Vannes. 10 mois de prison avec sursis pour « Papy confiture », agresseur sexuel

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

27/01/2017 – 08h00 Vannes (Breizh-info.com) – Jeudi 26 janvier 2017, un homme de 67 ans été jugé pour agression sexuelle par le tribunal de Vannes. « Papy confiture » comme il a été dit au tribunal, a agressé sexuellement deux employés d’une boulangerie morbihannaise du secteur de Muzillac qu’il fréquentait.

Ce dernier, a tenté de minimiser son geste en invoquant le fait qu’il n y ait pas eu de violence…

La première employée, il l’a embrassé de force, à l’occasion d’une fête d’anniversaire chez l’une des salariés. La seconde employée, qui était venue ramasser des fruits dans le jardin du vieux pervers sexuel, s’est retrouvée plaquée, avec les mains de l’individu lui caressant les seins et le sexe. La jeune femme a été traumatisée, expliquant qu’elle a du mal depuis à retrouver une vie intime normale.

C’est suite à la plainte de la seconde que la première a elle aussi évoqué ce baiser forcé.

L’accusé a expliqué « se faire soigner » durant le procès. Pas de quoi convaincre le substitut du procureur, qui requiert dix mois de prison avec sursis. Une réquisition suivie par le tribunal, avec mise à l’épreuve pendant deux ans, obligation de soins. Et indemnisation obligatoire pour l’une des victimes requérantes, à hauteur de 3000 euros.

Photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Etrekeltiek An Oriant : Diwan a vo en Dibunadeg Veur

Gant diviz Kuzul ar Vonreizh da heul al lezenn Molac emañ diasur dazont Diwan, gwasoc'h eget biskoazh. Penaos e...

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Articles liés

Morbihan. Délinquance : A Vannes des coups de feu, à Lorient des tirs de mortier contre la police

Il n'y a pas qu'à Nantes que les balles sifflent en Bretagne. Les 26 et 27 juillet, des coups de feu ont été entendus...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée par E. Macron et sa...

Pleaol : un hanter-bost divyezhek dilemet er skol gatolik

Setu danvez labour evit Kristian Troadeg, ar c'huzulier e-karg eus yezhoù Breizh er c'huzul rannvro nevez ! Dilemet e vo un hanter-bost divyezhek er skol...

Agressions sexuelles dans une école de Rezé : 8 mois sous bracelet pour l’animateur périscolaire

En 2019, la révélation d’agressions sexuelles d’enfants en série dans une école de Rezé, au Chêne Creux, avait généré un séisme local avec de...