Kreiz Breizh Terre Paysanne (KBTP) : 23 producteurs du Centre Bretagne pour des paniers hebdomadaires

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

19/10/2017 – 08H45 Rostrenen (Breizh-info.com) –  Depuis plusieurs années déjà, l’association KBTP, Kreiz Breizh Terre Paysanne, regroupe des producteurs (aujourd’hui 23) du Centre Bretagne qui proposent leurs produits aux particuliers. Une recette à succès, qui permet aux familles de manger mieux et à des prix raisonnables, chaque semaine, dans un secteur allant de St Servais (non loin de Callac) à Gourin puis à l’Est vers Rostrenen, Gouarec.

Au départ, l’association a été montée pour plusieurs buts bien précis :

  • Faciliter l’accès à tous aux produits locaux ;
  • Payer le prix juste ;
  • Participer, en achetant local, au maintien d’une agriculture paysanne
  • Rapprocher producteurs et consommateurs
  • Développer un moyen moderne de consommation responsable

Chaque adhérent à l’association s’engage à respecter la charte, qui consiste en des conditions de production, de transformation et de commercialisation des produits. Ainsi, pour la production sont interdits pour les traitements systématiques et répétitifs, l’utilisation d’hormones ou d’activateurs de croissance, les O.G.M. La majorité de producteurs répondent aussi à un cahier des charges de qualité (AB (agriculture biologique),

Pour la transformation, elle impose le respect de la règlementation sanitaire et interdit tout additif de synthèse.

Enfin, chaque producteur s’engage à accueillir le particulier sur sa ferme, à la faire visiter, et à expliquer son travail.

Ainsi, à partir du vendredi soir chaque semaine, vous pouvez vous rendre sur le site Internet dédié et faire votre marché (votre panier est à valider avant le mercredi soir) . En fonction des semaines, des saisons mais aussi des vacances des producteurs bien entendu, les produits changent.

Mais chaque semaine, vous pouvez trouver le nécessaire en légumes, viandes, farines, épices, boissons, fruits, et mêmes des plats cuisinés ! Et à des prix particulièrement raisonnables. Le vendredi, vous vous rendez ensuite chez le producteur que vous avez sélectionné comme « point de livraison », et vous venez retirer votre panier, non sans avoir taillé la bavette avec ce dernier, qui sera ravi de discuter de son métier avec vous.

La Bretagne est sans doute l’une des régions les plus fournies en initiatives de cette teneur. Que ce soit dans le domaine de la vente directe, de la distribution de paniers bio, de la dynamique alternative aux temples de la consommation industrielle. Ces initiatives restent toutefois parfois trop méconnues du grand public – alors qu’elles connaitraient un développement fulgurant si ce n’était plus le cas.

A ne pas rater si vous habitez dans le secteur !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés