Halte à l’hystérie anti vaccin ! [Tribune libre]

Fentanyl Overdoses Drogue

15/07/2017 – 07h35 Paris (Breizh-Info.com) – Stéphanie (le prénom a été modifié) est une infirmière parisienne. Alors qu’un intense débat fait rage sur les vaccins rendus obligatoires, nous vous retranscrivons ici son avis sur les fantasmes quant à la vaccination obligatoire.

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

La communication des gouvernements sur les vaccins est une véritable catastrophe depuis Roselyne Bachelot. Et, au lieu de laisser faire les institutions médicales, ils font n’importe quoi, n’importe comment. Résultat : une grande partie de la population, n’y comprenant plus rien, est devenue plus que méfiante.

Entre personnel médical et patient, le doute

Je comprends les gens qui doutent et j’en veux profondément aux gouvernements qui sont en train de casser le lien de confiance entre médecins et patients, nous faisant perdre un temps précieux à chaque fois que nous donnons un médicament. Même en cas d’urgence, je me retrouve avec des patientes qui me regardent de travers et me posent mille questions pour le moindre comprimé ou la moindre injection…
Vous n’imaginez pas l’épuisement la perte de temps… Les mêmes hurlent que nous sommes débordés et que nous ne les écoutons pas…

Le phénomène enfle de jour en jour et je n’exagère pas…
J’avais déjà depuis un an les patientes musulmanes qui traquent le porc dans les comprimés de Spasfon et les patientes « Doctissimo » qui arrivent avec leur diagnostic et veulent juste le traitement qu’elles ont choisi.
Voici donc que tout le monde s’y met et j’ai souvent envie de hurler : « Mais pourquoi êtes-vous venu nous voir ? »
Si vous n’avez vraiment pas confiance en nous, allez vous soigner chez vous avec des huiles essentielles et débrouillez-vous.
Il faut bien comprendre notre situation pour comprendre pourquoi le personnel médical et paramédical communique peu ou mal ou répond de façon énervée à vos questions… Ils y perdent un temps précieux, ils comprennent que vous n avez plus confiance en eux et ils essayent de ne pas craquer complètement…

Les vaccins n’enrichissent pas les labos !

vaccinsEn France il y a donc 3 vaccins obligatoires. Les autres sont recommandés et non pas facultatifs, le terme n’est pas synonyme. Le Professeur Joyeux a soulevé le fait que les trois vaccins obligatoires n’étaient pas disponible seuls et nous en arrivons à la situation actuelle. C’est à dire que soit nous les rendons tous obligatoires soit nous forçons les labos à ne fabriquer que les trois.

Contrairement à ce que les gens pensent – si nous ne parlons qu’argent -, les labos gagnent plus à soigner des gens malades qu’à les protéger. Le vaccin n’est pas une activité rentable. Il faut bien que ces labos gagnent de l’argent ne serait ce que pour continuer la recherche qu’ils sont quasiment les seuls à financer. En effet, les dons privés et les financements publics ne représentent pas grand chose. En échange quand ils trouvent un traitement, et bien ils gagnent de l’argent avec.

On peut se poser des milliers de questions à ce sujet. Ne faut-il pas nationaliser la recherche et même la pharmacie en général ? Ces médecins pharmaciens qui sont des entreprises privées à but lucratif et qui vous délivrent vos traitements (avec plus de comprimés que ce dont vous avez besoin entraînant un gâchis énorme de l’automédication dangereuse et des accidents avec les enfants) en même temps qu’ils vendent plein d’autres choses… Il y a là une réflexion à avoir.

Donc, oui, les laboratoires et les pharmaciens gagnent de l’argent mais, soyons clairs : ils en gagneraient dix fois plus en cas d’épidémie, de maladie, etc. Les vaccins n’enrichissent pas les labos !

