Rennes. Au Festival du Roi Arthur, de bonnes surprises et un dealer condamné

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

02/09/2017 – 07h10 Rennes (Breizh-Info.com) – C’était la 8e édition de ce festival qui se déroule à Bréal sous Monfort, près de Rennes. Cette année, ce sont plus de 30 000 spectateurs qui ont pu admirer des têtes d’affiche, découvrir plusieurs groupes intéressants et… acheter de l’ecstasy ou de la cocaïne à un dealer spécialement venu depuis la région parisienne.

Musicalement, des hauts et des bas

Au rang des satisfactions : le rock percutant de The NoFace qui allie style déjanté et performance musicale. Une bonne découverte, ou plutôt une re-découverte puisque les membres de ce groupe ne sont autres que les anciens musiciens de Skip The Use. Ayant poussé dehors Mat Bastard, le charismatique chanteur, les membres du groupe ont choisi de confier le chant à Oma Jali, révélée par l’émission « The Voice » en 2016.

The Angelcy a également été une belle satisfaction. S’il s’agit bien d’un groupe qui joue de la folk et non de la pop, leurs ballades lancinantes s’inscrivent très bien dans la veine de la vague Dream Pop de ces dernières années. Leur musique éthérée a conquis de nombreux festivaliers.

Moins bon (mais on s’y attendait) : Christophe Maé n’a pas transcendé la foule malgré un professionnalisme évident et, quoi qu’on pense du personnage, une voix qui vaut le détour.

Judiciairement, une belle performance

L’efficacité n’était pas que sur la scène du festival. Un dealer a en effet été arrêté sous sa tente dimanche 27 août. Sur lui, de la cocaïne, du LSD et 39 cachets d’ecstasy. En bonus, plus de 1 300 euros en liquide.

Lundi, en comparution immédiate, il se défend en déclarant que la drogue et l’argent appartenaient à des amis qui partageaient sa tente.
Problème, il était venu spécialement de région parisienne pour le festival, n’avait pas payé l’entrée et a déjà été condamné plusieurs fois pour trafic de stupéfiants.

Autant d’éléments (très) troublants qui ont conduit le juge à le condamner à 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Pablo Escobar : La grande traque

Pablo Escobar a sûrement été l’homme le plus pourchassé au monde. Au début des années 1990, toutes les polices colombiennes, ainsi que la DEA...

Saint-Nazaire : deux hommes jugés pour séquestration et violences volontaires

Filmée par la vidéosurveillance d’une station service de Pornichet le 25 mai dernier, la scène n’est pas anodine ; deux hommes fouillent les abords d’un...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...

Tribunal de Brest. Quand des racailles de banlieue parisienne importaient de la drogue en Bretagne

Le procès qui se tient actuellement au tribunal de Brest en dit long sur les maux que certains ont laissé, et laissent encore, importer...