Cologne. La police évite le pire, l’extrême-gauche polémique

A LA UNE

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

07/01/2017 – 06H00 Berlin (Breizh-Info.com) – Un an après le drame du réveillon de 2015, la sécurité avait été considérablement renforcée à Cologne. L’an passé, plusieurs centaines d’Allemandes avaient été agressées sexuellement par des migrants dans cette ville. Cette année, la fête a été beaucoup plus calme grâce à un gros travail en amont de la police qui a réussi à empêcher les individus à risque de rejoindre la foule.

Après le fiasco de 2015, les autorités assurent à Cologne

Cologne Skyline At Night By Andreas Tille [CC BY-SA 4.0]
Récemment, le média allemand Bild avait réveillé les angoisses et provoqué l’émoi. Le journal a dévoilé que plusieurs dizaines de migrants, pour la plupart originaires du Maghreb, de Syrie ou d’Afghanistan, avaient été embauchés par la société privée Westturm afin d’assurer la sécurité lors du réveillon.
Payés moins que le salaire minimum, ils ont été emmenés en minibus des centres pour migrants jusqu’à la place centrale de Cologne. Certains ont immédiatement déserté.

Les souvenirs douloureux de cette nuit de la Saint Sylvestre hantent toujours les Allemands qui ont fait le pari d’ouvrir largement leurs portes à plus d’un million et demi de migrants en 18 mois.

Les policiers ont donc été mobilisés en nombre. Plus de 1 800 à Cologne. Ils ont procédé à de nombreux contrôles, notamment dans la gare de Cologne. Près de 300 personnes « à risque » – comprendre « des migrants » – étaient arrivés tous ensemble par le même train.

Malgré les viols de l’année dernière, polémique contre la police

On aurait pu croire que les associations humanistes se tairaient un peu, calmées par les drames de l’année dernière… Mais non !

Simone Peter gruene.de [CC BY 3.0]
Amnesty International est d’abord montée au créneau, critiquant l’intervention de la police. L’association a même demandé l’ouverture d’une enquête.
« Des centaines de personnes ont été contrôlées sur la base de leur origine nord-africaine, réelle ou supposée » selon Alexander Bosch, expert auprès d’Amnesty.
« L’intervention de la police de Cologne représente donc un cas manifeste de profilage racial. »
Pour cette association, la police a ainsi violé les traités internationaux et européens, ainsi que l’interdiction de discrimination instituée par la constitution allemande.

Certains politiques ont également fait part de leur indignation.
Simone Peter, co-présidente des Verts, a reconnu que la sécurité renforcée avait permis de limiter les violences. Elle a néanmoins pointé du doigt la légalité des procédures policières.
« Des questions de légalité se posent quand près de 1 000 personnes sont contrôlées ou retenues uniquement en fonction de leur apparence ».

Si certains à gauche et à l’extrême-gauche ont préféré polémiquer, de nombreuses habitantes de Cologne ont elle pu profiter d’un réveillon bien plus calme que l’année dernière. C’est bien cela le plus important.

Nicolas Serrand

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Etrekeltiek An Oriant : Diwan a vo en Dibunadeg Veur

Gant diviz Kuzul ar Vonreizh da heul al lezenn Molac emañ diasur dazont Diwan, gwasoc'h eget biskoazh. Penaos e...

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

2 Commentaires

  1. On se demande effectivement pourquoi la police ne contrôle pas plutôt les Petites soeurs de pauvres. La gauchiste Simone Peter Gruene sera à enduire consciencieusement de goudron et ensuite recouverte de plumes au moment des règlements de compte avec les peuples. On se demande ce qui motive de telles prises de position, est-ce une stupidité abyssale, est-ce la rage de voir que des agressions ont été évitées sur des femmes, ses compatriotes, pour qui elle éprouve de la haine.

  2. Un an après la police de Cologne n’a toujours pas subi de représailles de la part de la population pour avoir laissé impunément la racaille violer les Allemandes. Quand payeront-ils pour leur collusion avec les violeurs ? Les Allemands devront bien y remédier un jour… Pas de pardon pour les réfugiés violeurs et leurs complices de la police de Cologne.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Allemagne. L’ex-chef du renseignement allemand dénonce la politique d’immigration folle de Merkel

Les politiques d'immigration d'Angela Merkel sont "fatales" et l'Allemagne "décline politiquement et économiquement", a averti l'ancien chef de l'agence d'espionnage du pays, Hans-Georg Maassen,...

Allemagne. Près des deux tiers des Allemands ne veulent plus accueillir de migrants

Tandis que le nombre de demandeurs d'asile a fortement augmenté en Allemagne au mois de mai par rapport à l'année dernière, un sondage indique...

Allemagne. Un migrant Somalien porte le masque et tue trois personnes

En Allemagne ce vendredi, un migrant somalien a attaqué plusieurs personnes avec un couteau – au moins trois personnes sont mortes, six autres ont...

Les services secrets allemands persécutent la maison d’édition Antaios et la Nouvelle droite.

Fahrenheit 451 est le titre d’un roman de l’écrivain américain Ray Bradbury publié en 1953. Au sein de cet ouvrage, qui est à l’origine du...