Il reste donc deux possibilités. Soit ils font exprès de rendre la population malade pour gagner beaucoup, soit ils fabriquent des vaccins communs pour limiter les coûts de fabrications et donc minimiser la faible rentabilité des vaccins pour eux.
En ce qui concerne le personnel médical, le fait de faire une seule injection limite le nombre de consultations.
En ce qui concerne les personnes terrorisées par les adjuvants, une seule injection en limite également grandement la dose… Je n’entends pas beaucoup cet argument…

Des accusations anti vaccins qui ne tiennent pas la route

Il y a une mauvaise foi totale dans cette vague anti vaccins… Oui, vous avez le droit de lire des rapports de recherche sans avoir fait la moindre étude médicale. Mais, là où vous ne le tenteriez logiquement pas en recherche nucléaire, toute la population s’y est mis pour la médecine, et plus précisément en matière de vaccins. Pour lire un document de recherche médicale, il faut avoir fait un minimum d’études sur la question. Je vous invite donc tous à vous inscrire demain en fac de médecine.

La première chose c’est déjà de vérifier les textes sur lesquels vous vous appuyez.
Les copiés collés de Wikipédia dont on a soigneusement éliminé tout ce qui est en faveur des vaccins… Les affirmations foireuses… Les prétendues études du plus gros institut de recherche allemand qui s’avèrent en fait être une étude réalisée par un chercheur indépendant qui a tiré des statistiques d’une étude dont il a trafiqué les résultats…

Dans un pays où l’on ne vaccine que les personnes à risque, il y a forcément une plus grande partie de la population vaccinée qui est malade, asthmatique, etc. C’est précisément eux qu’on vaccine. Donc je vous en prie, lisez et faites un minimum de tri !
Si vous voulez faire des études sur la question, faites-les honnêtement.

Et non je n’ai pas le temps d’étudier tout ce que vous me balancez. Je ne suis qu’une simple infirmière qui bosse de nuit. J’ai pourtant pris ce temps au début et ce que vous m’avez envoyé, vous auriez pu l’éliminer de vous-mêmes si vous n’étiez pas tous aussi persuadés d’un grand complot mondial mené par notre nouvelle ministre…
Je ne la connais pas directement mais je connais des infirmières qui ont bossé avec elle et ils la décrivent comme un bon professionnel consciencieux. Je l’ai vu intervenir auprès d’infirmières et pour une fois nous avons quelqu’un de respectueux, qui parle correctement aux professionnels…
Je ne me fais aucune illusion sur ce qui va advenir de la fonction publique hospitalière avec ce gouvernement mais, pour une fois, nous avons un vrai professionnel qui sait de quoi il parle. Pour le personnel hospitalier, c’est primordiale. Donc si on pouvait un peu attendre avant de crier à la vendue….

Doit-il y avoir des vaccins obligatoires ?

vaccinRevenons-en à nos vaccins. Est-il utile de les rendre obligatoire ? J’ai envie de dire que grâce au Professeur Joyeux, nous n’allons plus avoir le choix. Ce sera 11 vaccins ou rien.

Son questionnement était pertinent mais, en haranguant les foules tel qu’il l’a fait, on se retrouve dans une situation inextricable. Il a beau hurler qu’il n’est pas contre les vaccins, il a servi la soupe à tous les gens qui veulent se faire du fric avec les médecines parallèles.
Ne vous inquiétez pas, ceux qui gagnent beaucoup d’argent sont ceux qui, sans faire d’études de médecine, vont récupérer tous ceux qui n’ont plus confiance dans la médecine moderne et là il y a un pactole de plus en plus gros. D’ailleurs l’homéopathie est fabriquée par les mêmes laboratoires. C’est d’ailleurs peut-être pour cela qu’ils se défendent aussi mal…

Homéopathie et médecine douce avant de finalement revenir au vaccin quand vous aurez compris. La facture sera bien plus lourde.
Nous parlons ici des maladies qu’on vaccine, pas de la fièvre. Car, lorsqu’on explique aux parents qu’un enfant qui a 38° n’est pas encore fiévreux et qu’il faut simplement l’hydrater et le surveiller et qu’il n’est pas nécessaire de prendre un doliprane, on se fait insulter. Et on se retrouve à donner des doliprane pour calmer les parents et parce qu’on a pas le temps. Le pire : les parents ressortent persuadés que, sans leur insistance auprès de ce médecin débile, leur enfant serait mort…
Donc ces mêmes parents vont avoir des traitements quand ce n’est pas nécessaire (prétendue fièvre) et refuseront le traitements face à des maladies hyper grave. Je ne comprends plus mes contemporains !

Ne pas vacciner ses enfants contre le tétanos c’est assassin !

Parlons donc de ces maladies et prenons l’exemple du tétanos. Oui le vaccin tétanos ne concerne pas le virus du tétanos. Il concerne en effet la toxine libérée par la bactérie. Et c’est elle qui intoxique et tue. Vous me direz qu’il y a des effets secondaires, des allergies, etc. Oui, comme avec certains aliments ou n’importe quel médicament. Certains ne le supporteront pas. Mais il se trouve que c’est dans des proportions moindre que les cas de tétanos et que c’est même – soyons odieux – une mort bien plus agréable que celle par tétanos qui est une des pires qui existe par étouffement suite à la paralysie des muscles respiratoires et des douleurs ignobles liées aux spasmes de tout le corps.
Voyez donc les peintures du 19e, vous comprendrez. Le tétanos il y en a partout, il a fait des ravages pendant des siècles.
Ne pas vacciner ses enfants contre le tétanos c’est assassin ! Et si un médecin accepte de vous faire un faux certificat de vaccination ou d’incompatibilité à la vaccination c’est un charlatan dangereux !

J’ai des amis dont les enfants ne sont pas vaccinés et la seule chose que je leur demande c’est de ne pas emmener leurs enfants à mon hôpital si, hélas, un jour ils l’attrapaient. Heureusement pour eux, nous avons des tests plus ou moins fiables qui nous permettent de vérifier la vaccination tétanique à l’hôpital et il est possible de vacciner au dernier moment, avant que la maladie ne se déclare. Mais après hélas on ne peut plus rien.
Avec cette vague anti vaccin, je sais que l’on va revoir des cas et ça me terrifie.
Il n’y en a plus qu’une centaine par an en France contre des milliers les siècles précédents. Et sincèrement vous ne voulez pas que vos enfants l’attrape.

Pas de lien avéré entre vaccins et apparition de maladies

Parlons donc des maladies soupçonnées d’apparaitre suite à une vaccination. À l’heure actuelle on cherche, on vérifie… Et, pour le moment, on ne trouve rien. Un exemple souvent choisi par les anti vaccins : la sclérose en plaque. Un tribunal vient cependant de décider d’une indemnisation pour une sclérose en plaque reliée, selon le juge, à un vaccin contre l’hépatite B. Mais le juge a pris sa décision tout seul, sans les médecins et sans études. Il a créé un précédent qui va encore plus compliquer la donne. Les sclérose en plaque apparaissent en partie à l adolescence et parfois brutalement. Il se trouve que c’est à ce moment là qu’on vaccine contre l’hépatite B et le cancer du col de l’utérus. Forcément, le lien à été fait même si il n’a été en aucun cas prouvé. Résultat : on va vacciner les enfants tout petits, comme ça plus de confusion sur les scléroses en plaque apparaissant brutalement. Je rappelle d’ailleurs que l’ensemble du personnel hospitalier français est vacciné contre l’hépatite B, sans épidémie de sclérose en plaque !

