Étiquette : législatives

Italie. Avanti Ragazzi di Roma ! [L’Agora]

Le jour est arrivé. Aujourd’hui, dimanche 25 septembre 2022, les Italiens décideront de leurs 400 représentants à la Chambre des députés et 200 au Sénat. Selon tous les sondages, le bloc de centre-droit mené par Fratelli d’Italia, avec 27 % des intentions de vote, La Lega, avec 12 %, et Forza Italia avec 7 %, obtiendrait la majorité absolue dans

italie

Législatives en Italie. Vers une victoire de Fratelli d’Italia moyennant changement de curseur ?

Les démissions de Mario Draghi en juillet dernier, marquant la quatrième crise gouvernementale en quatre ans, avaient ouvert la voie à des élections anticipées. Les Italiens se rendront donc aux urnes ce dimanche 25 septembre pour élire les 200 sénateurs et les 400 députés qui composent le parlement.  Notons que ce renoncement n’a rien d’honorable. Mario Draghi n’a pas abandonné le

Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse

Le financement public des partis politiques est le bienvenu pour toutes les formations – grandes et petites ; c’est bien connu, l’argent est le nerf de la guerre. Le décret n°2022-94 du 31 janvier 2022 fixe pour l’année 2022 le montant des aides attribuées aux partis et groupements politiques à 66 155 387,84 euros. La première fraction des aides – 32 081 868,13 euros –

Jean-Yves Le Gallou : « La question de l’immigration ne pèse pas seulement sur l’identité, ni sur la sécurité mais aussi sur le pouvoir d’achat » [Entretien]

Nous n’avions pas eu l’occasion de faire le point avec Jean-Yves le Gallou, président de la fondation Polémia, depuis le verdict des élections législatives. C’est chose faite ci-dessous, ce qui permet de revenir sur les sujets cruciaux du moment, que ce soit les législatives, la question de l’immigration, l’entrée massive du RN à l’Assemblée, l’abstention, ou encore, le faible score

Législatives 2022. Brèves de la campagne électorale

A part ça, tout va bien Ruffin dixit – François Ruffin, député de Picardie, pose la bonne question : « Après la présidentielle, au vu des résultats, d’un Mélenchon très fort dans les quartiers, dans les métropoles, mais plus en difficulté dans la France périphérique, des « gilets jaunes », j’interrogeais : on va les rechercher, ceux-là, ces territoires, ou on les abandonne au RN ?

Législatives : Macron exclut un gouvernement d’union nationale

Le chef de l’État, Emmanuel Macron, a confié sa volonté de « bâtir » une majorité forte, une France forte et indépendante, en utilisant « le dialogue, le compromis et le travail collectif ». Dans les prochains jours, il rencontrera à nouveau les responsables politiques susceptibles de former un groupe à l’Assemblée nationale. Son objectif ? « Clarifier la part de responsabilité et de coopération

Législatives : qui sont les députés engagés sur la réunification et les langues de Bretagne ?

Les résultats de ce second tour des législatives aura redistribué les cartes à l’assemblée alors que le président de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard compte organiser une réunion avec les nouveaux députés afin de mettre en place une stratégie pour obtenir une « autonomie législative et fiscale » à Paris. Sans oublier la question de la Réunification et des langues de Bretagne.

Législatives 2022. Le « dégagisme » a encore fait des victimes

En Bretagne, aux élections législatives de 2017, la « République en marche » et ses alliés du MoDem avaient réussi une véritable razzia : 34 sièges sur 37. Seuls les sortants socialistes qui étaient devenus macronistes avaient sauvé leur peau : Richard Ferrand, François André, Yves Daniel, Sophie Errante, Hervé Pellois, Gwendal Rouillard ; ainsi que l’écologiste François de Rugy. De l’autre côté de l’échiquier,

2ème tour des élections législatives 2022 : Les sondages pré-electoraux étaient-ils manipulés?

Comme lors des deux tours de l’élection présidentielle et du premier tour des élections législatives 2022, les instituts de sondage n’ont rien vu venir avec justesse et les projections données à la veille du 2ème tour des législatives, avec des fourchettes pourtant très larges, se sont avérées complètement fausses au point qu’on peut se demander à quoi peuvent bien servir

Législatives 2022 en Bretagne. Entre NUPES et soutiens de la macronie, malgré les défaites cinglantes de Ferrand et Bachelier [Tous les résultats]

Jean-Luc Bourgeaux et Marc Le Fur, deux seuls rescapés (LR) de droite à l’occasion du second tour des élections législatives, doivent se sentir bien seuls, accompagnés du régionaliste Paul Molac, réélu dans sa circonscription; Partout ailleurs en Bretagne (B5) c’est la NUPES ou la macronie et ses soutiens qui l’emportent Du côté de la Bretagne administrative, la région reste, dans

Second tour des législatives 2022. Pas loin de 54% d’abstention, aucune majorité absolue

Les institutions de la Vème République sont définitivement vérolées. Avec pas loin de 54% d’abstention lors du second tour des élections législatives, c’est le deuxième bras d’honneur adressé par une majorité de Français en une semaine. Par ailleurs, parmi les députés élus par une minorité de Français, aucune majorité absolue ne se dégage, et l’Assemblée nationale devrait être ingérable. Ensemble

Législatives : Marc Le Fur sort l’artillerie lourde

Marc Le Fur, en ballotage sur la 3è circonscription des Côtes d’Armor contre un candidat NUPES sort l’artillerie lourde dans sa communication d’entre deux tours : Et celui-ci de faire appel aux valeurs autonomistes bretonnes en fustigeant le jacobinisme et l’hostilité aux langues régionales de Jean-Luc Mélenchon.  Marc Le Fur n’est cependant pas tombé sur le bon adversaire sur ces

2ème tour des Législatives en Bretagne. 37 circonscriptions, 37 duels, zéro triangulaire

Pour le second tour de l’élection présidentielle, la règle apparaît simple en Bretagne : un candidat Nupes (le conglomérat de Jean-Luc Mélenchon) opposé à un candidat Ensemble (majorité présidentielle). Pourtant, dans quatre circonscriptions, la situation est différente. A Loudéac, le candidat Nupes (Antoine Ravard) tente sa chance contre le candidat LR sortant (Marc Le Fur). A Saint-Malo, la candidate Ensemble (Anne

Législatives 2022 : qu’en pensent les Français ? [Micro-trottoir]

C’est l’entre-deux tours des législatives et la situation est claire : Macron et son parti Ensemble restent majoritaires (25,8%) mais d’une courte tête face à la NUPES de Mélenchon (25,7%) et le RN de Marine Le Pen (18,7%). Dans cette configuration, que vont faire les Français pour le second tour ? Sont-ils seulement intéressés par les élections législatives ? Reportage

Élections législatives: un front républicain ? Oui, mais anti-Macron ……[L’Agora]

Ci-dessous une tribune libre de Dominique Delawarde qui ne manquera pas de faire réagir. Mais nous sommes là pour ça ! Les fondements de la République et de la démocratie reposent sur la séparation des pouvoirs : Exécutif, Législatif et Judiciaire. Ils reposent aussi sur une liberté d’expression qui doit permettre aux opinions les plus diverses, relayées par des médias

52% d’abstention aux élections législatives. La Sécession actée de fait ? [L’Agora]

Avec plus de 52% d’abstention lors du premier tour des élections législatives, c’est plus d’un Français sur 2 qui, une nouvelle fois (comme en 2017) a fait un bras d’honneur à la 5ème République. Une forme de Sécession de fait, que les autorités et les responsables politiques comme médiatiques se refusent à entendre et à écouter. Pourtant, le message est

La droite LR poursuit son naufrage en Bretagne

On peut rappeler qu’au premier tour de l’élection présidentielle, les résultats obtenus par Valérie Pécresse en Bretagne (5) étaient aussi mauvais que ceux obtenus à l’échelon national. 4,70% (17 235 voix) dans les Côtes-d’Armor ; 4,89 % (26 541 voix) dans le Finistère ; 4,39 % (26 194 voix) en Ille-et-Vilaine ; 4,68 % (37 541 voix) en Loire-Atlantique et 4,89 % (22 838 voix) dans le Morbihan.

Législatives : NUPES essaie de faire la différence à la campagne, à Saint-Nazaire et sur la côte

Suite de l’analyse des élections en Loire-Atlantique. Dans les autres circonscriptions du département, de l’immensité rurale de la 6e – très France périphérique – à l’urbaine et ouvrière huitième (Saint-Nazaire et Basse-Loire), NUPES est en tête partout sauf dans la 10e (Vignoble) et essaie de faire le grand chelem, notamment dans le Vignoble où la droite réussit à sauver les

Législatives : marée rouge en Loire-Atlantique, les candidats En Marche en difficulté à Nantes

Avec près de 48.70 % d’abstention – un peu moins qu’au niveau national, à peine un électeur sur deux en Loire-Atlantique, département qui compte 1.059.000 inscrits sur 1.4 millions d’habitants, sont allés voter, et ont principalement choisi des candidats NUPES (34.36% sur le département) et Ensemble, donc En Marche (28.85%). L’alliance de gauche NUPES a donc séduit 12.8% de la

Législatives 2022. Les résultats complets en France et en Bretagne

L’abstention, vainqueur par KO. Tel est le principal enseignement de l’élection législatives du 12 juin 2022, une élection qui, pour la deuxième fois consécutive, aura mobilisé moins de la moitié des Français (sans compter les millions non inscrits sur les listes électorales et pourtant en âge de voter). Pour le reste, voici les résultats qui, sans surprise, donne au premier

Italie. Avanti Ragazzi di Roma ! [L’Agora]

Le jour est arrivé. Aujourd’hui, dimanche 25 septembre 2022, les Italiens décideront de leurs 400 représentants à la Chambre des députés et 200 au Sénat. Selon tous les sondages, le bloc de centre-droit mené par Fratelli d’Italia, avec 27 % des intentions de vote, La Lega, avec 12 %, et Forza Italia avec 7 %, obtiendrait la majorité absolue dans

italie

Législatives en Italie. Vers une victoire de Fratelli d’Italia moyennant changement de curseur ?

Les démissions de Mario Draghi en juillet dernier, marquant la quatrième crise gouvernementale en quatre ans, avaient ouvert la voie à des élections anticipées. Les Italiens se rendront donc aux urnes ce dimanche 25 septembre pour élire les 200 sénateurs et les 400 députés qui composent le parlement.  Notons que ce renoncement n’a rien d’honorable. Mario Draghi n’a pas abandonné le

Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse

Le financement public des partis politiques est le bienvenu pour toutes les formations – grandes et petites ; c’est bien connu, l’argent est le nerf de la guerre. Le décret n°2022-94 du 31 janvier 2022 fixe pour l’année 2022 le montant des aides attribuées aux partis et groupements politiques à 66 155 387,84 euros. La première fraction des aides – 32 081 868,13 euros –

Jean-Yves Le Gallou : « La question de l’immigration ne pèse pas seulement sur l’identité, ni sur la sécurité mais aussi sur le pouvoir d’achat » [Entretien]

Nous n’avions pas eu l’occasion de faire le point avec Jean-Yves le Gallou, président de la fondation Polémia, depuis le verdict des élections législatives. C’est chose faite ci-dessous, ce qui permet de revenir sur les sujets cruciaux du moment, que ce soit les législatives, la question de l’immigration, l’entrée massive du RN à l’Assemblée, l’abstention, ou encore, le faible score

Législatives 2022. Brèves de la campagne électorale

A part ça, tout va bien Ruffin dixit – François Ruffin, député de Picardie, pose la bonne question : « Après la présidentielle, au vu des résultats, d’un Mélenchon très fort dans les quartiers, dans les métropoles, mais plus en difficulté dans la France périphérique, des « gilets jaunes », j’interrogeais : on va les rechercher, ceux-là, ces territoires, ou on les abandonne au RN ?

Législatives : Macron exclut un gouvernement d’union nationale

Le chef de l’État, Emmanuel Macron, a confié sa volonté de « bâtir » une majorité forte, une France forte et indépendante, en utilisant « le dialogue, le compromis et le travail collectif ». Dans les prochains jours, il rencontrera à nouveau les responsables politiques susceptibles de former un groupe à l’Assemblée nationale. Son objectif ? « Clarifier la part de responsabilité et de coopération

Législatives : qui sont les députés engagés sur la réunification et les langues de Bretagne ?

Les résultats de ce second tour des législatives aura redistribué les cartes à l’assemblée alors que le président de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard compte organiser une réunion avec les nouveaux députés afin de mettre en place une stratégie pour obtenir une « autonomie législative et fiscale » à Paris. Sans oublier la question de la Réunification et des langues de Bretagne.

Législatives 2022. Le « dégagisme » a encore fait des victimes

En Bretagne, aux élections législatives de 2017, la « République en marche » et ses alliés du MoDem avaient réussi une véritable razzia : 34 sièges sur 37. Seuls les sortants socialistes qui étaient devenus macronistes avaient sauvé leur peau : Richard Ferrand, François André, Yves Daniel, Sophie Errante, Hervé Pellois, Gwendal Rouillard ; ainsi que l’écologiste François de Rugy. De l’autre côté de l’échiquier,

2ème tour des élections législatives 2022 : Les sondages pré-electoraux étaient-ils manipulés?

Comme lors des deux tours de l’élection présidentielle et du premier tour des élections législatives 2022, les instituts de sondage n’ont rien vu venir avec justesse et les projections données à la veille du 2ème tour des législatives, avec des fourchettes pourtant très larges, se sont avérées complètement fausses au point qu’on peut se demander à quoi peuvent bien servir

Législatives 2022 en Bretagne. Entre NUPES et soutiens de la macronie, malgré les défaites cinglantes de Ferrand et Bachelier [Tous les résultats]

Jean-Luc Bourgeaux et Marc Le Fur, deux seuls rescapés (LR) de droite à l’occasion du second tour des élections législatives, doivent se sentir bien seuls, accompagnés du régionaliste Paul Molac, réélu dans sa circonscription; Partout ailleurs en Bretagne (B5) c’est la NUPES ou la macronie et ses soutiens qui l’emportent Du côté de la Bretagne administrative, la région reste, dans

Second tour des législatives 2022. Pas loin de 54% d’abstention, aucune majorité absolue

Les institutions de la Vème République sont définitivement vérolées. Avec pas loin de 54% d’abstention lors du second tour des élections législatives, c’est le deuxième bras d’honneur adressé par une majorité de Français en une semaine. Par ailleurs, parmi les députés élus par une minorité de Français, aucune majorité absolue ne se dégage, et l’Assemblée nationale devrait être ingérable. Ensemble

Législatives : Marc Le Fur sort l’artillerie lourde

Marc Le Fur, en ballotage sur la 3è circonscription des Côtes d’Armor contre un candidat NUPES sort l’artillerie lourde dans sa communication d’entre deux tours : Et celui-ci de faire appel aux valeurs autonomistes bretonnes en fustigeant le jacobinisme et l’hostilité aux langues régionales de Jean-Luc Mélenchon.  Marc Le Fur n’est cependant pas tombé sur le bon adversaire sur ces

2ème tour des Législatives en Bretagne. 37 circonscriptions, 37 duels, zéro triangulaire

Pour le second tour de l’élection présidentielle, la règle apparaît simple en Bretagne : un candidat Nupes (le conglomérat de Jean-Luc Mélenchon) opposé à un candidat Ensemble (majorité présidentielle). Pourtant, dans quatre circonscriptions, la situation est différente. A Loudéac, le candidat Nupes (Antoine Ravard) tente sa chance contre le candidat LR sortant (Marc Le Fur). A Saint-Malo, la candidate Ensemble (Anne

Législatives 2022 : qu’en pensent les Français ? [Micro-trottoir]

C’est l’entre-deux tours des législatives et la situation est claire : Macron et son parti Ensemble restent majoritaires (25,8%) mais d’une courte tête face à la NUPES de Mélenchon (25,7%) et le RN de Marine Le Pen (18,7%). Dans cette configuration, que vont faire les Français pour le second tour ? Sont-ils seulement intéressés par les élections législatives ? Reportage

Élections législatives: un front républicain ? Oui, mais anti-Macron ……[L’Agora]

Ci-dessous une tribune libre de Dominique Delawarde qui ne manquera pas de faire réagir. Mais nous sommes là pour ça ! Les fondements de la République et de la démocratie reposent sur la séparation des pouvoirs : Exécutif, Législatif et Judiciaire. Ils reposent aussi sur une liberté d’expression qui doit permettre aux opinions les plus diverses, relayées par des médias

52% d’abstention aux élections législatives. La Sécession actée de fait ? [L’Agora]

Avec plus de 52% d’abstention lors du premier tour des élections législatives, c’est plus d’un Français sur 2 qui, une nouvelle fois (comme en 2017) a fait un bras d’honneur à la 5ème République. Une forme de Sécession de fait, que les autorités et les responsables politiques comme médiatiques se refusent à entendre et à écouter. Pourtant, le message est

La droite LR poursuit son naufrage en Bretagne

On peut rappeler qu’au premier tour de l’élection présidentielle, les résultats obtenus par Valérie Pécresse en Bretagne (5) étaient aussi mauvais que ceux obtenus à l’échelon national. 4,70% (17 235 voix) dans les Côtes-d’Armor ; 4,89 % (26 541 voix) dans le Finistère ; 4,39 % (26 194 voix) en Ille-et-Vilaine ; 4,68 % (37 541 voix) en Loire-Atlantique et 4,89 % (22 838 voix) dans le Morbihan.

Législatives : NUPES essaie de faire la différence à la campagne, à Saint-Nazaire et sur la côte

Suite de l’analyse des élections en Loire-Atlantique. Dans les autres circonscriptions du département, de l’immensité rurale de la 6e – très France périphérique – à l’urbaine et ouvrière huitième (Saint-Nazaire et Basse-Loire), NUPES est en tête partout sauf dans la 10e (Vignoble) et essaie de faire le grand chelem, notamment dans le Vignoble où la droite réussit à sauver les

Législatives : marée rouge en Loire-Atlantique, les candidats En Marche en difficulté à Nantes

Avec près de 48.70 % d’abstention – un peu moins qu’au niveau national, à peine un électeur sur deux en Loire-Atlantique, département qui compte 1.059.000 inscrits sur 1.4 millions d’habitants, sont allés voter, et ont principalement choisi des candidats NUPES (34.36% sur le département) et Ensemble, donc En Marche (28.85%). L’alliance de gauche NUPES a donc séduit 12.8% de la

Législatives 2022. Les résultats complets en France et en Bretagne

L’abstention, vainqueur par KO. Tel est le principal enseignement de l’élection législatives du 12 juin 2022, une élection qui, pour la deuxième fois consécutive, aura mobilisé moins de la moitié des Français (sans compter les millions non inscrits sur les listes électorales et pourtant en âge de voter). Pour le reste, voici les résultats qui, sans surprise, donne au premier

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 3 octobre, c'est la Saint Fragan
Nantes. Face à l’insécurité, la municipalité regarde ailleurs et l'opposition ne sait pas compter
Catalogne. 44 % d'étrangers parmi les prisonniers condamnés : la gauche indépendantiste devra revoir sa copie
Comment le contrôle de la monnaie conduit à dominer le monde

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !