Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Pouliguen. Le Barapom, crêperie incontournable et originale !

Les longs weekends de Mai et les premières chaleurs vous ont peut-être conduit à partir prendre l’air sur la côte bretonne. La Baie de La Baule, sous les feux de l’actualité samedi dernier (lire ICI), fait partie des destinations privilégiées. A l’extrémité Ouest de la plus grande plage d’Europe, se trouve le port du Pouliguen, Ar Poulgwenn en breton. Un lieu ayant gardé une certaine authenticité et qui abrite quelques adresses intéressantes. Parmi celles-ci, le Barapom, véritable institution du Poul’ fait office de passage obligatoire avant d’accéder au port.

À mi-chemin entre une crêperie classique et un point de vente à emporter, le Barapom propose différentes crêpes de blé noir et de froment ayant la particularité d’être présentées dans un cornet. Ici donc, pas d’assiette ni de couverts. On déguste sur le pouce, assis aux quelques hautes tables situées à l’extérieur. Un agencement minimaliste et efficace qui vient mettre en avant une cuisine fraîche et généreuse.

Côté carte, les essentiels de toute bonne crêperie sont au rendez-vous. De la galette chèvre miel à la complète en passant par l’andouille ou la saucisse fromage, vous retrouverez tous les classiques. La galette du jour peut également être une bonne alternative et sort souvent de l’ordinaire. Mention spéciale pour le confit d’oignons. Autre particularité du Barapom, l’ensemble des ingrédients provient de la région et la fraîcheur est indiscutable. Le sucré est aussi à la hauteur avec une crêpe pomme-caramel qui a retenu notre attention.

Si vous êtes pressé, vous pouvez emporter votre commande et même acheter crêpes et galettes à l’unité ainsi que quelques produits proposés sur la carte : cidre, jus de pommes, caramel au beurre salé…

En ce qui concerne les tarifs, pas d’inquiétude. Un repas avec une crêpe salée, une sucrée et un pichet de cidre vous coûtera une quinzaine d’euros. Loin des pièges à touristes dont la Bretagne a son lot. L’avantage de connaître les adresses favorites des locaux !

Barapom
2, quai Jules Sandeau
44510 Le Pouliguen
02.40.42.17.60

Le Barapom est aussi présent chez les baulois :

Barapom
153, avenue De Gaulle
44500 La Baule
02.40.23.74.27

VL

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêche libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Local

Drame au Pouliguen : Un homme tué à l’arme blanche, un suspect interpellé

Découvrir l'article

Santé

Cancers en Bretagne administrative : les chiffres clés et les disparités régionales

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Pèlerinage des Bretonnants à Sainte-Anne d’Auray le 7 avril : Un rendez-vous incontournable

Découvrir l'article

Santé

Reiñ ar gwad. Donner son sang – 4 Munud e Breizh

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Dinan, Histoire

Dinan : Une lettre rare d’Anne de Bretagne exposée à la bibliothèque

Découvrir l'article

Economie, Social

4 e trimestre 2023 : en Bretagne administrative, l’emploi augmente plus qu’ailleurs et le taux de chômage reste bas

Découvrir l'article

Economie

1 935 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi en 2023 en Bretagne administrative

Découvrir l'article

Tribune libre

Pourquoi l’extrême droite monte en Bretagne ? Je vais vous le dire…. [L’Agora]

Découvrir l'article

Sociétal

Autonomie des régions : la Corse avant l’Alsace..puis la Bretagne ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Les chasseurs-cueilleurs bretons du Mésolithique : une résistance au mélange avec les fermiers du néolithique ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky