Nantes. Julien Bainvel, candidat UDI-LR aux législatives, veut relancer l’économie et incarner le renouvellement

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

23/05/2017 – 07h30 Nantes (Breizh-Info.com) – Julien Bainvel est le candidat d’union LR-UDI sur la 1ère circonscription (Nantes, Orvault, Sautron). Ce conseiller municipal de Nantes et conseiller métropolitain affrontera notamment François de Rugy, député sortant et investi par La République en Marche. A gauche, la situation est toujours compliquée mais Aymeric Seassau (PCF) est désormais soutenu par Benoît Hamon.

Face à la division de la gauche et à l’hésitation des Français à soutenir pleinement Emmanuel Macron, Julien Bainvel a peut-être la possibilité de priver François de Rugy de son siège de député. Son suppléant est une pointure locale puisqu’il s’agit de Sébastien Arrouet, chef d’entreprise et créateur du mondial de foot d’Orvault.

« Faire valoir les idées de la droite et du centre »

Breizh-Info.com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Julien Bainvel : 37 ans, marié, 3 enfants de 7, 5 et 1 an. Né à Nantes dans une famille modeste, j’ai grandi dans le quartier du Breil. Je suis conseiller municipal de Nantes et conseiller métropolitain depuis 2008.
Je travaille comme chargé de mission au Département : suivi des dossiers insertion, personnes âgées et handicap, éducation.

Breizh-Info.com : Qu’est ce qui vous a amené à entrer en politique ?

Julien Bainvel : Depuis très jeune, je suis passionné d’histoire. Mon premier déclic a lieu en 1995 pendant la campagne des présidentielles autour de la candidature de Jacques Chirac. Cette campagne me passionne.
J’adhère pour la 1ère fois à l’UMP lorsque Jean-Marie Le Pen se qualifie pour le 2ème tour de la présidentielle en 2002.
Opposé aux propositions du FN, je décide d’être acteur et de militer pour faire valoir les idées de la droite et du centre.

Julien Bainvel Législatives NantesBreizh-Info.com : Pourquoi avoir décidé de vous présenter sur cette circonscription ?

Julien Bainvel : Cette circonscription je la connais parfaitement. J’y suis né, j’y vis, j’y travaille tout comme mon épouse. Nos enfants y sont scolarisés. Je suis engagé depuis près de 20 ans dans plusieurs de ses associations et depuis 2008 je suis élu du quartier Breil Barberie situé au cœur de la circonscription.

La priorité absolue : « Relancer notre économie et atteindre le plein emploi »

Breizh-Info.com : Quelles sont les principales mesures législatives que vous voudriez faire voter en tant que député ?

Julien Bainvel : La priorité absolue est de mettre en œuvre les mesures économiques (diminution des charges salariales et patronales, diminution de l’Impôt sur les sociétés pour atteindre la moyenne européenne, forte diminution des règles et normes qui sont un frein à notre compétitivité) qui permettront de relancer notre économie et d’atteindre le plein emploi.

Il faut par ailleurs redonner du pouvoir d’achat à nos concitoyens qui ont été les victimes d’un véritable matraquage fiscal au cours des 5 dernières années en diminuant l’impôt sur le revenu de 10% pour tous les ménages et en rétablissant le quotient familial à 3000€.

La question éducative doit également figurer parmi les priorités de la future majorité. Il faut en effet réparer l’ascenseur social. Pour cela, il faut rendre la scolarité obligatoire dès 5 ans, recentrer les apprentissages sur les fondamentaux (lire, écrire, compter) et mieux répartir les moyens pour un accompagnement plus précoce des élèves en difficulté.

Enfin, la question de l’autorité de l’État est également importante. La présidence Hollande a dévalué la parole de la France sur la scène internationale et européenne. Dans le même temps, l’insécurité n’a cessé d’augmenter. Il faut donc lutter sans répit contre le terrorisme islamiste, mettre 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur le terrain et créer 16 000 places de prisons pour pouvoir appliquer les peines prononcées par les tribunaux.

« Je me battrai contre la hausse de la CSG voulue par Emmanuel Macron »

Julien Bainvel Législatives Nantes
Sébastien Arrouet

Breizh-Info.com : Et celles contre lesquelles vous vous battrez ?

Julien Bainvel : Je me battrais résolument contre toutes les hausses d’impôt qui diminueraient le pouvoir d’achat de nos concitoyens.
Je me battrais contre la hausse de la CSG voulue par Emmanuel Macron qui porterait atteinte notamment aux retraités de manière considérable.
Je me battrais contre les réformes en demi-teinte qui ne résoudraient pas réellement les difficultés de la France.
Je me battrais contre tous les conservatismes.
Je me battrais contre les opportunistes et ceux qui attaquent l’unité de notre Nation.

Breizh-Info.com : Serez-vous soumis à la logique de parti ou bien serez-vous prêt à voter pour une proposition de loi intéressante, même si elle venait d’un député d’une autre couleur politique ?

Julien Bainvel : Je ne suis pas l’homme d’un appareil. J’adopterais donc une attitude constructive comme je le fais depuis 2008 au conseil municipal. Je suis ferme sur mes convictions. Je suis également force de propositions.
Je m’oppose à ce qui me paraît contraire à l’intérêt général. Je fais des propositions pour améliorer ce qui me semble aller dans le bon sens mais qui est trop timide.
Enfin je soutiens les mesures que j’ai toujours défendues. Élu député, j’adopterais la même attitude visant simplement à mettre le bon sens en action.

« Emmanuel Macron a bénéficié de circonstances qui le dépassent sans doute »

Breizh-Info.com : Quel regard portez vous sur l’élection d’Emmanuel Macron ?

Julien Bainvel : Nous avons vécu une élection « extraordinaire ». Rien ne s’est passé comme prévu.

Emmanuel Macron a bénéficié de circonstances qui le dépassent sans doute, il a aussi su porter un message, qui a fait écho à la société, de renouvellement et de rajeunissement.
Maintenant que notre Pays a un Président, les Français doivent désigner les 11 et 18 juin la future majorité. L’élection législative nous permet enfin de parler du fond. Les électeurs doivent choisir un projet, un programme, une ambition pour les 5 prochaines années.

« François de Rugy est davantage préoccupé par devenir ministre que par l’intérêt général »

Julien Bainvel Législatives NantesBreizh-Info.com : Un mot sur vos concurrents dans cette circonscription ?

Julien Bainvel : Nous sommes 17 candidats sur la première circonscription.

Mon adversaire principal est le député sortant, qui après avoir quitté EELV, fondé son propre parti, rallié le PS, participé à la primaire socialiste, s’est mis en Marche. Candidat pour la 5° fois à une élection législative, le député sortant est, avec son suppléant lui aussi ancien EELV, clairement ancré à gauche.

Il ne représente ni le renouvellement des générations, ni le renouvellement dans les pratiques politiques porté par E Macron. Il reste opposé au transfert de l’aéroport de Notre Dame des Landes malgré 178 décisions de justice favorables, un référendum et un soutien de l’Europe.
Son bilan sur la circonscription est inexistant. Logique pour un responsable politique qui est davantage préoccupé par son intérêt personnel (devenir ministre) que par l’intérêt général.

Sur le plan local : « Accompagner le contournement d’Orvault »

Breizh-Info.com : La députation est un mandat national. Jouerez-vous malgré tout un rôle local, notamment sur les problématiques qui intéressent les Nantais, comme la sécurité ou la circulation ?

Julien Bainvel : Bien sûr ! Le député est un élu de la Nation mais il est également représentant et porte parole de sa circonscription. Étant élu à la ville de Nantes et à la métropole, je connais les dossiers et serais en mesure de jouer un rôle réel au niveau local : pour obtenir plus de moyens policiers, pour soutenir nos agriculteurs, accompagner le contournement d’Orvault, ou relancer le dossier relatif à la construction de protections phoniques le long de la 4 voies à Sautron par exemple.

« On renouvelle avec Bainvel »

Breizh-Info.com : Vos lectures du moment ?

Julien Bainvel : Pour être honnête, les romans, essais et nouvelles que je lis d’habitude ont laissé la place ces derniers temps a beaucoup de questionnaires d’associations, d’acteurs locaux, de journalistes qui m’interpellent dans le cadre de la campagne.

Breizh-Info.com : Le mot de la fin, pour nos lecteurs et vos électeurs.

Julien Bainvel : Qu’on se le dise, on renouvelle avec Bainvel !

Propos recueillis par Nicolas Faure
Nous avons envoyé un questionnaire à tous les candidats de la première circonscription. Si vous êtes candidat et que vous ne l’avez pas reçu, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse [email protected].

Crédit photo : Site de campagne de Julien Bainvel
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Université de Nantes : une formation en archéologie contemporaine

Il y a 77 ans, les Alliés débarquaient en Normandie. De moins en moins d'anciens combattants sont là pour relater ce qu'ils ont vécu...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit le grand orgue dont la...

FC Nantes – FC Lorient : le résumé de la rencontre (0-1)

Ce mercredi, le FC Nantes affrontait le FC Lorient, au Stade Moreau-Defarges de La Baule pour le cinquième match amical des hommes d'Antoine Kombouaré....

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...