Il y a des centaines d’autres facteurs de risques pour les enfants

Je pense que ce qui dramatise tout le monde ce sont deux choses. Les adjuvants qu’on trouve malsain de donner à des enfants et les maladies secondaires suspectées d’arriver à cause de la vaccination.
Concernant les adjuvants, les gens que cela inquiète devrait être content qu’on en limite l’utilisation en regroupant les vaccins. Mais je sens ici une gigantesque mauvaise fois. Les gens qui ne veulent pas d’adjuvants mangent-ils tous bio ? Lavent-ils tous les couches réutilisables de leur enfant (lessive uniquement savon de Marseille bien évidement) ? Parce que là, oui, on en est certain : des couches aux produits absorbants de plus en plus chimique sont en contact direct avec les parties génitales d’enfants en pleine croissance. Ça, c’est dangereux et cancérigène ! On parle du déodorant de la voiture, des ondes du téléphone portable ou de l’écran de télévision ? Savez-vous qu’il y a du Roundup dans les tampons (culture du coton) ?
Tout le monde pratique l’automédication et avale des quantités incroyables de médicaments, de vitamines ou de compléments alimentaires sans arrêt mais le problème serait la micro-dose d’adjuvants des vaccins ? Je passe mon temps à hurler en voyant quantité de gens avaler un petit comprimé pour dormir ou des kilos de vitamines parce que ça fait du bien… Non, la vitamine ça peut être dangereux et en plus c’est fabriqué par les mêmes laboratoires !

Gardez la tête froide

Les personnels médicaux et paramédicaux sont tout entier dévoués à leur métier et à leurs patients. Ils font parties des professionnels préférés des Français mais ils sont constamment débordés, épuisés et ne gagnent pas des fortunes. Ils manquent de temps pour vous prendre en charge ou vous expliquer comme ils voudraient leurs actes. Ils manquent de temps pour leur famille ou leur repos. Je suis bien consciente du fouillis que représente le sujet de la vaccination et de la multiplication des publications de sophie59 sur Doctissimo qui s’y connait mieux que le docteur Trucmuche.
Je vois bien la quantité d articles attaquant les vaccins mais je vous demande de garder la tête froide, de vous poser les bonnes questions et d’essayer de comprendre les conséquences.
Je n’ai pas peur des vaccins. J’ai peur des maladies et des cancers. Justement, le vaccin BCG de la toxoplasmose est en train de prouver qu’en améliorant les défenses immunitaires, on pourrait se passer de certaines chimiothérapies. Toute la recherche sur la protection des cancers risque de passer un jour par des vaccins et ce sera une bien meilleure solution que celle dont on dispose actuellement.
Enfin, n’oubliez pas que, lorsqu’on trouve un vaccin, c’est toujours un soulagement. Que ce scepticisme forcené mette un frein à la recherche de nouveaux vaccins serait un drame.

Stéphanie, infirmière dans un hôpital parisien

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

  • Jacques Nicolas

    1 – Témoignage du Dr Bernard Izard, victime des vaccins : « On m’a dit que c’était psy ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=ifOPWe-FAaI&feature=youtu.be

    Source : Table ronde à l’Assemblée nationale le 22 mai 2014 :
    « Les adjuvants vaccinaux » Discours d’ouverture de Marisol Touraine.
    http://videos.assemblee-nationale.fr/video.2349500_5559968dd8b53

    2 – Témoignage de Marie Lochu, infirmière, dont la fille Orianne est victime du vaccin Gardasil : « On devient suspecte d’avoir osé déclarer un effet secondaire grave d’un vaccin »
    https://www.youtube.com/watch?v=i3qEkybYrUQ&feature=youtu.be

    3 – Vytenis Andriukaitis, commissaire européen pour la santé : « Des enfants souffrent d’expériences terrifiantes, liées aux effets secondaires du vaccin contre la grippe porcine A (H1N1). »

    Près de 1.700 adultes et enfants à travers l’Europe sont à présent enregistrés dans la base de données des effets indésirables des médicaments de l’Union européenne. Ils souffrent de maladie neurologique à vie, de narcolepsie causée par cette vaccination.

    https://inews.co.uk/essentials/news/health/eu-health-commissioner-narcolepsy-swine-flu-vaccine/

    • Aldwyr

      On n’a jamais dit que les vaccins n’avaient pas d’effet secondaire. Les effets secondaires des vaccins sont connue. Comme pour tout médicament d’ailleurs. Tous présente des effets secondaires.
      C’est au médecin et au labo de juger si, après de nombreux testes, ces vaccins mérites ou non, au vue des effet secondaires possible et de leur risque d’apparition d’être mis sur le marché.

      Aucun médicament est 100% sans risques. Il y aura toujours des personnes qui auront des effets secondaire plus ou moins grave.

      Maintenant, je vous laisse regarder les effets des maladies que permette de combattre les vaccins…

      • handup

        Une différence importante que vous ne soulignez pas lorsque vous dites que tous les médicaments ont des effets secondaires, c’est qu’il faut distinguer un acte médical préventif (tel que l’acte vaccinal) d’un acte médical curatif.

        qq réflexions en vrac :

        > Moralement faire porter à un corps sain le risque de déclarer des effets secondaires VS le risque de déclarer un jour peut-être une maladie, est discutable.

        > En se plaçant au-dessus du débat stérile pro VS anti, pourquoi personne ne semble choqué que cette obligation enfreigne la liberté de l’individu? une liberté de plus qui s’envole, c’est ce que reprochent les Italiens en ce moment. Cela va bien plus loin que la liberté vaccinale.

        > Quid que les labos n’aient aucune obligation de résultats ni d’indemnisation en matière de vaccination? on pourrait très bien admettre l’obligation vaccinale si cette dernière offrait un résultat garantit

        > Quid de l’aluminium dans les vaccins? Vous n’avez visiblement personne dans votre entourage qui ait déclaré de Myophacite? lisez Toxic Story et le documentaire E3M et vous saurez où en est la recherche quant à la nocivité de l’aluminium. Pqoi ne pas regagner la confiance de la population en utilisant de nouveau le phosphate de calcium?

        > Qui des personnes allergiques? pqoi ne propose-ton pas une vaccination individualisée comme tout traitement médical? car il y a biens des gens qui restent sur le carreau pour avoir été contraint de se résoudre à pratiquer la vaccination

        un lecteur, vacciné et ouvert à un autre débat que le stérile pro VS anti

  • hugh

    Stéphanie semble en effet particulièrement paniquée et, malgré une argumentation déjà fouillée, arrive à lâcher un peu n’importe quoi…

    À propos du tétanos, elle écrit « 
Avec cette vague anti-vaccin, je sais que l’on va revoir des cas […] Il n’y en a plus qu’une centaine par an en France… » L’INSERM nous indique 10 cas par an en moyenne, dont 3 décès… chez des personnes âgées en général (présentant diverses pathologies ou insuffisances) et le vaccin n’est pas pour grand-chose dans ce niveau de morbidité : vacciner davantage ou moins ne changera pas grand-chose à cette incidence du tétanos.

    Toujours sous le coup de l’émotion, Stéphanie écrit encore : « Le vaccin n’est pas une activité rentable. […] [Les labos] fabriquent des vaccins communs pour limiter les coûts de fabrication et donc minimiser la faible rentabilité des vaccins… » Si tel était le cas, les laboratoires devraient s’inquiéter de devoir produire davantage de vaccins dans le cas où l’obligation serait étendue à 11 vaccins… et appliquée ! Et les spéculateurs devraient cesser de s’enthousiasmer jusqu’à pousser à la hausse les actions de tel producteur chaque fois qu’il annonce un nouveau vaccin !

    Aura-t-elle bientôt la promotion que mérite sa rédaction appliquée ?

    • Fleur De Blé Noir

      Bien vu ! Je lui ai conseillé de consulter les travaux de Pr Delbet et du Dr Neveu, très simple la Méthode et efficace pour bien des infections, dont le tétanos ! De plus il me semble qu’il ne fait pas partie des maladies immunisantes, alors un vaccin……..!

  • lepelblanc

    Les vaccins anti-grippe sont-ils coupables de baisse des plaquettes sanguines? Depuis 2010 mes plaquettes descendent en yoyo jusqu’à ma dernière analyse faisant 66. Les examens effectués ne révèlent pas de maladie auto-imune.

    • Aldwyr

      ET d’où sortez vous votre lien avec les vaccins du coup ? les vaccin anti grippe ne date pas depuis 2010 hein…

  • rolalalala

    tout ces débat ne servent à rien tout le monde se renvoi des chiffres à n’en plus finir.
    Si les vaccins sont efficace il n’est nul besoin de les rendre obligatoires puisque la personne vacciné est protégé des fous dangereux (blague) non vacciné.

    • Aldwyr

      Je pense pas qu’un enfant rêve de mourrir dans d’atroce soffrance car ses parents sont contre le vaccin par peur.

      Sur le fond, le gouvernement a totalement raison d’imposer ces vaccins (couverture vaccinale en baisse, réappartion des malaidies etc etc…). Sur la forme, elle se foire complètement. Mais le gouvernement a t-il vraiment le choix ?
      Si le gouvernement recule maintenant, , les gens diront qu’ils ont bien fait de gueuler et cela les confortera dans leur idée de complot et ne vaccineront pas leur enfant.
      Si le gouvernement impose la vaccination, cela permettra au gens d’encore se conforter dans leur idée complotisme mais devrons vacciné leur enfant.

      Que ce soit dans un cas ou dans l’autre, un complotisme aura toujours raison… Du coup, autant ne pas s’emmerder avec ce genre de personne…

      • Fleur De Blé Noir

        Imaginez que je présente à votre enfant un plateau de gâteaux, en précisant qu’il y en un qui est empoisonné, allez-vous le laisser choisir un gâteau ? Eh bien pour les vaccins c’est un peu ça : chacun réagit différemment : le nombre d’accidents vaccinaux n’est pas négligeable. De toute façon, les vaccins peuvent avoir des suites lointaines et inattendues, c’est ce que m’a dit un médecin, il y a longtemps. C’est pour ça que nous souhaitons la liberté de choisir. Il existe bien des méthodes pour entretenir la santé.

    • Fleur De Blé Noir

      J’espère que ces débats incitent à la réflexion, ainsi qu’à la recherche d’infos.
      J’aime beaucoup votre conclusion, rigolote mais très JUSTE !!!!! Je fais partie des fous dangereux 😂😂😂😂😂 !!!!!

  • Collectif Crec

    Témoignage allah con, pourquoi ne publiez-vous pas celui d’un plombier ou d’un travailleur allah chaîne chez Peugeot…
    Une infirmière qui dit que les gens devraient se faire soigner chez eux plutôt que de venir la voir, pourquoi en plus elle exerce illicitement la médecine…
    C’est la faute à qui si les musulmans débiles croient éviter le porc qui se trouve partout notamment en gélatine ?
    Elle devrait déjà commencer par faire des études !
    Il n’y a que 200 médecins sur plus de 15000 qui se sont mobilisés pour la vaccination. Cela représente 0,5 %, sans doute le nombre de personnes que les lobbys pharmaceutiques peuvent soudoyer comme ils le font auprès des euro-députes.
    Cette imbécile qui dit que l’argent des vaccins ne va pas aux labos, ils vont donc travailler à perte pour le bien de la nation…
    Elle parle de désinformation mais elle en est la championne. Quelle s’occupe de faire les soins et quelle laisse les patients décider pour leurs enfants.
    Oui il y a une multitude de vaccins qui ont encore de l’aluminium et bien d’autres substances dangereuses qui n’ont pas été testés sur le long terme comme les nanoparticules.
    En plus, des statistiques existent et il est prouvé qu’une augmentation de la vaccination augmente systématiquement le nombre de décès.
    Autrement dit, des millions balancés par les fenêtres alors que la sécu et la CAF ne s’en sortent déjà pas avec l’afflux de migrants.
    Les USA sont les champions avec une panoplie de vaccins à faire vomir alors qu’ils ont le plus grands taux de décès.
    Oui la vaccination anti-tétanos telle qu’elle est prescrite, c’est du business car pas besoin de rappel.
    La pauvre idiote, elle a peur des maladies et pas des vaccins. Il faut donc vite prévoir des nouveaux vaccins contre la malbouffe, contre la dioxine et les métaux lourds partout dans l’alimentation. Un vaccin contre les hormones et antibiotiques vétérinaires sales, les œstrogènes féminins des pilules, les anxiolytiques et milliers de médicaments présent dans l’eau du robinet, etc…
    Alors l’infirmerie qui se fout de la charité, non merci…

    • Aldwyr

      Vous faite pitié.
      Savez vous au moins lire ?
      Elle ne dit pas que les gens doivent se faire soigner chez eux.
      Elle dit que si les gens savent ce qu’ils veulent pourquoi venir voir des professionnelles si ce n’est pas pour les écouter. Ah oui, parce que les médicaments sont sur ordonnance uniquement. Cela probablement pour une bonne raison.

      Elle semble avoir fait plus d’étude que vous en tout cas.
      Mais on vous écoute, en quoi elle désinforme ? Elle ne fait que relater la réalité du terrain.

      On vous écoute, en quoi ces substance sont dangereuse alors que vous dites vous même qu’elles n’ont pas été testé sur le long terme. Du coup, comment savez vous qu’elles sont dangereuses si on ne les a pas testé ?

      On attente toujours votre lien pour montrer ces fameuses statistiques.
      ET d’où vous sortez les 15.000 médecin ? Vous s’avez qu’ils sont plus nombreux en France hein ?
      Et même, on s’en moque, il y un consensus scientifique MONDIAL qui dit que le vaccin est nécessaire pour combattre les maladie.
      Les 200 médecins n’ont fait que donné une voix. En quoi, le fait que les autres ne se soit pas prononcé fait qu’ils sont contre ? c’est quoi ce raccouci foireux ?

      On attente encore vos preuves scientifique démontrant que l’augmentation des vaccins augmente le taux de décès au USA aussi au passage.

      Savez vous au moins pourquoi il n’y a pas de rappel pour les vaccins anti tétanos ?…
      Oui, on a beaucoup plus peur des maladies qui tue quasiment à coup sûr ou laisse des séquelles tellement grave que ce n’est plus une vie pour la personne. Un vaccin, ce n’est pas mortel. les adjudant présent peuvent présenter des risques, comme . Du coup, tout regrouper en un seul réduit ces risques. Logique comme raisonnement…

      Et votre dernier paragraphe donne envie de vomir. Cela montre toute votre débilité profonde d’attaquer la personne et non pas son idée. –‘
      Si vous voulez voir votre enfant mourir dans de terrible souffrance, c’est votre choix. Mais ne venez pas innoder les commentaires.

      • Fleur De Blé Noir

        Vous pouvez lire le livre du Dr Berthoud :

        La (bonne) santé des enfants non vaccinés. Il est très instructif !

        Nous demandons seulement la Liberté de choisir. Faites-vous vacciner, mais n’essayez pas d’obliger les autres à en faire autant.
        Les études remplissent la tête, mais ne sont pas nécessairement pourvoyeuses de bon sens et d’ouverture d’esprit, rien n’est statique……tout évolue…….

    • Fleur De Blé Noir

      Collectif Crèches, D’accord avec vous ! Le tétanos inguérissable…..pour un peu il nous guette au coin de la rue ! Qu’elle se renseigne sur les travaux du Pr Delbet et du Dr Neveu. De toute façon, nous devons être Libres de nos choix ! Pas besoin de ce dictateur en jupon !!!! Libre à elle de se faire vacciner.

  • Georges PN

    Merci Stéphanie de nous remettre les pendules à l’heure. J’avoue que je me suis laissé entraîner par la vague anti-vaccins du Pr Joyeux dont la personnalité m’intrigue de plus en plus… Je vais donc, grâce à vous, prendre un peu de recul.