Plédran. Conférence sur la maladie de Parkinson le 9 novembre

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

05/11/2017 – 05H45 Plédran (Breizh-info.com) – Une conférence sur la maladie de Parkinson se déroulera le jeudi 9 novembre à Pledran (22). Elle se déroulera à la salle Horizon, 2 rue Jacques Prévert.

La conférence sera animée par le Professeur Marc Vérin.

La maladie de Parkinson représente la deuxième maladie neurodégénérative en France après la maladie d’Alzheimer. Elle touche ainsi plus de 200 000 personnes en France. Elle débute en moyenne vers 60 ans, plus rarement avant 40 ans et touche autant les hommes que les femmes.

La conférence organisée par Harmonie Mutuelle en partenariat avec l’INCR a pour objectif de mieux comprendre et appréhender la maladie de Parkinson et ses effets au quotidien : les changements de la capacité motrice ainsi que les changements mentaux.

Trois questions à Marc Vérin, neurologue, spécialiste de la maladie de Parkinson :

Quel est l’objectif de cette conférence ?

Cette conférence donnera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette maladie qui, si elle reste handicapante, permet toutefois de maintenir une vie sociale normale. L’un des objectifs est aussi de lutter contre les idées reçues qui y sont associées, et de faire un point sur les traitements qui existent et qui sont développés aujourd’hui. Nous prendrons le temps d’échanger avec les participants à la fin de la conférence afin qu’ils puissent repartir avec un maximum d’éléments de réponse.

Est-il possible de vivre normalement avec la maladie de Parkinson ?

Il est tout à fait possible de maintenir une vie sociale normale. Il est temps que les personnes atteintes de Parkinson ne subissent plus la double peine, de souffrir à la fois des symptômes de la maladie et du regard du grand public qui mène souvent à l’exclusion. Plus de 200 000 Français sont touchés par la maladie de Parkinson.

Demain… quelles solutions ?

La plus prometteuse concerne les neuroprotecteurs, qui empêchent les neurones de mourir. Ces médicaments en cours de développement pourraient être bientôt donnés aux malades. Dans le domaine de la chirurgie, des tests sont réalisés pour tenter de stimuler d’autres zones du cerveau. Une autre piste est la thérapie cellulaire, qui consiste à greffer des cellules produisant la substance qui fait défaut, la dopamine. Enfin, un essai de thérapie génique est en cours depuis 2008 : il s’agit d’introduire dans l’organisme un virus, rendu inoffensif, contenant les gènes permettant de fabriquer la dopamine.

Crédit photo : Pxhere (cc)
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

Articles liés

Crise sanitaire : « Absurde de sacrifier la vie pour éviter la maladie », selon Marie-Estelle Dupont

Marie-Estelle Dupont est psychologue clinicienne, psychothérapeute et auteur. Diplômée de l'École de Psychologues Praticiens et titulaire d'un Diplôme universitaire (DU) de neuropsychologie, elle accompagne...

Santé. Consommer des champignons pour réduire de près de moitié le risque de cancer ?

La consommation de champignons pourrait assurer une certaine protection contre le cancer. Une étude menée par des chercheurs américains est en tout cas parvenue...

Troubles et maladies neuropsychiatriques : comment comprendre la complexité du cerveau ?

Afin de mieux comprendre les origines de ces dysfonctionnements, de nombreuses approches expérimentales permettent d’étudier le cerveau et les comportements dans des conditions tantôt...

Reportage. Diabète, une addition salée

Comment mieux prendre en charge les patients atteints de diabète, une maladie chronique qui touche de plus en plus de personnes dans le monde...