L’amoureux délaissé détruit la voiture de son rival à coups de plaque d’égout : 2 mois ferme

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

12/01/2017 – 07H45 Nantes (Breizh-info.com) – Le 3 janvier, un employé d’une enseigne de pizza de Châteaubriant a été jugé par le tribunal correctionnel de Nantes. Délaissé par une jeune femme locale six semaines plus tôt, il était dévoré par la jalousie et s’en est pris à son rival plus heureux, le 13 juin dernier.

Précédemment, il était déjà venu donner de violents coups de pied à la porte de son ex-copine. Pas la meilleure façon de renouer. Le 13 juin dernier il a cassé les vitres de la voiture de son rival en amour, à coups de plaque d’égout. A son procès, il n’a pas choisi la meilleure tactique de défense : il a nié en bloc, affirmant que tout a été inventé pour lui nuire. Malgré les témoignages de son cousin et d’une voisine, qui l’ont vu sur les lieux armé de la fameuse plaque d’égout. Verdict : deux mois ferme pour ce récidiviste – 12 condamnations en sept ans – et 1000 € d’amende, sans compter les dommages et intérêts.

Pendant ce temps, à Nantes, la délinquance ne désarme pas. Le 8 janvier vers 5h30, les policiers sont arrivés sur les lieux d’un cambriolage, dans un magasin de vêtements de la rue de l’Arche Sèche, après le signalement d’un riverain. Ils sont tombés nez à nez avec quatre jeunes cambrioleurs, dont deux ont pris la fuite. Deux autres, âgés de 17 et 19 ans, ont été arrêtés et placés en garde à vue. Ils n’étaient pas à leur coup d’essai : défavorablement connus de la justice, ils se seraient aussi emparés du sac à main d’une femme, quelques instants plus tôt, dans une rue du centre-ville.

Le 8 janvier toujours, à 4 h du matin, la BAC a interpellé un homme de 27 ans et un mineur de 15 ans, rue du Chemin Rouge, près du centre commercial Paridis. Ils avaient sous le bras une sacoche d’ordinateur et sur eux divers objets, un blouson, du parfum etc. dont ils n’ont su justifier la provenance. Il apparaît que nombre de ces biens ont été volés dans des voitures de fêtards près du Hangar à Bananes, sur l’ile de Nantes, plus tôt dans la nuit. Les deux hommes, connus de la justice, ont été placés en garde à vue puis déférés au parquet.

Enfin le 8 janvier encore, à 8 h du matin, un homme ivre, âgé de 36 ans, a tenté de voler le sac d’une femme médecin, près du CHU. Il a d’abord commencé par tirer son écharpe, avant de tenter de s’emparer de son sac à main. Une patrouille de passage dans le secteur a vu la scène, et interpellé peu après le voleur malheureux, qui s’était empressé de prendre ses jambes à son cou. Il a été placé en garde à vue.

Louis Moulin

Photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Un migrant délinquant souhaite « rentrer en Algérie » : le tribunal refuse d’accéder à sa requête…

Pour une fois qu'un migrant souhaite rentrer chez lui ! Ce 25 juillet, un Algérien qui se dit âgé...

Aéroport de Rennes ou de Nantes : lequel choisir ?

Vous êtes en Bretagne et vous projetez un voyage prochainement ? Si vous ne souhaitez pas monter à Paris, deux...

Articles liés

Un dimanche ordinaire à Nantes : trois rixes, un règlement de comptes, des coups de feu…

Le soir du dimanche 25 juillet, une sorte de folie semblait s'être emparée de Nantes, entre un règlements de comptes entre bandes de quartiers...

Nantes : le grand retour de la délinquance nocturne

La réouverture des bars de nuit, mais aussi des discothèques, ne fait pas que des heureux. C'est en effet à Nantes le grand retour...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de 17 ans, en situation irrégulière,...

Nantes. A peine Darmanin reparti, agressions en série contre les forces de l’ordre

Les délinquants nantais semblent avoir voulu faire payer la visite de Darmanin jeudi et le « bleu » dans les rues qui les a forcés à...