

Autre méthode préconisée par de nombreux Français afin de prévenir les états grippaux, l’oscillococcinum (homéopathie). Chaque hiver, l’oscillococcinum trône au hit-parade des ventes en pharmacie. Ces granulés sont composés de foie et de coeur de canard de barbarie . Si leur effet n’a jamais été scientifiquement démontré, nombreux sont les témoignages stipulant de son efficacité. Effet placebo ou pas, pourquoi s’en priver ?

Vive le miel !

En cas de maux de gorge, ou d’état grippal, quoi de mieux également que l’utilisation d’un miel de qualité (ou propolis, ou gelée royale) , à la cuillère, mais également dans un verre d’eau chaude accompagné de vinaigre de cidre. Particulièrement efficace (avec une dose de whisky ou de rhum par dessus, voir un peu de citron pressé). Le miel mélangé au gingembre est également un bon outil contre la toux.

Le thym et la lavande sont eux aussi préconisés, en infusion ou en inhalation, pour les maux de l’hiver.

Un autre remède de grand mère, le mélange huile d’olive et ail à faire d’abord infuser ensemble puis à faire chauffer dans une bouteille . L’huile doit ensuite être étalée sur le thorax et le cuir chevelu chaque soir avant de dormir. Très efficace également – même si cela demande de supporter l’odeur.

N’oubliez pas non plus le citron (pressé tout les matins il nettoie l’organisme en profondeur) mais aussi l’utilisation d’épices comme le cumin, la cannelle, dans l’alimentation.

Enfin, lorsque le corps est attaqué, il faut savoir prendre son temps, dormir, et se REPOSER ! Et sachez également qu’il ne faut pas hésiter à demander conseil

Si vous souhaitez prolonger un peu cet article, plusieurs livres peuvent être conseillés, à posséder en bonne place dans la bibliothèque :

Se soigner toute l’année au naturel, par le Docteur Jean-Christophe Charrié (cliquez sur l’image pour commander l’ouvrage)

Le Dr Charrié fait partie d’un groupe de praticiens dirigé par le Dr Jean-Claude Lapraz, qui exercent la phytothérapie clinique. Leur démarche consiste à « prévenir ou corriger les déséquilibres du corps à l’origine des symptômes. » Il ne s’agit pas de remettre en cause la nécessité d’établir un diagnostic médical, ni celle de recourir aux médicaments dans certains cas, mais de proposer à leurs patients une approche à la fois simple et moins toxique. Ils rappellent que la médecine chimique en vigueur actuellement, a seulement un siècle d’expérience, alors que la médecine naturelle à base de plantes a plus de 7000 ans.

Se soigner avec des huiles essentielles, de Françoise Couïc

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Santé. L’épidémie de bronchiolite n’épargne pas la Bretagne

Une épidémie de bronchiolite frappe la France depuis plusieurs jours et n'épargne pas la Bretagne. Attention aux nourrissons ! Bronchiolite, le souffle coupé Les parents doivent...