03/11/2017 – 17H45 Rennes (Breizh-info.com) – Le samedi 18 novembre, le club Défenses Tactiques organise un stage « Lutte de rue » avec Fernando de Almeida en invité instructeur.

C’est l’occasion pour le grand public de découvrir la gestion du coprs-à-corps dans un contexte de selfdéfense. Pour ce stage, et alors que le club rencontre de plus en plus de succès (que ce soit au niveau des cours hebdomadaires comme au niveau des stages, reconnus y compris par les professionnels comme étant de grande qualité) les places sont limitées (25 personnes).

Le stage se déroulera de 10h à 12h30 puis de 13h30 jusque 16h30.

Au programme :

– Eviter au maximum le corps-à-corps.

– Eviter d’aller au sol.

– Eviter de poser les genoux au sol.

– Toujours rechercher les percussions lors d’un corps-à-corps.

– Contrôler dés que possible la tête, les bras et les jambes de l’agresseur.

– Utiliser les techniques efficaces, simples, en utilisant des leviers (principe que l’on retrouve dans le Jui Jutsu Brésilien), ainsi que des frappes sur des zones sensibles ou vitales.

– Respect absolu de la règle du + 1…

Matériels à prévoir :

– coquille, gants, protége dent, protéges tibia.

– Un panier repas est également à prévoir.

Réglement et tarifs :

– 25€ pour les licenciés

– 30€ pour les extérieurs

Réglements par espéces ou par chéque à l’ordre de M. FAUDEMER Frédéric à envoyer à l’adresse suivante : 17 bis La Perrais 35580 GUICHEN.

Plus d’information ici

Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

3 Commentaires

  1. Très intéressant. Dommage qu’il n’y ait pas ce genre de formation près de chez moi… A moins qu’il existe des formateurs itinérants ?

    • Il existe d’ autres instructeurs itinérants comme Fernando de Almeida et Robert Paturel. Des pointures qui sont appelées à conduire des stages de formation auprès des groupes d’ élite des forces de l’ ordre (RAID, GIPN, GIGN, PI2G, BAC). Ils ne rechignent pas à répondre aux appels de groupes de la société civile et parfois de simples particuliers. Il faut assurer leurs frais de voyage, préparer leur accueil, leur offrir le gîte et le couvert, leur régler les heures de cours dispensées. Ce n’ est pas à la portée de toutes les bourses…
      Par contre pour un groupe, une association, un club, cela devient réalisable. C’ est le cas de « Défense Tactique » de Rennes.

Comments are closed.