Louargat. Des personnes intoxiquées par un « Taz » lors d’une rave-party

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

03/11/2017 – 05H45 Louargat (Breizh-info.com) – Le samedi 28 octobre dernier, une rave-party s’est déroulée – sans autorisation – du côté de Louargat (22) au lieu-dit Kerguiniou. Cette dernière était illégale mais les services de l’Etat se sont contentés de gérer, placés devant le fait accompli et incapable de mobiliser les forces nécessaires à son évacuation (5000 participants).

Au cours de cette soirée, 6 personnes ont été évacuées par le SAMU, dont plusieurs ont été victimes d’une intoxication lourde provoquée par l’ingestion d’un « Taz », qui aurait provoqué malaises et début d’overdose chez l’un d’entre eux. Difficile en effet de savoir ce que l’on consomme lorsque l’on achète, à la sauvette, des cachets de drogue dans ces soirées ; les dealers et autres trafiquants n’ont pas la réputation d’être des personnes bien intentionnées.

Sur les réseaux sociaux, la polémique a enflé, après qu’un internaute ait transmis un message faisant état d’un comprimé bleu et rond, avec des tâches marrons, noires, qui serait à l’origine de ces malaises.

Cette annonce a suscité de vifs débats, entre ceux qui reprochent au collectif de diffuser des informations pas vérifiées (il fût un temps évoqué des décès, ce qui n’est pas le cas) et ceux qui reprochent à certains purs et durs des rave-party de vouloir étouffer au maximum les conséquences du trafic de drogue à l’intérieur de ces soirées musicales sauvages.

Cette semaine toujours, dans le Pays Bigouden, un homme a par ailleurs été retrouvé mort sur la plage, alors qu’une rave-party se tenait à proximité de là où a été trouvé le corps. Une autopsie est en cours pour déterminer les circonstances du décès et le lien éventuel avec cette soirée.

Rien que pour l’année 2017, plusieurs personnes ont trouvé la mort à l’occasion d’une rave-party . En septembre c’était un homme de 23 ans victime d’un malaise (lié à la drogue) qui décédait. En juillet, c’était un mineur de 17 ans qui succombait en Loire-Atlantique. Sur un forum, un Internaute a tenté de recenser les décès en rave-party (pas uniquement liés à la drogue) depuis 20 ans.

Les morts par overdose ont augmenté de 6% en Europe entre 2014 et 2015, selon un rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), publié mardi 6 juin. Le bilan est passé de 7 950 morts en 2014 à 8 441 l’année suivante. Une hausse avait déjà été observée en 2013 (7 345), alors que la tendance était à la baisse depuis 2008. Les cas mortels sont à 81 % dus aux opiacés comme la morphine, l’héroïne ou le fentanyl.

Le dernier chiffre disponible pour la France remonte à 2013, avec 349 cas recensés .

Drogues en Bretagne. Plongée dans l’univers d’un toxicomane (KD des Psy.k.d.lik tribe) [exclusif]

Crédit photo : Pixabay (cc)
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

Articles liés

La Bretagne, malade de l’ammoniac. l’enquête de Splann !

France 3 Bretagne s'associe à Splann ! et publie l'enquête de Caroline Trouillet sur les rejets d'ammoniac, précurseur de particules fines, dans l'air breton....

Tribunal de Brest. Quand des racailles de banlieue parisienne importaient de la drogue en Bretagne

Le procès qui se tient actuellement au tribunal de Brest en dit long sur les maux que certains ont laissé, et laissent encore, importer...

Régionales 2021. Que contient le pacte régional pour la sécurité proposé par Gilles Pennelle (RN) ?

Gilles Pennelle, tête de la liste "Une Bretagne forte" (RN) aux élections régionales, vient de dévoiler mercredi un pacte régional pour la sécurité comprenant...

Elections départementales 2021 Ille-et-Vilaine : Le débat

Suite des débats organisés sur France 3 Bretagne au sujet des élections départementales. Un débat entre 6 candidats aux élections départementales en Ille-et-Vilaine était organisé...