07/06/2017 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – Les « projections » sont un des fléaux redoutés par les surveillants de prison. Des complices extérieurs aux détenus tentent de leur faire parvenir des armes, de la drogue, des téléphones ou du ravitaillement en le lançant dans des petits paquets (canettes, bouteilles etc.) par-dessus les murs, dans l’espoir qu’ils tombent dans les cours de promenade.

A la maison d’arrêt de Nantes, les « projections » avaient considérablement augmenté ces jours-ci. Rien que sur la journée de samedi, 91 grammes de shit (résine de cannabis), 11 téléphones dont un Iphone et – bien plus inquiétant – un couteau à cran d’arrêt ont été récupérés par les gardiens en divers endroits, notamment dans les chemins de ronde. Sans compter tout ce qui est tombé dans les cours et est arrivé à leurs destinataires. Ces jours-ci, des paquets contenant d’autres quantités de drogues, des téléphones et même de la viande ont été aussi récupérés par les gardiens.

La maison d’arrêt a fait un signalement à la police, qui a envoyé une équipe de la BAC planquer aux abords de l’établissement lundi. Un homme a été arrêté en flagrant délit ; depuis, les « projections » ont sensiblement diminué…

Par ailleurs, dimanche 4 juin, un Angevin âgé de 17 ans écroué à l’EPM d’Orvault a mis le feu à sa cellule. Légèrement intoxiqué par les fumées, il a été hospitalisé, puis placé en garde à vue, puis ramené à l’EPM. D’autres détenus ont profité du début d’incendie – qui n’a pas fait de dégâts importants – pour chahuter les surveillants.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine