Bertrand Cantat, le meurtrier de Marie Trintignant, revient pour faire la morale sur le Brexit et les migrants

cantat

09/10/2017 – 06h50 Bordeaux (Breizh-Info.com) – Condamné pour avoir tué sa compagne, Marie Trintignant, en 2003, sous les coups, Bertrand Cantat, ancien chanteur du groupe mythique Noir Désir, va sortir un album solo, en se permettant de faire une morale larmoyante sur la question du Brexit et des migrants.

Bénéficiant d’une complicité médiatique datant de l’époque – post meurtre – où le chanteur brillait avec un groupe qui a fait vibrer (et fait encore vibrer) plusieurs générations, ce retour sous forme de « père la morale » pour quelqu’un qui a fait 8 années de prison pour homicide peut paraître  particulièrement inapproprié et choquant.

On aurait préféré qu’il en reste à l’intimité et à la modestie du groupe Détroit, dont le premier album sorti en 2013 a permis à Cantat de poursuivre la musique (il a purgé sa peine, quoi de plus normal) sans pour autant se prétendre une quelconque légitimité à faire de la politique.

Avec la chanson « l’Angleterre » – première révélation d’un album solo qui sortira en décembre Bertrand Cantat – il signe son retour aux années politiques et révoltées de Noir Désir. Et si l’on ne se lasse pas d’entendre et de réécouter « Comme elle vient » , « Marlène », « Tostaky » ou « Un jour en France » (y compris sans en partager le contenu), on accepte moins d’entendre Cantat – qui a ôté la vie d’une femme, de sa femme depuis – nous expliquer que le Brexit, c’est mal, et que les migrants seraient maltraités par la forteresse Europe – surtout dans un contexte où notre continent est en passe d’être démographiquement submergé.

Voici les paroles de « l’Angleterre » :

On dit que les temps ont changé/Ce n’est pas le cas des Anglais/I want my money back

Ça donne des idées aux Français/On a mieux que Theresa May/Et les vaches seront bien gardées

Et toi qui fuis l’inénarrable/De partout des Printemps arabes/Tu crois à l’El dorado

Je sais bien que l’histoire t’appelle/Mais tu n’es pas une hirondelle/Qui annonce un autre printemps

Tu veux traverser le Channel/Tu vois le bout du tunnel/

C’est l’Angleterre, mon petit frère/Il n’y a rien à y faire

De l’Europe ils ont pris la fuite/Ça limite encore l’horizon/Reseat tes illusions

Tu peux crever dans la jungle/On n’a rien à foutre de ta gueule/Tu vas rester planté là

Après qu’ils aient renégocié/Comment se sortir du traité/Ils ont plus d’un tour dans leur manche

Ils vont bien trouver le moyen/De t’embaucher pour moins que rien/Tu pourras y aller enfin

Tu pourras  traverser le Channel/Tu verras le bout du tunnel/

C’est l’Angleterre, mon petit frère/Il n’y a rien à y faire

Outre-Manche, cela ne devrait pas tarder avant que les Anglais lui adressent un bruyant « Fuck You Bertrand Cantat » dont ils ont le secret.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • aghir

    Ce type est un déchet et c’est lui faire trop d’honneur que d’en parler.

  • André Coutand

    Faut bien reconnaître, qu’il est très crédible…!

    • Pluton92

      Bonne nouvelle, on va pouvoir vous envoyer en Bretagne les milliers de faux réfugiés et vrais parasites qui submergent la région parisienne.

  • alaintassin

    Si vous avez un tout petit peu d’honneur,n’achetez jamais rien de cet assassin ;même si il a parait-il purgé sa peine.

    • La Bretonne

      Euh… C’est une Française qu’il a tué… pas de quoi en faire un drame.

      • Pluton92

        Colossale finesse !

    • JK

      Et si vous avez de l’honneur tout court, n’achetez jamais rien de français, achetez breton.

      • Pluton92

        Alors commencez vite par éteindre votre ordinateur car la grosse partie de l’électricité qu’il utilise vient de France.

  • Kompost
    • volfoni49

      T’as raison pends-toi !

  • An

    Amateur de Noir Désir, déçu par l’attitude publique de Cantat depuis le meurtre, je ne trouve pas ce texte choquant.
    Certes, comme vous l’évoquer, on peut regretter une certaine arrogance, mais dans le fond, il touche juste: l’Angleterre, son peuple et ses dirigeants, ne manquent pas de manger à tous les râteliers et de sombrer dans la décadence. Il n’y a effectivement plus grand chose là-bas, que ce soit agricole, industriel, culturel. Une aristocratie, certes, ce qui n’est pas rien mais ne serait-elle pas en déclin ? Pays de Galles, Écosse, Irlandais ont encore une âme, des artistos aux clodos (mais leurs destins sont liés à l’Angleterre).
    “There’s nothing great about Britain anymore”.
    C’est assez bien intégré par les 1ers intéressés.
    Quant au discours envers le migrant, paternaliste (pas fraternel, ce qui serait possible si l’auteur était aussi fraternel avec l’Angleterre), il ne peut qu’amener le 1er intéressé à ne pas y aller.
    Mais c’est peut-être une invitation à rester à Calais ?
    De toute façon, Cantat et les textes, ça sonne très bien avec l’accompagnement musical mais ça ne veut pas dire grand chose, ou tout et son contraire. Ça tombe bien, c’est un chanteur.

    • loupgaulois

      Ancien amateur des noir désir je ne partage pas votre empathie pour ce type qui tape sur les rossbeefs et se veut defenseur des migrants qui ne sont pas une chance pour l’Europe ni pour eux même d’ailleurs. On ne leur rend pas service en les déracinant de leur pays et leur culture.

      • An

        Je dis que je suis amateur de Noir Désir qui ne se limite pas à Bertrand Cantat.
        Je dis ensuite que ce texte peut s’interpréter comme une invitation à, justement, ne pas venir aux migrants.
        Les textes de Cantat étant musicaux mais sans structure solide, on peut y voir souvent tout et son contraire.
        Bref, je ne fais pas l’apologie de Cantat, dont la carrière depuis la séparation de Noir Désir ne m’intéresse pas.
        Bref, je n’ai rien écris qui justifie votre réponse.
        Faut arrêter avec les projections.
        Ça serait plus intéressant d’avoir votre avis sur l’Angleterre.
        Le mien n’est en tout cas pas motivé par de l’anti-anglais primaire (je regrette la victoire française de la guerre de cent ans), c’est un constat désenchanté sur un pays autrefois brillant qui s’est totalement soumis à la mondialisation en sacrifiant son peuple.
        Que Cantat soit imbuvable n’empêche pas de partager son point de vue sur une Angleterre où il n’y a rien à y faire.
        Je serais le 1er réjoui si elle démontrait le contraire. J’espère mais doute. J’attends plus de l’Écosse. Et, dans une moindre mesure, du Pays de Galles, malheureusement perclu par la misère. En dehors de Cardiff, et de la Nature, cette nation cousine, berceau du plus grand mythe occidental, est sinistre, car sinistrée.

        • loupgaulois

          Ok on est d’accord en fait surtout pour le pays de Galles.

      • Pluton92

        Ils se déracinent tout seuls ! Quant à leur culture, les faits divers sont là pour en témoigner !

  • Geoffroy Rousseau

    Je reconnais volontiers que la chanson “L’Angleterre” n’est pas vraiment extraordinaire.

    Connaissant l’œuvre de l’immense poète qu’est Bertrand Cantat, je lui accorde le bénéfice du doute en attendant ses prochaines productions, qui seront d’avantages de sa veine artistique et littéraire j’espère.
    Je n’ai pas l’habitude de faire des commentaires sur les articles internet, car en donnant son point de vue, il n’y a malheureusement jamais lieu au débat, l’anonymat du web aidant forcément.
    Cependant, je me permet ici de commenter quand même, car ça devient assez navrant de voir les mêmes sujets sur Bertrand Cantat; à savoir ceux qui confondent les faits divers liés à l’histoire de l’homme, et l’œuvre artistique.

    “en se permettant de faire la morale” : en l’occurrence, c’est une personne comme toi et moi qui donne son avis sur un phénomène proche et d’actualité, comme il l’a souvent fait. Encore une fois, on ressent l’empressement de justifier le mécontentement de ces propos avec son histoire passée; ce qui n’a aucun rapport bien évidemment.
    “Bénéficiant d’une complicité médiatique” : Je trouve ça assez marrant d’utiliser comme argument anti Cantat, le privilège médiatique dont bénéficierai l’artiste. Effectivement Noir Désir, ayant énormément réussi en France, intéressait les médias; pas l’inverse par contre. Avec un peu de souvenir et en évitant la facilité de la mauvaise fois, il faut juste se rappeler que Bertrand Cantat (et ses anciens camarades) ne sont pas vraiment le genre d’artistes à utiliser les médias à outrance; c’était même l’opposé. Encore faut-il se le rappeler. Sans compter que si vous regardez les “articles” sur Bertrand Cantat depuis son retour, il n’est question que de la légitimité ou non à remonter sur scène depuis le drame de Vilnius. Bertrand Cantat a autant de “complicité” médiatique que Thiéfaine avant ses victoires de la musique en 2011.
    “Pour quelqu’un qui a fait 8 années de prisons est choquant” : Vraiment inutile de remettre sur le tapis
    à chaque fois le sujet fait divers de ce type. Tout le monde est libre de penser ce qu’il veut, mais les français sont très fort pour juger une personne sans rien savoir de sa vie. Je ne défend pas son acte bien évidemment, mais arrêter de parler de ça lorsqu’il s’agit de l’œuvre de l’artiste; il n’y a tout simplement aucun rapport. Si vous n’aimez pas son côté moralisateur, alors vous pouvez juste le dire. Inutile de donner du pseudo poids émotionnel à vos arguments, car pour le coup, il n’y en a aucun. Comme tous les médias, vous n’avez aucun argument sur l’œuvre artistique en elle même : “c’est juste un homme qui se permet alors qu’il a tué”…c’est navrant, redondant et sans but.
    Quand on parle des nombreux artistes de notre histoire, d’ici ou d’ailleurs, qu’ils soient poète ou peintre,
    plusieurs avaient des personnalités torturés; mais on retient leurs œuvres qui ont traversées le temps.
    De plus, il serai préférable, et bien plus productif de dénoncer et de combattre les hors la loi qui nous gouverne, plutôt que de taper inutilement sur un artiste, qui, de toute façon ne pourra pas se défendre.
    Je respecte votre analyse, et j’entends bien le fait que vous ayez aimé Noir Désir à son époque, assez pour en partager le contenu comme vous dites en tout cas. Mais ne faites pas l’erreur de confondre l’expression artistique au reste.
    Si la nouvelle chanson de Bertrand Cantat ne vous plait pas, juger son contenu par rapport aux textes et/ou à la musique.
    Il n’y aucun intérêt à remettre sur le tapis un fait divers par rapport à la production d’une chanson.
    Si vous ne jugez pas l’homme mais l’artiste, ne mêler pas votre point de vue sur la géopolitique avec les faits divers de 2003; ça n’a encore une fois aucun rapport et intérêt.
    Trop de personne malheureusement, justifie leurs critiques vis-à-vis de cet artiste, par le simple fait qu’il est commis un homicide. Dans le simple but de décrédibiliser l’expression de l’artiste, on omet indéniablement son talent. Si on veut taper sur les donneurs de leçon opportunistes dans la chanson et ailleurs, je pense qu’il y a de quoi faire. Il ne faut pas se tromper de combat.

  • Joshua Gros

    je ne vois pas où il donne une leçon de morale.Il donne un avis et tout le monde à le droit de le donner.

  • Armoricaine

    Cantat en remet une couche dans l’ignoble en faisant du politiquement régulier islamo-gauchisme qui sied aux inrocks/pigasse.
    N’empêche. J’aimais Noir Désir.

  • Mado PAULIN

    Où avez-vous vu qu’il avait fait 8 ans de prison?!… Il en a fait 4! Puis libéré sous conditionnelle.