Election présidentielle. Une nouvelle progression du Front National en Bretagne

A LA UNE

25/04/2017 – 05H00 Rennes (Breizh-info.com) – Sur la Bretagne administrative, à l’occasion de ces élections présidentielles, Marine Le Pen réalise un score de 15,33%. Elle récolte 306 642 voix, soit 12,5% des inscrits. Si l’on compare à l’élection présidentielle de 2012, cette dernière avait remporté 262 065 voix, soit 44 000 voix de moins.

A l’époque, elle faisait un score de 13,24%.

Si l’on compare avec les élections régionales – favorables au FN dans le sens qu’elles sont à la proportionnelle – en 2015, la liste de Gilles Pennelle (FN) avait récolté 218 000 voix, et 18,17% au premier tour de l’élection, et 246 177 voix au second tour (18,87%). Il y’a donc une progression clairement du Front national dans la région administrative, mais moins forte que dans d’autres régions.

Pour la Loire-Atlantique, Marine Le Pen récolte 111 194 voix, soit 13,70% (11,19% des inscrits). En 2012, elle récoltait 94 249 voix et 12,18%, tandis qu’aux régionales, la liste conduite par Pascal Gannat récoltait 83 325 voix au second tour (15,61%). Il y’a donc une progression, à la fois par rapport aux régionales et à la dernière présidentielle.

Si l’on regarde par ailleurs géographiquement, le Front national arrive en tête dans de nombreuses communes du centre Bretagne notamment, un centre Bretagne partagé entre Mélenchon qui a remplacé Troadec sur le Poher et sa région, et Marine Le Pen côté Morbihan notamment.

Jamais autant de communes bretonnes (181 pour la Bretagne administrative sur 1270) n’avaient placé en tête le Front national comme le montre la carte d’illustration de l’article.

Il faudra désormais étudier si cela se confirme au second tour ; une chose est certaine ; dans les zones les plus déclassées et les plus touchées par le chômage et la pauvreté en Bretagne (y compris en Ille et Vilaineà, les populations ont choisi de reverser la table en votant majoritairement pour l’extrême gauche ou pour l’extrême droite.

Gilles Pennelle, responsable régional, n’a d’ailleurs pas manqué de communiquer à ce sujet :

 

« La France qui souffre, qui a été oubliée, a clairement exprimé son choix. Face à Emmanuel Macron, candidat de François Hollande, des banques, des technocrates de Bruxelles et des partisans de l’immigration massive, il faut que tous les Patriotes, quel que soit leur vote du 1er tour, se mobilisent autour de Marine Le Pen. Il y va de la survie de la France, de son modèle économique, social et culturel et de notre mode de vie Français.»

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Manifestation à Glasgow pour l’indépendance de l’Ecosse et contre le gouvernement Johnson

Des centaines de manifestants se sont rassemblés le 22 janvier à Glasgow pour protester contre la gestion de la...

Saint-Malo. Deux ans de prison ferme pour un pédophile de 25 ans

Le tribunal de Saint-Malo a jugé la semaine dernière un pédophile de 25 ans, accusé d'agression sexuelle sur un...

3 Commentaires

    • Édifiant le communiqué du chef local du FN qui n’est même pas capable de prononcer le mot « Bretagne » . Déclaration hors sol qui pourrait être faite en « PACA » ou « Hauts de France » ou « Grand Est » (en attendant le Grand Ouest). Le Pen est mauvaise pour la Bretagne. Macron est mauvais pour la Bretagne . C’est perdre son temps que de voter aux élections françaises. Il faut œuvrer au relèvement de la Bretagne par des actions concrètes au lieu de s’occuper du bateau qui coule !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés