Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sens commun: Sébastien Pilard est-il disposé à tout lâcher?

Dans une déclaration au quotidien nantais Presse Océan, Sébastien Pilard, co-fondateur de Sens Commun, groupe politique issu de La Manif Pour Tous, rallié aux Républicains, déclare : « Mon vote m’appartient mais je ne voterai pas Marine Le Pen car nous ne partageons pas la même vision de la France et son projet ruinerait notre pays. »

Dans un communiqué, le mouvement annonce son refus de donner « de quelconques consignes » de vote et assure avoir « pour seul “candidat” la famille ». « Pour les familles, pour les enfants, pour l’avenir, le 7 mai : Macron, c’est non ! », a fait savoir Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif pour tous.

Et de poursuivre : « Maternités et filiations dissociées, fin du droit des orphelins et de l’intérêt supérieur de l’enfant, identité de genre, matraquage fiscal des familles, prélèvement à la source ouvrant la porte à l’individualisation de l’impôt… le programme d’Emmanuel Macron est la continuité de la politique anti-famille menée depuis cinq ans. »

Selon le mouvement, une victoire du candidat d’En marche ! à l’élection présidentielle signifierait en outre un « bouleversement de civilisation » qui entraînerait « de nouvelles injustices et inégalités pour les femmes et pour les enfants ». […]

De son côté, Sens Commun au niveau national n’a pas donné de consigne de vote. Aussi cette déclaration de Sébastien Pilard contre Marine Le Pen peut surprendre. D’abord, elle met l’accent sur l’économie en affirmant sans preuve que “son projet ruinerait la France“. Or le but central de LMPT – La Manif Pour Tous – est la défense de la famille, de la filiation, du respect de la vie de la naissance au décès, de la protection des plus faibles.

En ces domaines, les inspirateurs d’Emmanuel Macron, Pierre Bergé ou Jacques Attali par exemple, sont en totale opposition avec les objectifs de LMPT et Sens Commun. Sous son quinquennat, il est donc probable que GPA – Gestation Pour Autrui -, PMA – Procréation Médicalement Assitée -, euthanasie et eugénisme seront autorisés et favorisés. Plus que jamais, le Planning familial sera à la manoeuvre. Les restrictions aux allocations familiales seront  renforcées.

De plus, le programme social et économique ultra-libéral d’Emmanuel Macron est à l’opposé de la doctrine sociale de l’Église catholique.

Sauf erreur, Sébastien Pilard ne s’exprime pas sur ces aspects du projet Macron pour attirer l’attention des lecteurs. Comment interpréter un tel silence?

Enfin, Sébastien Pilard ajoute dans cette interview : “En tant que responsable politique, je souhaite avant tout participer au redressement de la France et à la reconstruction de notre famille politique. Cette reconstruction devra se faire sur un profond renouvellement et une victoire aux législatives. »

Comment compte t-il réussir cet objectif alors  François Fillon et les principaux dirigeants des Républicains affirment que Sens Commun est le principal responsable de leur échec  du 1° tour des présidentielles. Selon le Canard Enchaîné de ce mercredi 26 avril, François Fillon estime ainsi avoir été “totalement plombé par Sens Commun”. Dans une lettre ouverte à Laurent Wauquiez, François Baroin et Christian Jacob, Christian Estrosi demande même « d’engager une procédure d’exclusion » des membres de Sens Commun pour avoir refusé de choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour

Comment y participera t-il quand si peu  de membres de Sens Commun ont reçu l’investiture des Républicains pour les prochaines législatives contrairement à ceux de l’UDI? Comment se comporteront les électeurs des Républicains après ce retournement entre les 2 tours où leurs dirigeants les auront appelés à voter pour l’adversaire d’hier?

Enfin, ne réalise t-il pas que la donne a changé? Aux prochaines législatives, s’affronteront des représentants des 4 candidats – E. Macron, M.Le Pen, F.Fillon, JL. Mélenchon – arrivés avec des résultats très proches le soir du 23 avril. Donc, de très rares candidats seront élus au 1° tour le 11 juin prochain. Au second tour, où seront les réserves de voix des candidats des Républicains pour arriver en tête, sans même parler d’avoir la majorité des suffrages?

Cela oblige à se poser question : a contrario de l’engagement de LMPT, Sébastien a t-il décidé de tout lâcher?

Thierry Monvoisin

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

9 réponses à “Sens commun: Sébastien Pilard est-il disposé à tout lâcher?”

  1. Nedeleg dit :

    Pilard ? Combien de voix pour parodier le Petit occideur de son peuple.
    L’avenir de la France s’efface derrière de petites vanités. Mais ce Pilard démontre qu’il est fervent des Média “La Voix de son maître”.
    Il pense donc que Micron est garant d’un programme économique sûr et certain pour la France, alors qu’il regroupe dans son bagout de bonimenteur en politique tout ce qui a fait la réussite de la France ?
    Nous n’avons pas les mêmes lectures !

    • Nathanaël Meaurel dit :

      Pourquoi utiliser des pseudonymes humiliants pour désigner les uns et les autres? C’est stupide et ça annule tout votre propos. Sinon pour parler de LMPT on peut aussi les appeler ” Elle aime péter” !!! Fion pour Fillon ETC !!! Ça vous convient ?

      • Ludo22 dit :

        Absolument; tout comme FHaine pour qui vous savez.
        macrotte vous inspire ? Pensez y quand vous glisserez le nom du banquier fossoyeur de la France dans l’ urne.
        Vive le MPR ! Parti des Méchants Protecteurs de la République :-D

  2. zemstak dit :

    Breizh-(dés)info = journalisme d’intox ! Macron est opposé à la GPA, il l’a dit à plusieurs reprises, mais ça ne vous empêche pas d’affirmer qu’elle sera autorisée s’il est élu. Le mensonge et le faux témoignage sont de vilains péchés !

    • Ludo22 dit :

      macrotte a simplement indiqué que tout enfant issu de la GPA hors de nos frontières serait systématiquement reconnu à son entrée sur le territoire français et qu’ il allait “moraliser” les tractations dans la commercialisation des enfants en assurant une plus juste rétribution des “ventres à louer”.
      Un grand humaniste en somme, avec le soucis de ménager la chèvre et le choux pour ratisser large “en même temps”. Il y est opposé, mais fera tout pour l’ aider. Du pur macrotte, sans consistance. Il faut être très con pour ne pas voir le vide de cet individu.

    • guylaine dit :

      Il l’a dit, mais il reconnait les enfants nés de GPA à l’étranger ! Ce qui revient à être pour la GPA!
      Mais, pour ceux qui savent lire et comprendre, Macron affirme ce qu’il contredit dans ses phrases suivantes ! Il trompe ceux qui n’entendent QUE ce qu ils veulent entendre !

      • Irkoutsk69 dit :

        Un jour vous comprendrez (peut-être) que l’enfant est une priorité pour ce monde. La GPA est autorisée dans de très nombreux pays (dont votre chère Russie poutinienne tueuse de journalistes et pro-Assad le gazeur). Nous n’avons aucune légitimité pour imposer nos lois à d’autres pays. DONC si ces enfants existent et reviennent en France, autant leur garantir toutes les protections dont les autres enfants jouissent dans notre pays.

    • Mort de rire dit :

      Mac Rouille s’est contredit tellement de fois sur tout les sujets qu’au final on peut lui prêter toutes les opinions possible et inimaginables sans se tromper…

      Micron c’est tout simplement le règne du vide, il parle de libérer les flux mais n’est lui même qu’un flux parmi les autres.

  3. champoiseau dit :

    Pauvre petit minable. Qu’il dégage le terrain ce Pilard et laisse les gens compétents agir.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Le président de la République ignore l’article 35 de la Constitution

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Monsieur Macron nous parle de son monde, mais pas du nôtre !

Découvrir l'article

Immigration, Politique, Tribune libre

Arrivée au pouvoir des Droites Nationales : l’art de repousser l’inéluctable [l’Agora]

Découvrir l'article

Politique

Disssoudre l’Assemblée nationale ? Jean Bothorel croit au père Noël

Découvrir l'article

A La Une, Agriculture, Politique

Agriculture. La FNSEA possède un patron en or

Découvrir l'article

Politique

Richard Ferrand ne veut plus faire de politique… alors il fait des affaires

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre, Vidéo

“La jeunesse emmerde le Front National” des Béruriers Noirs. Chronique d’une défaite totale [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, Politique

Les Bretons votent-ils « comme des cons » ?

Découvrir l'article

Politique

La Bretagne qui va bien… la Bretagne qui va mal

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky