23/06/2017 – 14h00 Rennes (Breizh-Info.com) – Nous n’en doutions pas mais il est important de le rappeler : de nombreux bretons se démarquent dans des activités internationales. Et notamment dans le monde très particulier du poker où il faut savoir que la Bretagne est bien représentée .

Il faut dire que la région a une relation forte avec les jeux de cartes, qui font partie intégrante de la culture bretonne : on retrouve alors des jeux traditionnels comme le rondélic (rondelig), mais aussi des jeux plus récents comme le Jahal.

Le boom du poker a eu des répercussions sur l’ensemble de la planète, et il est normal de le voir remporter le même succès en France. Pour réussir, il faut une méthode, de la logique, un esprit vif et alerte, être capable d’analyser ses adversaires et savoir faire des choix rapidement sans montrer son stress. Chez nous, deux bretons sortent du lot et sont connus à l’étranger pour avoir gagné des milliers de dollars en moins de dix ans de tournois.

C’est d’abord Antoine Saout qui a brillamment réussi à se faire une place. À 32 ans, ce Morlaisien de naissance a bien sûr surfé sur le boom du poker en ligne pour travailler sa stratégie. Il commence en 2007 et voit ses efforts récompensés en seulement 2 ans, puisqu’en 2009, il remporte trois tables finales consécutives aux célèbres WSOP (World Series Of Poker), participation qui lui apporte plus qu’une seule reconnaissance internationale.

À l’époque, il obtient une place très honnête de 7ème, et pour sa seconde participation, Antoine a l’honneur d’affronter le champion canadien Daniel Negreanu, contre qui il n’a pas fait le poids. Mais imaginez, en soit, vous retrouver face au n°1 mondial : c’est déjà une victoire !

Il apprend de cet échec et finit ensuite en 3ème position pour sa 3ème finale. Pour réussir à surmonter sa défaite, il se console avec un gain intéressant de 3,5 millions de dollars. Depuis, on le voit dans tous les tournois internationaux et dans les casinos les plus prestigieux. Il continue de marquer les esprits, notamment à l’été 2016 où il est arrivé 25ème à la finale WSOP, et début 2017 où il a encore remporté la 3ème place mais cette fois-ci aux Aussie Millions Poker Championship. Au total, il cumule plus de 5 millions de dollars de gains depuis ses débuts il y a seulement 10 ans, et encore plein de rêves à atteindre, tels que le bracelet de la 1e place du WSOP.

De cette renommée ont suivi la détermination et la stratégie d’Adrien Allain, qui a lui aussi rapidement connu le succès. Arrivé à la même époque sur le tapis vert, ce Rennais remporte différents tournois en ligne qui lui offrent la possibilité de gagner un siège au Asian Poker Tour de Macao en 2009. Là-bas, il affronte 326 adversaires et contre toute attente, il finit premier du Maint Event avec un prize pool de 400 000 dollars. Cela a dû être une bonne surprise pour Adrien, mais aussi pour son compatriote Antoine, qui n’a jamais réussi à arriver premier d’un tournoi international.

Il est très vite devenu partenaire de différents casinos et marques tournant autour du poker. Son plus bel exploit reste sa première place au World Poker Tour d’Amnéville en 2011, où il marque l’histoire en étant le 6ème français à gagner un tournoi WPT. En 2016, il arrive 2ème à la dernière saison de l’European Poker Tour à Monaco, alors qu’Antoine Saout est arrivé 7ème. Il s’est aussi fait remarqué en arrivant second aux World Series Of Poker de Las Vegas. Autant dire qu’il a du génie.

Avec ce genre de modèles du poker professionnel, il y a fort à parier que d’autres bretons suivront la voie des cartes et amèneront la Bretagne à être encore plus internationalement connue et appréciée.

Rennes. Rencontre avec Adrien Allain, un Breton champion international de poker. [interview]

Crédit photo : Pixabay et Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine