I3D Innovation : l’impression 3D made in BZH !

I3D_innovation

12/03/2017 – 05h00 Le Hezo (Breizh-Info.com) –  Un nouveau venu dans le monde de l’impression 3D, et breton qui plus est ! I3D Innovation rejoint ainsi les 4 autres (et seuls) fournisseurs français – fabriquant d’imprimantes en 3D – existant actuellement dans ce domaine.

Basée dans le Morbihan, cette entreprise a par ailleurs une « niche » bien particulière : elle fabrique des imprimantes 3D de grandes tailles.

L’entreprise revendique fièrement sa fibre bretonne et française : « nous essayons le plus possible de contribuer à l’économie de nos régions.» indique les gérants de cette entreprise familiale, gérée par Jean-Luc Bodet et son fils Ludovic.

Plusieurs critères sont fondamentaux pour les deux hommes :

  • Créer des machines 100% démontables, 100% réparables et facile d’entretien.
  • Fabriquer un produit en Bretagne.
  • Adapter les machines au besoin du client.
  • Garder une structure à dimension humaine qui restera votre partenaire et répondra à toutes les questions des prospects.
  • Garantir le matériel contre tous vices de construction pendant 1 an.

« Nous avons commencé sur fonds propres pour le développement de notre première imprimante 3D. Nous avons pu lancer le développement de notre imprimante 3D haut de gamme grâce à la confiance que Compositic (Laboratoire de l’Université de Bretagne Sud à LORIENT, spécialisé dans la mise en œuvre de composites innovants) nous a accordée en nous achetant une imprimante sur plan.» explique Ludovic Bodet interrogé par primante3D, site d’information sur l’impression 3D.

Et c’est ainsi que I3D innovation propose une gamme de deux imprimantes 3D à dépose de filament plastique (FDM) de grandes tailles.  Elles se caractérisent par un gros volume d’impression d’environ 800 x 800 x 800 mm. Elles sont également capables d’effectuer des déplacements et d’imprimer à 300mm/s.

Les prix : 30 000 euros et 170 euros HT. Ce ne sont donc pas les particuliers qui sont visés, mais bien les PMI/PME, les universités, les laboratoires et centres de recherche, les prestataires d’impression 3D …

Par ailleurs, la société propose également un service d’impression d’objets 3D. Elle a ainsi développé une pince EASYWELDER ainsi qu’un kickstarter, deux outils permettant de ne rien perdre sur les impressions 3D effectués par les clients.

Nul doute que cette société bretonne a un potentiel énorme et un avenir certain, à l’heure de l’explosion de la technologie 3D. Qui a dit que les Bretons n’étaient pas à la pointe de la technologie ?

Pour contacter la société, c’est ici.

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !