Santé. L’épidémie de bronchiolite n’épargne pas la Bretagne

incisives_enfant

Une épidémie de bronchiolite frappe la France depuis plusieurs jours et n’épargne pas la Bretagne. Attention aux nourrissons !

Bronchiolite, le souffle coupé

Les parents doivent être sur leur garde. Une épidémie de bronchiolite sévit en France depuis le début du mois de décembre. Il s’agit d’une inflammation des petites bronches (bronchioles), celles permettant la circulation de l’air dans les poumons. La bronchiolite est souvent occasionnée par le virus respiratoire syncytial (VRS) mais aussi par des virus du rhume.

Si cette maladie demeure bénigne, certains enfants prématurés peuvent connaître des complications. Même chose pour ceux souffrant de troubles cardiaques, pulmonaires ou neurologiques. Les enfants dont les défenses immunitaires sont amoindries sont aussi exposés. À savoir que la bronchiolite est la première cause d’hospitalisation chez les enfants de moins de un an. Elle dure en moyenne de sept à 12 jours et peut frapper plusieurs fois durant la saison. Autre caractéristique, le virus est très contagieux !

La Bretagne touchée

Chaque année, la bronchiolite touche 30% des bébés de moins de 2 ans en hiver, représentant environ 480 000 cas par an. Les premiers symptômes sont de la toux et des difficultés de respiration, laquelle devient rapide et sifflante.

Au seul titre de la semaine dernière, ce sont 4 610 enfants de moins de 2 ans qui ont été conduits aux urgences pour des cas de bronchiolite dans toute la France. Sur l’ensemble, 1 647 (36%) ont été hospitalisés et 4 115 (89%) étaient âgés de moins de 1 an. Et la Bretagne n’est guère épargnée. Tout comme l’ensemble du territoire par ailleurs.

bronchiolite Pour prévenir les risques de bronchiolite au maximum pour votre enfant, il est notamment conseillé de se laver les mains à l’eau et au savon avant de prendre soin du nourrisson. Mais aussi de ne pas exposer l’enfant à la fumée du tabac ou d’un poêle à bois ainsi qu’à la vapeur d’une vapoteuse. Les lieux très fréquentés tels les transports en commun, les centres commerciaux, etc. sont également à éviter pour le nourrisson compte tenu de la présence possible de personnes enrhumées. Enfin, pensez à nettoyer les jouets de votre enfant s’il a joué avec d’autres.

AK

Crédit photos : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !