Malestroit : le médecin part, la commune rappelle les retraités

A LA UNE

24/03/2017 – 06H15 Malestroit (Breizh-info.com) – A Malestroit, à l’automne 2016, un médecin est parti précipitamment. Catastrophe pour cette commune du centre-est de la Bretagne, où la maison de santé pluridisciplinaire n’ouvrira que courant 2017. La mairie a alors mis en place dans l’urgence, avec la CPAM Bretagne, un dispositif ingénieux et novateur, dont elle dresse le bilan au bout d’une période « d’essai » de trois mois.

Cinq médecins retraités ont été rappelés, et des locaux loués par la mairie. En se relayant, ils ont fait en trois mois, de début décembre 2016 à début mars 2017, 885 actes pour 20.587 € de recettes ; de cinq, ils ne sont plus que trois volontaires, payés forfaitairement 800 € du mois par la CPAM, sous le statut de médecins collaborateurs salariés. Ils ont reçu, nous apprend le conseil municipal de décembre 2016, 120 patients par semaine fin 2016.

Le dispositif revient à 7000 € par trimestre à la mairie – dont 1500 € de loyers et autant de secrétariat téléphonique (sans oublier l’assurance, le surcoût du comptable du médecin employeur, l’assurance, les charges), soit 2.80 € par habitant sur trois mois. Il devrait être reconduit pour trois mois encore, le temps que la maison de santé entre en service. D’ores et déjà, ce dispositif inspire d’autres collectivités qui connaissent des problèmes similaires.

L.B.G

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Terreur vaccinale. Le restaurateur Stéphane Manigold veut rendre obligatoire la troisième dose pour les « plus fragiles » [Vidéo]

Le restaurateur Stéphane Manigold, très médiatique porte-parole du collectif « Restons ouverts », veut rendre obligatoire l'injection d'une troisième...

56% des contrefaçons saisies aux frontières de l’Europe proviennent de ventes en ligne

L'Observatoire européen des atteintes au droit de la propriété intellectuelle de l'EUIPO, vient de publier 2 nouvelles études visant à démontrer l'utilisation massive...

Articles liés