Croix du Pape retirée à Ploërmel : les réactions se multiplient en Bretagne et ailleurs

pape

30/10/2017 – 06H00 Ploërmel (Breizh-info.com) – La décision du Conseil d’État de donner raison à la Libre Pensée du Morbihan (une organisation d’extrême gauche laïque et jacobine) dans sa longue croisade afin de faire retirer la croix de la statue du Pape Jean-Paul II à Ploërmel fait réagir, en Bretagne comme ailleurs.

La commune de Ploërmel a désormais 6 mois pour procéder au retrait de la croix – pas de la statue, ce qui, font remarquer certains,  montre le niveau de cohérence des autorités judiciaires.

De toute part, des citoyens appellent à s’opposer physiquement au retrait de cette croix, lorsque le jour J arrivera. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #MontreTaCroix est particulièrement populaire.

La Pologne s’est officiellement élevée contre cette décision : « Le gouvernement polonais tentera de sauver de la censure le monument de notre compatriote, et nous proposerons de le transférer en Pologne, en cas d’accord des autorités françaises et de la communauté locale », a déclaré Beata Szydlo, la Première ministre polonaise, à l’agence PAP.

« Notre grand compatriote, un grand Européen, est un symbole de l’Europe chrétienne unie. Le diktat du politiquement correct – de la laïcisation de l’Etat – laisse la place libre à des valeurs qui nous sont étrangères culturellement et qui mènent à terroriser la vie quotidienne des Européens » a déclaré Beata Sydlo, Premier ministre de Pologne.

Embed from Getty Images

En Bretagne, plusieurs personnalités politiques ont réagi, et d’abord le maire de Ploërmel, Patrick le Diffon :

« Le Conseil d’Etat a jugé sur le fond, il a concédé que la statue et l’arche ne posaient pas de problème. Pour la croix, c’est une application stricte de la loi. Une décision que je regrette. Voilà 12 ans que la statue est en place, qu’elle fait partie du paysage de la ville et du Pays de Ploërmel. Il y a le droit et la réalité des choses. (…) Mon souhait est de trouver une solution d’apaisement et que ce dossier se règle dans la sérénité.»

Paul Anselin, ancien maie de la commune, initiateur de la pose de cette statue offerte par un artiste russe, a expliqué que «  Faire tomber une croix en Bretagne est invraisemblable (…) J’ai eu une peine immense. Comment penser enlever une croix en Bretagne, qui est une terre aux racines chrétiennes ? C’est quand même invraisemblable… Je considère que c’est une amputation de notre mémoire, et je ne l’accepte pas. Il y a une petite croix que j’ai fait ériger à l’endroit où sont tombés deux jeunes de Ploërmel assassinés par les nazis en 1944. On va l’enlever aussi, cette croix ? Mais où on va ? Je suis un homme tolérant, je suis décidé à ne pas reculer sur ce terrain des valeurs. Cette statue est là depuis onze ans, elle fait partie du patrimoine de la ville ! »

Embed from Getty Images

Pour Gilles Pennelle, responsable du Front National en Bretagne, cette décision est « une offense à l’identité de la Bretagne et de la France (…) Alors qu’elle défend le port du burkini islamiste sur nos plages (voir son arrêt du 25 août 2016), cette institution fait preuve d’une rigidité étonnante à l’égard de l’identité chrétienne de la Bretagne et de la France.(…) Cet arrêt est extrêmement inquiétant et ouvre la boîte de Pandore à toute contestation par des
associations sectaires, de la présence de croix le long de nos routes, sur nos monuments ou sur nos clochers. Nous ne pouvons pas accepter une telle décision.»

David Cabas, secrétaire départemental de Debout la France, qui rappelle également la décision du Conseil d’Etat à propos du Burkini, « Cette croix fait partie de l’histoire du pays.  Dans un pays aux routes bordées de calvaires qui racontent notre Histoire, est ce que cette victoire d’un groupuscule de l’ultra gauche et de la libre pensée conduira à s’attaquer à tout le patrimoine culturel breton ? ». Ce dernier appelle à participer aux manifestations qui pourraient intervenir .

Du côté de la droite bretonne, comme de la gauche, c’est le silence radio, tout comme du côté des organisations politiques régionalistes bretonnes.

L’affaire de la statue du Pape de Ploërmel est toutefois loin d’être terminée, vu les réactions, très nombreuses, qui se multiplient en France et en Europe.


Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

  • martine duval

    Historiquement la France a toujours été « la fille aînée de l’Eglise », n’oublions pas que la papauté siégeait à Avignon, et traditionnellement la Bretagne est catho (que l’on pratique ou pas c’est ainsi). Je suis républicaine mais quand au nom d’une laïcité partisane (et pour 2 pékins que j’ai du mal à imaginer être des bretons « de souche ») on bafoue notre Histoire et notre patrimoine tant culturel qu’identitaire, je dis STOP à une complaisance de mauvais aloi qui va à l’encontre de valeurs qui méritent d’être défendues.

    • la brise

      Il en va de même pour toute la france comme vous l’avez si bien dit et la trop c’est trop …

    • Sami

      Historiquement le christianisme accueille en son sein les personnes de couleur. Le christianisme est donc historiquement totalement étranger à notre histoire et à notre patrimoine. Le christianisme est indéfendable.

  • Félicien Lallane

    « La famille de migrants sans emploi avec 8 enfants a refusé de rentrer à la
    maison, car il n’y avait pas de salle à manger (9 photos)

    30octobre 2017

    33 ans Arnold Suba et sa femme Jean et ses huit enfants vivent
    dans une maison avec trois chambres et une terrasse dans la ville de
    Luton, Bedfordshire, et l’appellent « le pire, où ils ont jamais vécu. »
    La famille Suba exige que les autorités de la ville à la maison avec
    six chambres à coucher et a refusé d’avoir trois propositions,
    dont deux, ils ne regardent même pas, en dépit du fait qu’ils peuvent
    être sans-abri par leur propre faute.

    L’année dernière, la famille a reçu 100 mille livres d’
    allocation, et pendant qu’ils attendaient de se déplacer dans la
    maison, qui est maintenant vivre, Luton conseil municipal les a
    placés le 4 mois dans un hôtel local Hampton by Hilton
    L’année dernière, la famille a reçu 100 mille livres allocation,

    et pendant qu’ils attendaient de se déplacer dans la maison, qui est

    maintenant vivre, Luton conseil municipal les a placés le 4 mois dans
    un hôtel local Hampton by Hilton

    Le salon dans leur maison actuelle,
    également fourni par les autorités locales

    M. Suba est né et a grandi au Cameroun, à l’âge de 18 ans, il a déménagé
    en France, puis en 2012 il a déménagé au Royaume-Uni avec sa famille
    pour être en mesure d’étudier les soins infirmiers en psychiatrie à
    l’Université de Bedfordshire.

    La famille déclare que les conditions de vie dans la maison actuelle sont « terribles ».

    «Ma famille et moi sommes ignorés, nous vivons dans trois chambres à
    coucher et nous sommes dix», explique Arnold Sube.
    « Les autorités de la ville rendent notre vie encore plus difficile, ma
    femme est une femme au foyer et je suis étudiante. Ils cherchent
    juste des excuses, mais nous avons besoin d’une maison spacieuse avec
    suffisamment de chambres.  »

    Mais ils ont encore abandonné la chance de vivre ailleurs à cause du manque
    d’espace dans les nouvelles maisons et même pas de salle à manger
    Mais ils ont encore abandonné la chance de vivre ailleurs à cause du manque
    d’espace dans les nouvelles maisons et même pas de salle à manger

    Le conseil municipal de Luton a déclaré que la famille avait été trouvée une maison
    convenable, mais elle a refusé l’offre sans raison valable.

    Une des options que la famille a rejetée.
    Le conseil municipal de Luton a déclaré que la famille
    avait été trouvée une maison convenable, mais elle a refusé
    l’offre sans raison valable. Une des options que la famille a
    rejetée

    Maintenant, en face d’une grande famille un ultimatum
    – soit ils sont d’accord sur une proposition formelle des autorités
    de se déplacer dans la maison avec 4 ou 5 chambres, ou ils seront
    sans-abri et ils doivent chercher un lieu de résidence par le marché
    de la construction de logements privés. »

    Source:
    https://vmirechudes.com/116994-2/

  • eric 2952

    bizarre qu’on entende pas ces organisations laïques lors des prières de rues musulmanes qui occupent l’espace public! 2 poids 2 mesures? c’est vrai que le français est un veau, et se soumet plus facilement que les cailleras des cités!

    • JJG

      bonjour, la différence étant que c’est légal de prier dans la rue. en revanche, Article 28 de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat :
      « Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions. »

      • Thierry Sontot

        La croix est certes un symbole chrétien mais c’est aussi un élément fondamentale de l’identité historique du peuple français, la justice devrait plutôt s’inquièter de la tolérance bienveillante de la doctrine islamique qui est à elle seule une menace bien plus grande et génocidaire qu’un symbole chrétien inoffensif sur une place publique.

        • Gwendal Pennanech

          Si la croix est un élément fondamental de l’identité historique du peuple français force est de constater que ce pauvre peuple en voie de disparition rapide a bien souffert dans sa foi de la construction politique « France »: faux papes , alliance avec les Turcs dès François Ier, gallicanisme, « esprit des lumières », révolution française , loi de 1905, dissolution de l’Autriche-Hongrie.. quand on y regarde de près la France a été la grande matrice de la déchristianisation en Europe. Tant que les Bretons seront amarré au boulet France ils seront tirés vers le bas comme cet exemple le montre ….

          • An

            Bravo !
            J’ajouterais la canonisation de Jeanne d’Arc.
            Si le destin de la Bretagne était d’une manière ou d’une autre de rester duché, dans un royaume anglo-français, on peut extrapoler sur une Bretagne pas forcément mieux traitée (les Anglais n’étant pas les derniers des envahisseurs centralisateurs) mais reconnue et non niée (pire des violences). Et peut-être donner dans un État-Nation surpuissant, plutôt qu’être à la traîne avec Paris la suiveuse ? État capable d’unifier l’Europe atlantique ? Puis le monde chrétien jusqu’à l’Oural ? Avec liens avec la Cornouaille et le Pays de Galles jamais rompus, avec l’Irlande sans passer par la case catholique ?
            Et les soubresauts de l’Histoire étant ce qu’ils sont, peut-être que ce royaume n’aurait pas été définitif et que la Bretagne aurait su jouer de sa position privilégiée pour redevenir royaume ?
            Uchronies.
            Mais pour en revenir à Jeanne d’Arc, c’est pour moi le symbole du plus grand manque de dignité du catholicisme français que d’utiliser une figure nationaliste et un brin dérangée (je veux bien lui reconnaître que pour arriver à mener une armée en tant que femme à l’époque ne relevait pas du commun et la folie aide parfois) comme réaction à la laïcisation. Tomber aussi bas n’a pas favorisé l’apaisement français mais plutôt à 1914. La pucelle (?) a été béatifiée en 1909.
            (mais un abruti BBR dira que c’est la faute de l’Allemagne, comme d’habitude, jamais la faute d’une des régions les plus absurdes du monde: la Région parisienne).

          • Gwendal Pennanech

            Notre Jeanne à nous c’est Janedig Flamm!

          • la brise

            Donc il est bien dommage pour » les autres moutons français » d’être né ailleurs que en Bretagne …. je vous rappelle que le peuple de france et peu importe la region non pas grand choses a voir avec ces décisions politique prises au cours des siècle en son nom mais pas pour son bien …

          • Gwendal Pennanech

            Ce n’est pas à moi de juger du degré de pourrissement du peuple français. Je constate simplement que les régimes qui se sont succédés ont été d’une constance anti-chrétienne assez remarquable. Et je constate aussi que sans le peuple de Paris les mouvements anti-chrétiens de 1789, du premier empire , de 1830, 1848 et 1870 n’auraient pas été bien loin… Avec la loi de 1905 et les  »valeurs » de la république comme bouquet final (ou couronne mortuaire plutôt). Mais tout cela est sans grande valeur pour l’avenir puisque le peuple français a quasiment disparu et que tout ce qui subsiste d’à peu près sain en Hexagone se trouve au sein des peuples non-français , ces anciennes  »Provinces réputées étrangères »….

      • MARBOT

        Bien sur que l’ont peu « prier dans la rue » mais ou as tu vu qu’il est permis de « bloquer » LA CIRCULATION pour réaliser cette démonstration !? IDIOT !!! INUTILE………….

      • Pauli von Gattendorf
      • Pauli von Gattendorf

        Si vous aimez prières de rues vous pouvez par exemple aller vivre dans ce quartier :
        https://www.youtube.com/watch?v=4ZojWRngW0A

      • Gwendal Pennanech

        Vous avez bien raison de le rappeler. Les  »lois » françaises – d’ailleurs illégales en Bretagne même si peu de Bretons en sont conscients- n’ont aucune logique sinon celle du déracinement, En leur temps bien des Bretons se sont élevés pour protéger leurs églises contre cette loi scélérate ! Vive le respect de la spiritualité et à bas la démagogie de la  »laïcité »!

  • Ours Narquois

    Que le Conseil d’Etat interdise en priorité les cultes musulman de rue, pure provocation islamique. Que le Conseil d’Etat se penche sur les propos de certains imams anti-français. Ensuite, il pourra prétendre disserter sur le bienfondé de la croix de Ploërmel. Il serait bien également que la population de cette ville, dans sa grande majorité, lime les crocs à cette ultra-minorité de la Libre Pensée du Morbihan

  • Vladimir Obolan

    les ultra gauchiasses luttent pour le respect de la loi de 1905 en ce qui concerne le christianisme, mais s’écrasent plus que lamentablement pour les prières de rues musulmanes , le port du voile , drapeau de la conquête islamique , la burqa, le ramadan , le halal et les fêtes de l’aït……seraient t’ils sur le point de se convertir à l’islam ?

  • PL44

    Il y a une pétition sur citizengo.org.

  • Ronan Courtial

    Sidéré du silence assourdissant de l’emsav. Cet emsav si prompt aux dénonciations, si enthousiaste pour la Catalogne ou l’Ecosse, mais lamentablement incapable de tenter de mobiliser pour la défense de nos Traditions. Les seules réactions présentes viennent de jacobins affirmés ou de la presse internationale:Pologne, Hongrie, Afrique… En cette veille de Toussaint, si centrale fête de la Bretagne Chrétienne multiséculaire, que les Abbés Perrot, Lec’hvien, Rallier,Trétout, du fond de leurs sépultures, aient une prière pour la crasse séparatiste, autonomiste, régionaliste,… autoproclamée. Evit ar Vro atav!

    • Gwendal Pennanech

      Ne soyons pas toujours pessimistes,Emsav signifie littéralement se soulever, se mettre en mouvement . Ceux qui se couchent se mettent hors de l’Emsav. Ceux qui se bougent sont l’Emsav. Sur ce fil même l’Emsav est vivant par certaines remarques, indignations et propositions d’actions alors qu’il est mort au sein du parti de ceci et du parti de cela. Silence pas surprenant au regard de leur bilan. Il faut simplement ôser confronter ceux qui se présentent comme l’Emsav et ne font rien. A un niveau individuel et sans dogmatisme d’ailleurs car il existe des hommes et femmes de valeur qui se trompent d’adresse. C’est aussi cela la vraie mentalité bretonne, ne pas se laisser bercer par les belles paroles mais juger sur la réalité. Nous sommes un peuple de l’action tandis que les Français sont le peuple du blabla. Nous n’aimons pas les finasseries.

  • JJG

    Bonjour,
    Article 28 de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat :
    « Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions. »
    Si vous voulez admirer des croix, des étoiles de David ou des croissants, je vous invite à vous cotiser entre croyant pour acheter une parcelle privée. L’espace public et l’argent public ne doivent pas servir à financer ou promouvoir vos cultes. Merci;

    • carnot

      Les calvaires, vieux de 2 ou 3 siècles sont aujourd’hui entretenus et quelquefois réparés ou redressés avec l’argent public. C’est sans doute un immense scandale ?

    • D8

      Vous avez, vous-même, été façonné par l’Etat (par un impôt!) pour l’élévation ce monument ? Étonnant, puisqu’il s’agit d’un cadeau offert à la mairie de Ploermel par le sculpteur-même 😉

    • Courant

      Bonne fête de la Toussaint à tous les français!Jean-Paul II n’offense personne et la CROIX moins encore.Elle est gràce et Salut pour Tous!

      • Julien

        Jean-Paul II bénissait tous les chrétiens, quelque soit leur origine, et affirmait bien entendu que le salut pouvait être obtenu par des gens de couleur. Et après on s’étonne que le christianisme rebute autant.

    • Gwendal Pennanech

      Vous êtes Breton? J’espère franchement que non car pour avoir l’esprit aussi étroit…La Bretagne sans la spiritualité ce serait aussi moche que la France.

      • An

        Oui, enfin il y a spiritualité et spiritualité.
        Si les lieux de cultes m’émeuvent et les catholiques bien plus que n’importe quels autres (en particulier ceux des campagnes bretonnes), on peut ne pas vouloir que ce soit financé par l’argent public.
        Le patrimoine, c’est autre chose. C’est un devoir sacré de préserver toutes productions de nos ancêtres (dans la mesure du raisonnable) parce que c’est la 1ère et plus efficace (aussi parfois par opposition) des instructions.
        Cet ouvrage ne peut être que patrimonial, ce qu’il n’est pas pour moi qui ne l’ai vu qu’une fois et certainement pas tous les jours en sortant le chien ou en allant bosser. C’est d’abord aux habitants de Ploërmel de choisir. Mais en France, un référendum local semble être trop compliqué à organiser. Quand même bizarre (zont beaux dos les descendants de Gaulois querelleurs).

        • Gwendal Pennanech

          Je pense que tout dépend de ce qu’on entend par  »argent public » concept fourre-tout en Hexagone puisque l’Etat français s’immisce dans tout. Dans un régime de démocratie fiscale le produit des impôts locaux devrait clairement alimenter les budgets locaux et l’argent ponctionné par Paris pour ses dépenses ne devrait pas être rangé sous le même vocable. Et devrait être clairement identifié….On peut rêver…Que les habitants de Ploërmel ou d’ailleurs veuillent aider à la comnstruction d’un monument dans leur commune et décider qu’une subvention municipale y soit allouée devrait être une évidence. Les Bretons sont chez eux après tout! On attend simplement des garde-fous : que les mécanismes d’allocation des ressources soient transparents, que les habitants puissent faire entendre leur opinion pour et contre etc. Je suis aussi en faveur de référendums locaux pour initier ou arrêter des projets. Cela encouragerait les élus à y regarder de plus prêt avant de se lancer dans des projets pharaoniques. Mon dernier point: il est évident que ces principes de démocratie locale sont inconcevables dans le cadre de l’organisation à la française…Tant que la France régentera tout chez nous nous pataugerons dans d’absurdité du centralisme dogmatique..

  • duszka :x

    ello! et,Le voile intégral, qui comprend la burqa et le niqab, sont interdits dans les lieux publics en France depuis la loi du 11 octobre 2010. Sont concernés: la rue, les transports en commun, les commerces, les hôpitaux, les administrations ou encore les cinémas. non???,,

    • Gwendal Pennanech

      Plus malins que les nigauds bretons, les pieux musulmans savent faire appliquer leur loi dans les quatriers qu’íls se sont appropriés. D’où l’inapplicabilité pratique de cette loi de 2010. Prenons exemple au lieu de nous plaindre.

      • An

        Pas faux. D’autant plus efficace face aux Parisiens qui s’approprient nos terres dans leurs exils d’une ville dont ils sont exclus, car pas assez riche ou pas assez mondialisé.
        Je suis certes un modéré comparé aux vrais amoureux de la Bretagne de tous bords mais rappeler sans cesse avec fierté les richesses de son pays, de la Bretagne et dénigrer Paris est de moins en moins perçu comme un chauvinisme idiot comme c’était le cas. Il y a des convertis à faire mais qui ne peut qu’être efficace en reniant une soi-disante solidarité naturelle et un quelconque attachement à la France. Ils seront d’autant plus utiles qu’ils doivent se soumettre aux Bretons.
        Quant aux Parisiens « métropolitains » (bobos et autres hipsters) qui n’ont laissé Paris que pour de basses raisons mercantiles et cherchent à reproduire ce qu’ils avaient (avec l’aval du Marché et de la RF et ses métropoles), ce sont LES adversaires, encore plus que n’importe quel bistre qui vient de n’importe où et qui ne s’intéresse pas à la Bretagne plus que la moyenne des Bretons.
        Mais quand on voit que Nantes, Rennes, Vannes, Brest se sentent flatter de l’intérêt parisien et que c’est de Bordeaux, ville pourtant sans grand caractère, que vient une contestation, c’est à désespérer.

  • gloglo

    allons faire la même chose dans tous les pays musulmans … allons leur parler de liberté, d’égalité entre hommes et femmes, et de LAICITE, vous verrez nous serions bien reçus .. mais où va t’on dans ce pays, la dérive complète . Débarrassons nous des terroristes et islamistes radicaux avant de s’occuper d’une croix qui ne gêne personne.

  • Jean Claude Aufseesser

    J ai fait un don a une assoc qui envisage de privatiser donc sauver cette statue. C est tout de meme un comble!!

    • Gwendal Pennanech

      C’est un peu ce qu’on fait nos ancêtres sous la révolution française en rachetant chapelled et châteaux pour éviter qu’ils ne tombent dans des mains célérates et afin de les rendres plus tard à leurs propriétaires légitimes .

  • Décidément de + en + cons ces Bretons… Personne ne réagit car il n’y a pas de taxes allah clef…

    • TUM ?

      C’est la technique qu’a choisi l’extrème droite française pour nettoyer son pays envahi : insulter les Bretons sur Internet. C’est d’une intelligence et d’une efficacité remarquable ! Pas un article de Breizh-Info n’échape à ces commentaires antibretons consternants de lâcheté. Les caïds de banlieue tremblent de peur.

  • Alain Peulet

    J’ai honte pour la France ….! Justice couchée , soumise , veule ….! Les musulmans doivent bien rigoler … ce sont les Français eux même qui creusent leur tombe , qui participent à leur disparition … un suicide collectif !!!

    • Gwendal Pennanech

      En l’occurrence c’est la France et ses idées qui creusent la tombe des Bretons…

      • An

        Malheureusement, beaucoup de Bretons fournissent la pelle…
        La Bretagne doit certes se libérer par elle-même et donc pzr les Bretons pour échapper à la disparition mais trop simplifier (certes, nous commentons sur l’internet) n’est pas forcément pour le mieux lorsque l’on ne connait pas l’interlocuteur en face.
        Est-ce qu’Alain Peulet a votre passif et votre culture pour s’approprier avec une telle évidence vos propos ?
        Pas sûr.
        Et dans ce cas, je pense qu’il vaut mieux parler de Paris ou de Français jacobins.
        Et puis, j’ai trop de respect pour beaucoup de Corses, Basques ou Alsaciens pour les mettre dans le même panier que les Parisiens et colonisés de province.

        • Gwendal Pennanech

          Je pense que c’es la France qui fournit la pelle pour reprendre cette image. Les outils intellectuels de la destruction sont pensés et affutés à Paris et cela dure depuis plusieurs siècles. Malheureusement encore trop de Bretons se couchent devant tout ce qui vient de France, voire suprème effet de l’acculuration organisée par Paris, nombreux sont ceux qui finissent par se croire eux-même français, et donc déclinent ces idées françaises à la sauce bretonne, ce qui est infecte… Ironie du sort: si nous sommes les victimes collatérales de ces idées venues d’ailleurs, les Français en sont les victimes principales. A une immense majorité ils ont perdu jusqu’ à la conscience de leur personalité nationale distincte – en gros la souche  »francienne ». Perdus dans leurs contradictions entre citoyenneté et nationalité ils nous voudraient aussi français qu’eux, ce qui illustre bien la confusion qui règne dans leurs esprits! Quant aux Corses, Basques ou Alsaciens ils ne sont pas plus français que leurs frères des Florence, de Bilbao ou de Fribourg!

      • Pluton92

        La racaille antifa sévit massivement surtout en Bretagne (Rennes et Nantes notamment).

        Le journal Ouest France est bien breton et diffuse à grand tirage la propagande gauchiste : près de 700.000 exemplaires chaque jour ! De très loin le plus grand tirage de tous les quotidiens nationaux et régionaux. Les vertus chrétiennes devenues folles !

        Donc pas besoin de la France extra-bretonne pour creuser la tombe des Bretons qui savent très bien le faire eux-mêmes.

        • Céline

          Rennes et Nantes sont les villes de Bretagne qui comptent le plus d’immigrés français. Par exemple, comme son patronyme le laisse à penser, Gaël Roblin est 100% français de souche. Et ce n’est pas le seul. En fait, 95% de l’extrème gauche en Bretagne ne sont que des racailles françaises. Le journal Ouest France que vous citez est lui-même tenu par des Français.

          La stratégie de l’extrème droite française consistant à canaliser la haine vouée aux immigrés africains vers les autochtones bretons a été un gigantesque échec. Car le Breton reste et restera dans l’inconscient collectif français l’archétype de l’autoctone celte continental indestructible. Je connais personellement plusieurs Français qui ont voté contre le FN à cause de la suppression pure et simple de la Bretagne administrative prévue par les fins stratèges du FN. C’est ce que l’on pourrait appeler le syndrome d’Astérix.

          • Pluton92

            « 95% de l’extrème gauche en Bretagne ne sont que des racailles françaises »
            Curieux ! Et cette racaille ne casserait tout qu’en Bretagne et pas ailleurs ? Comme c’est bizarre !
            Que Ouest France soit tenu par des « Français » n’oblige pas les Bretons à lire en masse ce journal bien-pensant. C’est de loin le journal le plus lu de tous les journaux français qui eux ne survivent que par nos impôts. Pas très identitaires ces vrais autochtones Bretons bretons.
            « La stratégie de l’extrème droite française consistant à canaliser la
            haine vouée aux immigrés africains vers les autochtones bretons a été un
            gigantesque échec. »
            Mais où avez-vous vu ça ? Si des Bretons comme vous ont une haine aussi violente des « Français », l’inverse n’est pas vrai. Je n’ai jamais entendu la moindre parole agressive envers les Bretons. Au contraire, comme les Corses, les Bretons sont respectés pour la défense de leur identité. Mais rassurez-vous, la Bretagne va être envahie par l’immigration extra-européenne comme l’est la « France ». Vous pourrez alors comparer les immigrés africains aux immigrés « français » et voir qui sont les pires !

        • Gwendal Pennanech

          Ouest France n’est pas breton. Depuis sa fondation il fut au contraire entre des mains françaises. Son siège social est bien en Bretagne, mais ce n’est justement pas anodin. Il fut établi après la seconde guerre mondiale comme un organe de propagande française en Bretagne et remplit encore largement ce rôle .

          Que la gauche « bretonne » soit un avatar de la gauche francaise ne fait pas de doute .

  • Jeapi Piron

    il existe une solution si le maire est d’accord, c’est privatiser le carré, çà ne coutera pas cher par habitant
    et « baisé » le conseil d’état. à creuser!!

  • Jeapi Piron

    pour répondre à wladimir, oui, ils sont soumis à l’islam (islam signifie soumission)
    comme les collabos en 1940, car ils ont peur et la peur rend lâche!!

    • Pluton92

      De quels collabos en 1940 parlez-vous ? Je ne connais que la gauche collaborationniste en 1940, les plus acharnés étant les communistes jusqu’au 22 juin 1941, date à laquelle l’Allemagne a attaqué la « patrie des travailleurs » !!!

  • montecristo

    La République se couche devant 3 clampins qui veulent imposer leur loi mais n’écoute pas la majorité ! Cela s’appelle la démocratie !

    • Gwendal Pennanech

      La République française ne se couche pas elle est bien contente de les avoirs comme chiens de garde de son idéologie…

  • MARBOT

    Soyez plus « malins » ; contournez ces institutions pourries ; demandez à un -vis à vis- de ces lanceurs de vagues idiotes d’accueillir le monument sur SON terrain, l’exposant ainsi à ceux qui devraient s’en inspirer eu égard à la sécheresse de leur conscience!

  • Pluton92

    Ces fanatiques gauchistes ignares oublient combien ils doivent au christianisme. S’ils tiennent tant à la laïcité comme ils le prétendent, pourquoi ne demandent-ils pas la séparation entre « l’église de la république » et l’état ? Cette « église » – la franc-maçonnerie – mène une guerre de religion contre le seul christianisme sous couvert de laïcité. L’état est gangrené par cette secte. Combien de ministres, de parlementaires font partie de cette « église » ? La fraternelle parlementaire compterait 150 députés et sénateurs. Le quinquennat Hollande était complètement noyauté par la franc-maçonnerie, les gouvernements précédents, gauche ou « droite » sans doute également. Avec les résultats que l’on a pu constater. Qu’en est-il sous Macron ? Sans doute la même chose compte tenu des réformes sociétales qui continuent.

    • An

      Effectivement, le Christianisme est, comparé à la majorité des grandes religions (hindouisme et bouddhisme inclus, évidemment, la moitié du monde comme l’oublie les simplistes monothéistes), humaniste, pacifiste, égalitaire, universelle, critique, raisonnée, féministe et j’en oublie.
      En gros, toutes les valeurs auxquelles veut se rattacher la République Française mais qui, comme le modèle d’Église catholique, est centralisateur, pilleur, hypocrite, autocrate, génocidaire.
      La République française, c’est l’Église catholique sans la mystique beauté de la fable d’un fils de charpentier vivant loin, très loin. Mais avec sa propre capitale.
      (le Christianisme est aussi très naïf, trop spirituel et simpliste mais c’est un autre débat)

      • Pluton92

        La république française n’est que l’illustration des « vertus chrétiennes devenues folles ». Vertus chrétiennes également dévoyées dans l’Église elle-même avec ce pape déjanté, collabo du mondialisme. Quant au christianisme, je suis désolé mais le bilan est pour moi globalement positif. Et bien qu’étant seulement culturellement chrétien, je pense que la « fable d’un fils de charpentier » relève de l’Histoire et non de la mythologie.

        Je suis attristé de voir ce que devient la Bretagne ou plutôt les Bretons.

  • Alain

    J’aime bien les commentaires qui nous évoques la défense du christianisme en France… (surtout que le sujet se passe en Bretagne et non en France)

    Cette France qui a viré les enseignants religieux de nos écoles bretonnes, cette France qui a combattu le christianisme en Bretagne pour vider nos églises… (elles étaient encore pleine il y a 40 ans…)

    Franchement c’est à mourir de rire…

    Et encore plus impressionnant, ces Bretons qui accuse l’Emsav alors que la droite bretonne s’efface devant la gauche brito-française depuis plus de 50 ans….

    C’est pas grave, demain pour prouver que nous sommes de bons français on nous proposera de mettre un croissant…

    La gauche bretonne sera ravi, la droite se couchera comme à son habitude et chacun sera heureux de ce nouveau geste qui prouve que les Bretons sont plus français que jamais…

    • Pluton92

      « Cette France qui a viré les enseignants religieux de nos écoles bretonnes »
      Mais c’est toute la France qui en a été victime ! Et parfois bien pire que la Bretagne. Comme si les églises n’avaient pas été vidées partout ! Arrêtez de voir la Bretagne comme la seule victime innocente. Elle vote aujourd’hui pour les politiciens immigrationnistes, mondialistes, laïcistes … sans comprendre le grave péril qui nous menace. Elle a hurlé contre Le Pen père, un Breton ! lorsqu’il sonnait le tocsin contre l’invasion migratoire. Vous n’étiez alors pas concernés. Maintenant que c’est à votre tour de commencer à subir, vous gémissez. Attendez de subir ce que subit la région parisienne pour gémir pour de vrai.

      • la brise

        Merci :)

      • Gwendal Pennanech

         »Mais c’est toute la France qui en a été victime ! »
        Cela fait beaucoup de victimes consentantes alors! Car la chute massive de la pratique religieuse et de la natalité en France ne datent pas d’hier et remontent au XVIIIe siècle. Alors que Bretons , Flamands, Provençaux, ou Alsaciens engendraient des familles nombreuses la vitalité avait quité la France – qui rappelons-le dans ses frontières ethno-culturelles correspond en gros au Bassin Parisien. L’irreligion française est une des causes connues de la révolution de 1789 et le produit de siècles de  »libertinages » charnels et intellectuels (les plus dangereux), la cour de France donnant le mauvais exemple à toute l’Europe en la matière. (Re)lisez donc les mémoires de la Palatine c’est très éclairant. A chaque époque quelques individus et quelques belles âmes se sont élevés contres ces tendances, je le concèdes. Ils ont pu se sentir bien isolés dans ce cloaque. Mais il y a peu de doute que le pourrissement spirituel de l’Europe ait une grande part de son origine à Paris. La fille aînée de l’Eglise est mauvaise fille, elle est ribaude, et cela ne date pas d’hier.

        N.B: Le Pen père dont on ne voit pas trop le rapport avec la discussion n’est pas très religieux, et sa descendance qui n’est plus du tout bretonne , même de loin, est totalement soumise aux préceptes de la laïcité à la française! Quant à l’immigration nous la subissions doublement : la France déverse chez nous et ses banlieues et ses maisons de retraite. On doute que la présence du FN n’y change quoi que ce soit, sinon de servir l’alibi pour faire taire toute critique.

  • An

    Perso, je me fous que vous soyez juif polonais, apatride, naturalisé, sioniste, homosexuelle, végétarien et jogger (ou l’inverse) tant que vous respectez la Bretagne (mieux, que vous vous y intéressiez) mais ça me dérange d’entendre parler de protestation bretonne en phase avec la République française.
    Vous critiquez le jacobinisme, c’est déjà pas mal. Mais historiquement, la République française n’a jamais été autre chose que jacobine. Ou quelques mois.
    Ça ne serait pas mieux d’appeler, a minima, à une fondation d’une Fédération française ?
    En passant, si l’égalité des droits pour les Juifs en France vient bien de la Révolution (qui fut belle à ses débuts), cela ne vient pas de la République. La France était une monarchie constitutionnelle à l’époque.

    • Gwendal Pennanech

       »Mais historiquement, la République française n’a jamais été autre chose que jacobine ».
      Evel just! Et les sources sont bien plus profondes, Les rois de France étaient eux-mêmes déjà  »jacobins ». La révolution de 1789 est venue couronner leur oeuvre si j’ôse dire. Observons d’ailleur l’influence désastreuse qu’ont les rejetons Bourbons sur Espagne par exemple!

  • Jeapi Piron

    j’espère qu’à ploermel,il y a encore des « hommes »
    et que le jour où ils oseront essayer d’enlever la croix,ces « hommes » leur donneront une bonne volée de bois vert dont ils se souviendront
    les serpillères ce sont les politiques qui nous dirigent, pas question de devenir des lavettes
    indignez vous ,battez vousl

  • Frog in Uniform

    Vous voulez que que cette croix reste en place? Je m’étonne que personne n’ait pensé à la solution: rajoutez lui une traverse. En effet la Croix de Lorraine n’est pas seulement le symbole de la Libération de la France, ni celui du gaullisme historique, c’est aussi un emblème héraldique des Rois de… Pologne
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Armorial_des_rois_de_Pologne
    L’opposition ne saurait pas quelle attitude adopter devant ce changement pour une croix unanimement respectée par toute la classe pollitique. Je doute que quiconque aura le culot de demander la destruction d’une croix de Lorraine, après tout il y a le précédent du monument érigé à Colombey Les Deux Eglises en l’honneur du Général De Gaulle.
    https://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/08/d7/f7/ca/memorial-charles-de-gaulle.jpg

    • Gwendal Pennanech

      Pas si bête mais source de confusion avec le Gaullisme. Pourquoi pas une croix celtique plutôt!

  • double punch

    D’ailleurs le courageux programme du FN propose de supprimer l’Islam. Euh non, en fait il propose de supprimer la région Bretagne. Chacun ses priorités.

  • Chiren Louis

    Mais avant de s’appeler la Croix de Lorraine par le jeu des alliances de l’histoire de France, cette Croix était la Croix d’Anjou vénérée suite aux croisades dès le 13ème siècle et figurant comme les Lys sur les armoiries du Maine et Loire.

    https://coeurssacresdejetdem.wixsite.com/louischiren/vendee-souviens-toi-de-ta-fidelite

    Et pour ma contribution à la Bretagne et à ses sacrifices qui ne resteront pas sans fruits:

    https://coeurssacresdejetdem.wixsite.com/louischiren/le-bourg-de-crac-h-ou-est-ne-ce-sit

    https://coeurssacresdejetdem.wixsite.com/louischiren/honneur-leur-soit-rendu

    https://coeurssacresdejetdem.wixsite.com/louischiren/le-sonneur

    https://coeurssacresdejetdem.wixsite.com/louischiren/le-cygne-venu-d-outre-mer

    https://coeurssacresdejetdem.wixsite.com/louischiren/la-blanche-hermine-et-le-lys

    La mer est dans votre sang, il y a quelque part un vaisseau amiral.

    https://coeurssacresdejetdem.wixsite.com/louischiren/le-vaisseau-amiral