Rennes – FC Nantes : Un derby breton dans une atmosphère sécuritaire

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

25/11/2017 – 06h30 Nantes (Breizh-Info.com) – A quelques heures de la rencontre entre le Stade Rennais FC et le FC Nantes, ce samedi à 17h, Claudio Ranieri et Sabri Lamouchi ont dévoilé leurs groupes. Aux abonnés absent de ce derby breton, on retrouvera le groupe ultra de la Brigade Loire, qui a décidé de totalement boycotté la rencontre, suite aux décisions préfectorales d’interdiction et de contrôle de masse.

Un derby sans ultras

Triste nouvelle annoncée cette semaine par la Brigade Loire. Dans un communiqué en date du 20 novembre 2017, le groupe ultra annonçait le boycott face à ce qu’il estimait être « un amoindrissement de [leurs] libertés ». Dans la ligne de mire des remuants supporteurs nantais, les mesures de sécurité prises par la préfecture d’Ille et Vilaine. Bus au départ de Nantes, système de contremarques, etc. Les griefs sont connus et la Brigade Loire a préféré faire une croix sur l’une des dates les plus importantes de l’année que de courber l’échine face aux exigences sécuritaires.

Le même préfet qui a interdit aux supporteurs rennais de se rassembler et de partir de la Place de Bretagne, en Centre-Ville, pour rejoindre le stade, pour des raisons de sécurité. « On serait en droit d’attendre la même fermeté préfectorale pour les dealers qui vendent leur mort en toute impunité à République et dans le centre ville » nous confie, furieux, un supporteur rennais qui trouve cela « scandaleux » de ne pas pouvoir défiler « dans ma ville ».

Le groupe Rennais

Gardiens : Abdoulaye DIALLO  ·  Tomas KOUBEK

Défenseurs :  Mehdi ZEFFANE  ·  MEXER  ·  Joris GNAGNON  ·  AFONSO  ·  Hamari TRAORE  ·  Romain DANZÉ  ·  Jérémy GÉLIN

Milieux : Nicolas JANVIER  ·  Benjamin BOURIGEAUD  ·  James LEA-SILIKI  ·  Benjamin ANDRÉ  ·  Adrien HUNOU  ·  Yoann GOURCUFF  ·  Wahbi KHAZRI

Attaquants : BRANDON Thomas  ·  Firmin MUBELE  ·  Jordan TELL

Le groupe Nantais

Gardiens : Dupé, Tatarusanu, Braat
Défenseurs : Diego Carlos, Pallois, Djidji, Lima, Awaziem, Dubois
Milieux : Iloki, Thomasson, Kacaniklic, El Ghanassy, Moutoussamy, Touré, Girotto, Rongier
Attaquants : Sala, Bammou, Nakoulma, Ngom

Coulibaly et Krhin, blessés, sont logiquement absents. L’absence de Kwateng s’explique, elle, par le retour de Kacaniklic.

Déclarations de joueurs avant le derby

Pour le FC Nantes, il s’agit de mettre un terme à une triste série de 7 rencontres successives sans victoire.

Du côté des joueurs, la tension monte. Si Tatarusanu garde son calme, l’enjeu ne lui est pas inconnu : « Je vois qu’il y a beaucoup de papiers dessus, mes coéquipiers m’en ont parlé… »

Claudio Raierir est habitué des derbys et en a vu d’autres : « Je connais les derbys. Ce sont des matches particuliers, très difficiles. Mais on a de l’expérience et les joueurs sont forts. Ce sera un bon derby. »

Léo Dubois, formé au FC Nantes, est prêt au combat : « C’est particulier. […] Les supporteurs sont derrière nous, à nous d’être bons sur le terrain pour les satisfaire. Il y a un enjeu particulier pour les supporteurs… et pour nous aussi d’ailleurs. […] On a nos couleurs à défendre. »

Du côté du Stade Rennais, c’est l’occasion de partir sur de nouvelles bases avec Sabri Lamouchi :

Benjamin André, SRFC : « Il y a des matchs importants dans l’Ouest mais cette rencontre face à Nantes c’est le point culminant. On a tous en tête le sourire d’Ousmane après la large victoire 4 buts à 1. Un derby dans n’importe quel club c’est important. À domicile, après l’échec à Strasbourg, l’envie de rebondir est grande. Au classement, Nantes compte huit points d’avance mais on a vu qu’en réalisant une série, on peut vite se replacer.»

Sabri Lamouchi, entraîneur du SRFC :  « C’est le match de la saison pour tous les supporters rennais. Je connais l’importance de ce rendez-vous, on m’en a beaucoup parlé. C’est toujours une chance d’être acteur et d’être au cœur d’un tel rendez-vous, peu importe le contexte. Le stade sera encore une fois bien garni. Le RCK fera en sorte d’animer formidablement bien cette rencontre et j’espère qu’on sera en mesure de faire une belle prestation pour mettre en difficulté cette solide équipe nantaise. Je veux qu’à la sortie du match les supporters soient fiers de leur équipe. »

Crédit photo : Breizh-Info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

Covid-19. André Bercoff met mal à l’aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination

Covid-19. André Bercoff met mal à l'aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination https://www.youtube.com/watch?v=JIVW2WteyPU Crédit...

2 Commentaires

    • Il n’y a que des soumis folkloristes à Paris pour se prétendre breton et poser ce genre de question.
      La Bretagne est née par Nantes, elle disparaîtra par Nantes.
      Sinon, pourquoi Paris aurait-elle créer une Bretagne administrative sans le pays nantais ?
      Quant aux soi-disants bretons qui ne veulent pas de Rennes non plus, ce ne sont que des minables sans ambition qui ne comprennent pas qu’ils n’auront même pas un réduit à eux dans les monts d’Arrés.
      Traître !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Football. Le FC Nantes restera en Ligue 1 la saison prochaine

Le FC Nantes restera en Ligue 1 la saison prochaine. Après une défaite (0-1) hier à Nantes, mais suite à la victoire (1-2) à...

Ligue 1. Le Stade Rennais décroche l’Europe, Lorient et le Stade Brestois se sauvent, le FC Nantes condamné aux barrages

On jouait la dernière journée de championnat de France de Ligue 1 version 2020-2021 ce week-end. Fortune diverses pour les clubs bretons, avec le...

Football. Ligue 1 : Nantes s’offre le derby à Brest, Victoire de Lorient, défaite de Rennes

A trois journées de la fin du championnat de Ligue 1, le suspense reste entier à tous les niveaux. Lors de la 35ème journée,...

Football – Ligue 1. Victoires du Stade Rennais, FC Nantes, FC Lorient, Stade Brestois

Carton plein pour les clubs bretons à l'occasion de la 34ème journée de Ligue 1 disputée ce week end, avec 4 victoires du Stade...