Nantes : encore un squat dans la maison d’une retraitée

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

13/11/2017 – 11H00 Nantes (Breizh-info.com) –L’installation de squats chez des retraités à Nantes semble devenir une nouvelle mode locale de l’ultra gauche, après les vandalismes divers – qui ont touché encore dernièrement la caserne de pompiers et une banque près de l’église St Clément – et les émeutes pendant les manifestations.

Une nouvelle affaire se fait jour à Nantes sud. Fin octobre, une association s’occupant de majeurs sous tutelle avait découvert que la porte du garage de la maison d’une personne âgée, actuellement en maison de retraite, avait été forcée.

Ces jours-ci l’association a fait intervenir un serrurier à l’adresse, rue de la Gilarderie, au sud de Nantes près des Bourdonnieres. Surprise : les locaux étaient barricadés avec un escabeau et occupés.

Lors de son intervention la police a interpellé 6 squatteurs de 22 à 31 ans. Ceux-ci ont affirmé qu’ils n’ont rien à voir avec l’effraction. Ils ont donc été libérés sans poursuites, libres de recommencer ailleurs.

La rue de la Gilarderie est bien connue de l’ultra-gauche : c’est là que 54 migrants – tous des jeunes hommes en majorité africains – occupent des maisons qui appartiennent à RTE, ravitaillés et protégés par l’ultra-gauche immigrationiste. Ils ont obtenu mi-octobre d’y passer l’hiver, pour raisons humanitaires, bien qu’ils soient tous clandestins et sans ressources connues. Une fois de plus le droit a reculé.

LM

Photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

Articles liés

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie a lieu aujourd'hui, mardi 15...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...