03/02/2017 – 15h15 Nantes (Breizh-Info.com) – Mardi 31 janvier, une octogénaire qui réside en rez-de-chaussée d’un immeuble du boulevard de l’Océan, à la Baule, a été victime d’un vol particulièrement rusé. Trois personnes qui se présentaient comme des policiers se sont présentés et ont affirmé à la victime qu’elle avait été victime d’un cambriolage ; ils lui présentent un album photo qui lui appartient – et qui semble avoir été dérobé précédemment.

Elle les laisse entrer, et les faux policiers lui demandent de vérifier si d’autres choses lui ont été volées. Pendant qu’elle vérifie dans sa chambre, ils furètent rapidement et embarquent des bagues, un bracelet et une chevalière avant de s’éclipser par la terrasse.

Vers quinze heures, le même jour, le duo frappe à nouveau, 60 km plus loin, rue de la Basse Chênaie, entre Doulon et Sainte-Luce, à l’est de Nantes. Ce sont là deux faux policiers qui demandent à avoir accès au jardin, car des cambriolages auraient été commis dans le secteur. Le couple les laisse accéder, et pendant qu’ils furètent, un troisième acolyte se présente. Les trois hommes font le tour de toutes les pièces, et raflent discrètement un violon de prix avant de s’en aller.

Précédemment en janvier, ce sont de faux agents recenseurs, de faux pompiers (qui vendaient des calendriers) et de faux agents EDF qui ont commis plusieurs vols à la fausse qualité dans l’agglomération de Nantes. Lorsque des policiers se présentent chez vous, la police elle-même recommande de faire un contre-appel au commissariat le plus proche, et de demander le matricule des fonctionnaires.

Rappel : nos conseils pour se prémunir des vols à la fausse qualité

L.B.G

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine