Enceinte, elle est battue en public par son mari pour une barquette de nuggets

Brest

11/10/2017 – 07h00 Rennes (Breizh-Info.com) – C’est une scène d’une rare violence qui a eu lieu à Rennes, dans un restaurant de type « fast food », samedi 7 octobre au soir. Une femme enceinte a été violemment frappée par son mari, mécontent du prix trop élevé d’une barquette de nuggets.

Du poisson pour le mari musulman, une barquette de nuggets pour la femme et sa fille

C’est donc d’une barquette de nuggets qu’est parti le différend. La femme enceinte avait pourtant tout fait pour que son mari profite de sa soirée. De confession musulmane, il ne désirait pas de viande qui ne soit pas halal. Sa femme avait donc choisi pour lui du poisson tandis qu’elle-même et sa fille d’un an et demi choisissaient une barquette de nuggets.

Mais au moment de l’addition, le prix de la barquette de nuggets (30 €) fait sortir l’homme de ses gonds. Insultes et cris, la situation s’envenime jusqu’à provoquer le départ du mari furieux.

Coups de boule et coups de poing, un an de prison avec sursis

A l’extérieur, la crise continue jusqu’à l’impensable… Essayant de calmer son mari, sa femme enceinte se prend un coup de boule et un coup de poing en pleine figure ! Peu après, une deuxième vague de violence aura lieu alors que la mère tenait dans ses bras sa fille d’un an et demi.

Appelés sur place, les policiers interpellent le délinquant. Jugé en comparution immédiate il a préféré tout nier malgré les témoignages de plusieurs témoins. Une drôle de technique…

Malgré cette défense axée sur le mensonge et la gravité des faits, le mari violent s’en sort bien. Il est condamné à un an de prison avec sursis.
La prochaine sortie de famille dans un restaurant n’est pas pour demain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • PL44

    En effet, il s’en sort plutôt bien. L’ex d’une collègue (les deux sont musulmans) a écopé de quatre mois ferme pour l’avoir tabassée.

  • lopezvilleas

    99% de nos faits-divers sont des importations africaines. Sans le regroupement familial, et l’ouverture totale des frontières, notre pays serait un paradis…

  • Piero

    Ce n’est pas cher payé…

  • Duguesclin

    Ah! cette fois-ci , on a osé nommer l’origine “religieuse” du délinquant . ‘Y a du progrès . Remarquez , on s’en doutait un peu . Evidemment , on ne réprimera pas le salopard , lequel a pratiqué ce qu’il sait faire de mieux (à part des mômes , dès le départ cassés et déséquilibrés , et la guerre avec des méthodes lâches et abjectes) : le mensonge . Le délinquant ment : il est musulman (sur l’air de “radio paris ment , radio paris est allemand” ..En attendant , cette pauvre femme devra encore le subir à la maison . Coups et viol conjugal réguliers . .

  • dbo62

    C’est le genre de type qui tuera sa femme la prochaine fois… C’est la prison, pour ce genre de personnage.

  • JPP

    Un an de prison avec sursis, autant dire une incitation à la récidive …

  • Alain Peulet

    Justice laxiste , complice et soumise …. avec ces “gens là” !!!

  • Cathia S.

    Cette femme et son mari devraient être stérilisés puis expulsés.

  • section69

    Tien un musulman je croyais que c était une religion de paix et d amour …….pour les naïfs et encore juste du sursis la prochaine fois elle sera enterré bravo la justice

  • cathy catowl

    C’est pour décourager les mariages mixtes. Cela fait réfléchir.

  • guylaine

    Incapable de vivre paisiblement ensemble dans un couple, alors pas étonnant avec les mécréants !