Vigilance Halal appelle à la mobilisation contre la « liturgie sanguinaire de l’Aïd el Kebir »

aid_el_kebir

25/08/2017 – 07h00 Quimper (Breizh-info.com) – L’Aïd el-Kébir 2017 (également appelé Aïd el Adha) débutera le 31 août au soir et durera jusqu’au lundi 4 septembre en soirée. Il s’agit de « la grande fête » des musulmans dans le monde, une fête qui, en France, n’est pas sans provoquer de nombreuses polémiques, notamment en ce qui concerne les abattages massifs de moutons à cette occasion, pas toujours dans la légalité et le respect des normes sanitaires.

C’est d’ailleurs pour cela que l’association Vigilance Halal – qui entend « protéger les animaux et défendre le consommateur » lance un appel à la mobilisation contre ce qu’elle nomme « la liturgie sanguinaire de l’Aïd el Kebir ».

« Du 2 au 4septembre, 250000 moutons seront sauvagement égorgés par des sacrificateurs islamiques pour assouvir une pratique obscurantiste  tout à fait contraire à nos valeurs. » explique l’association qui poursuit :

« Cette hécatombe se tiendra dans des conditions sanitaires déplorables, au mépris de la sécurité des Français, avec l’aide de l’État et de ses relais locaux toujours prompts à courber l’échine devant l’islam rétrograde. Allons-nous rester les bras croisés en nous lamentant devant ce carnage ? Ce serait se rendre complice du sort inacceptable que vont subir ces animaux, autant que du reniement de nos traditions et de nos valeurs millénaires, sans parler des risques sanitaires. Si nous ne voulons pas de la charia sur notre sol, mobilisons-nous! Soyons des « reporters » de ce scandale que représente l’Aïd-el-Kébir sur notre terre chrétienne. »

L’association appelle notamment à signaler « toute pratique douteuse (mouton dans le jardin ou sur le balcon…) » à la gendarmerie ou au commissariat, aux services vétérinaires de sa région (DDPP : direction départementale de la protection des populations). 

L’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir (OABA) estime en effet que chaque année, lors de l’Aïd, 60 000 mutons sont égorgés dans les baignoires de particuliers.

Mais Vigilance Halal appelle également sur son site Internet les citoyens à visiter les abattoirs temporaires que l’État a mis en place, à prendre des photos, des vidéos. «  Nous disposerons ainsi de preuves irréfutables que cette célébration de l’immonde est un supplice atroce pour les animaux. Nous diffuserons ces preuves en images non seulement aux politiques et aux journalistes, mais aussi au grand public via les réseaux sociaux et les médias de réinformation.»

7 abattoirs (à priori) concernés en Bretagne

Le ministère de l’Intérieur et celui de l’Agriculture ont édité un guide contenant les « modalités d’encadrement et d’organisation de l’abattage », disponible sur internet. Les deux ministères évoquent eux 123 000 moutons abattus chaque année, et explique que ces abattages doivent être réalisés  « dans des abattoirs agréés par l’État, dans le respect des réglementations relatives à la sécurité sanitaire des aliments, à la santé, à la protection animale et à la protection de l’environnement : l’abattage des animaux en dehors des abattoirs est interdit et constitue un délit.»

Selon ce guide, 150 abattoirs seront mis en place dans toute la France. Pour rappel, l’abattage d’un animal en dehors d’un abattoir agréé constitue un délit pénal passible de six mois d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende (article L. 237-2 du CRPM). Dans les faits, très peu de condamnation interviennent.

En Bretagne sont concernés cette année les abattoirs du Faou, de Quimper, Lannion, Quintin, Vannes et Vitré. Pour la Loire-Atlantique, il n’y a toujours pas d’abattoir agréé.

Le journal Cnews matin écrit que « dans la tradition musulmane, l’aïd el-Kébir commémore la soumission d’Ibrahim à Dieu. Dans le Coran, il est indiqué que ce prophète (Abraham dans la Bible) a reçu dans ses rêves l’ordre divin de sacrifier son fils, Ismaël. Celui-ci, élevé dans la foi, accepte d’être immolé par son père. Mais au moment où il tentait d’égorger son fils, l’archange Jibril (Gabriel) envoyé par Dieu, lui substituait au dernier moment l’enfant par un bélier. En souvenir de cet épisode, les musulmans sacrifient un animal (mouton, chèvre, bovin), selon les règles en vigueur.»

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Francis

    Comment se fait-il que L 214 ne dit rien ?

    • lanceur

      Parce que cette assoc considère que de dénoncer ce style d’abattage c’est « stigmatiser « les musulmans alors que toutes ou presque des vidéo de L 214 qui dénoncent la façon dont sont abattus « ces animaux », concernent les abattages rituels donc le hallal. Rappelons que sur l’ensemble du territoire, plus de 60% de abattage est hallal ce qui instaure insidieusement « la charia » loi coranique. L’ile de France est à 100%.Il se pose aussi le problème de cette « dîme » qui rapporte énormément d’argent au culte musulman puisque vous pouvez acheter de la viande hallal sans le savoir. Le recteur de la grande mosquée de Lyon (Kamel Kabtane) disait il y a quelques années que cela rapportait de 10 à 15 cts d’euros par kg de viande hallal vendue, donc soyez vigilant.
      L 214 se doit de prendre ses responsabilités en dénonçant qui « fait quoi » sinon c’est un coup d’épée dans l’eau. Cordialement.

      • guylaine

        Quand il n’y a pas de sang dans une barquette ou dans les bacs de l’étal du boucher, c’est de la viande hallal ! boycottez cette sans goût !

      • ernesto732

        IL y a cette taxe religieuse que l’on paye sans le savoir ( 50 % de la viande vendu en grande surface est halal, cela mont à 90 % pour le poulet ). Mais il y a aussi le phénomène du rejet gastrique lors de l’égorgement qui souille la viande. Une fois que vous savez ceci direction le vrai artisan boucher !! IL faut diffuser un max ( tract , autocollant etc… ) car les Français n’ont pas le temps de s’informer correctement . Lien : VigilanceHalal

        • patrick47

          Raison de plus pour acheter sa viande chez son artisan boucher!
          Cette religion est la seule à être incompatible avec les autres ou les athées !
          Par exemple quick ne sert QUE de la viande hallal même si on me payait cher jamais je ne mettrais les pieds dans cet endroit pour babouches

  • Richard Jacques

    En France on est au XXI em siècle, et non plus au temps d’Abraham ou au VIIIem siècle, alors appliquons nos lois

  • Hervé de GROMARD

    Encore un point sur lequel la barbarie datant de Mahomet (interdite en France et en Europe mais tolérée uniquement pour les musulmans) gagne du terrain contre notre civilisation.

  • Claise

    Il faut multiplier les procès contre ces sauvages… les sectes et rites barbares sont interdits en France…
    Ces gens nous font remarquer à quel point ils nous envahissent et ont un culot monstre à nous imposer des actes interdits dont nous ne voulons pas… Cela n’a rien de culturel, mais c’est uniquement des coutumes ridicules pour nous prouver à quel point ces gens sont tarés…

    • lanceur

      la réglementation est que l’animal doit être étourdit avant la saignée, ne pas trancher les œsophages, et le recteur ligaturé. Rien de cela dans le hallal et c’est pour ces raisons que vous vous retrouvez avec des viandes(hachés en particulier) infectée par le E.COLI (souillure de la viande régurgitation de l’estomac et par les excréments) souche très grave qui touche particulièrement les reins entre autre.

    • Nadia

      Ils vous envahissent, ces sauvages ? Mais vous vous prenez pour qui de stigmatiser comme ça la population musulmane ? Tout d’abord laissez moi vous expliquer que 3/4 des musulmans de France sont français et même s’ils ne l’étaient pas, nous sommes des êtres humains, où est le respect de l’autre, de ses différences ? C’est vous la tarée qui se permet de juger et d’insulter des gens et des choses que vous ne connaissez pas, alors que ce sont les enfants et petits enfants des personnes qui ont libéré votre chère France et l’ont reconstruite !!! Quelle honte de ne pas reconnaître et de ne pas respecter cela, mais vous n’êtes pas la seule, c’est grâce à des gens comme vous qu’il y a tant de jeunes perdus qui ne se reconnaissent pas dans ce pays qui les rejette et ne les accepte pas en tant que français et c’est pour cela qu’il y a tant d’attentat en France c’est à cause de gens comme vous !

      • Armoricaine

        L’islam est une religion bédouine restée plombée dans ses archaïsmes barbares sectaires, où le couteau est toujours taché de sang. Cette religion mahométane intolérante qui, avec son goût de la violence sanguinaire , endeuille le monde, voilà la Vérité.
        Votre affabulation est pétrie par la taqiya ce mensonge prôné par la religion musulmane qui se réveille et révèle sa cruauté mortifère en tout domaine lorsqu’elle est lâchée en nombre. Voilà la réalité.
        Cf. dreuz.info
        France: « Une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans. »

      • guylaine

        Vous vous trompez ! Si vos enfants respectaient les lois du Pays et se comportaient comme des êtres civilisés, ils n’auraient pas de problèmes !

      • Ali Gattor

        Chère Nadia, Je suis Français de parents algériens et je suis athée ! La fête de l’Aid est, vous en déplaise, une tradition barbare qui a été imposée via l’islam à tous les territoires conquis par les conquérants arabes au 7ème siècle ! Et aujourd’hui cette tradition s’est invitée en France avec l’immigration maghrébine qui a débuté dans les années 60 et qui n’est pas prête de s’arrêter ! Ne pas vouloir jeter l’opprobre sur vos propres parents ou proches de confession musulmane soit, mais si vous trouvez qu’égorger un mouton sans étourdissement préalable parfois devant des enfants en bas âge est une manifestation d’humanisme et de modernité, c’est votre problème. Vous ne pourrez jamais empêchez la majorité des Français de penser qu’il s’agit d’un rite barbare d’un autre temps et d’une autre culture … Il faudrait vous mettre dans la tête que commémorer l’histoire d’Abraham qui , excusez du peu !, voulait égorger son fils est juste ignoble comme concept ! Pour finir, la fête de l’Aid est en plus incompatible avec nos normes d’hygiène, ce qui est un peu normal pour une tradition née il y a plus de 14 siècles dans la péninsule arabique. Encore heureux qu’en France, les musulmans ne puissent pas faire comme en Algérie par exemple : égorger des moutons dans leur propre appartement ou maison puis laisser pourrir peaux et viscères dans la rue …

  • Leila Morel

    L’aid c’est une fois dans l’ année n’oublions pas que les abattoirs français massacre et maltraite des animaux tous les jours et cela ne choque personne

    • guylaine

      Si les abattoirs massacrENT ! C’est pour le marché hallal ! Avant, les animaux étaient étourdis avant l’abattage !

    • guylaine

      Une fois de trop pour les agneaux !

    • JulesM

      Le reste du temps, ils sont végétariens?

    • guylaine

      Les abattoirs massacrENT et maltraitENT

    • patrick47

      Déguste de la charcuterie dans le cochon tout est bon !

  • Mohamed

    Facho un jour facho pour toujours.

    • guylaine

      Tu l’es à ta manière !

  • Mohamed

    Facho un jour facho toujours. Dit leurs aux paysannes qui vendes plus de mouton aux musulmans. nous au moin on soutien les agricultures français.

    • patrick47

      Pas les charcutiers …tas de sauvages restés au moyen âge …

  • Claise

    Des centaines d’enfants meurent à cause des bactéries infiltrées dans le cou qui sert à la viande hachée…
    Ce qui a fait la mauvaise réputation de LDL qui n’y est pour rien de ces moeurs de débiles…

  • Gillic

    Dans le doute, ne mangez plus de viande sauf bien sur du cochon !!!!!!!! Ras le fion de ces barbares …………..

  • Moncef Redha

    Je suis désolé de lire « Terre chrétienne » pays Musulmans et autres termes communautaristes. Je trouve qu’il faudrait dire un pays ou la majorité des habitants sont chrétiens, Musulmans ou autres confessions. Les pays n’ont pas de religion, ce sont les êtres humains qui choisissent la religion qu’ils souhaitent où de ne pas choisir du tout. En ce qui concerne l’abattage, je dénonce les modes des abattements actuels que ce soit des Musulmans ou des autres. Du moment que l’abattage des animaux va continuer, je trouve qu’il faudrait rester humain en évitant de faire souffrir les bêtes et ce en appliquant l’anesthésie avant de procéder à l’abattement.