La fertilité masculine devient dangereusement faible en Occident

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

La fertilité des hommes occidentaux est en baisse. À tel point que des scientifiques tirent la sonnette d’alarme. Serions-nous sur le point de disparaître ?

Des spermatozoïdes de plus en plus rares

Le sujet est pris très au sérieux par les scientifiques. Le nombre de spermatozoïdes chez les Occidentaux (entendez par là les Européens de souche) est en diminution constante depuis 40 ans désormais. Une donnée qui pourrait sembler anecdotique si elle ne se rapprochait pas d’un seuil fatidique. Car, à partir d’un nombre trop limité de spermatozoïdes chez les hommes, la fertilité des couples est remise en cause. Les derniers résultats publiés sur la question datent de l’été dernier. Que les couples bretons se rassurent, la menace n’est pas imminente mais est suffisamment réelle pour être prise au sérieux.

Procréation compliquée

Dans les faits, cette diminution se concrétise par des délais de procréation plus longs faute de concentration suffisante de cellules reproductrices mâles. Il faudra donc faire preuve de plus en plus de patience pour celles et ceux désirant concevoir un enfant. Voilà pourtant plusieurs décennies que diverses études sur la question ont déjà mis en garde contre cette baisse du nombre de spermatozoïdes.

Seulement en Occident !

Une équipe de chercheurs américains, issus de l’un des centres hospitaliers (Icahn School of Medicine at Mount Sinai) de New York et experts en médecine reproductive, a dressé le bilan de la situation.

Dans cette optique, ces médecins ont réalisé une recherche conséquente en réanalysant 185 travaux effectués entre 1973 et 2011. Des travaux provenant des quatre coins du monde et ayant porté sur le sperme de 43 000 hommes. Le résultat le plus fulgurant de cette étude est que la concentration moyenne de spermatozoïdes a régressé de 1,4 % par année sur la période concernée. Soit une baisse globale de 52,4% entre 1973 et 2011. La fertilité masculine des Occidentaux a donc été divisée par deux !

Mais, conclusion encore plus surprenante, les autres continents que sont l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie n’ont pas connu d’évolution particulière. Leur fertilité n’est absolument pas impactée.

Le seuil critique

Alors que cette concentration de spermatozoïdes, chez les sujets occidentaux étudiés, étaient de 99 millions par millilitre de sperme en 1973, elle est tombée à 47,1 millions en 2011. Une donnée qu’il faut rapprocher du seuil des 45 millions par millilitre. Une sorte de ligne rouge à ne pas franchir sous peine de rallonger la durée de conception de l’enfant. Alors qu’elle est de 3 à 4 mois dans des conditions « normales », cette période s’étendrait considérablement sous ces 45 millions.

Des causes diverses

À quoi cette diminution est-elle due ? Et pourquoi seulement chez les Occidentaux ? Les facteurs mis en avant par les chercheurs sont liés à nos modes de vie. Ainsi, les perturbateurs endocriniens sont notamment pointés du doigt. Tout comme certaines sources de chaleurs nocives (ordinateurs sur les genoux par exemple). Enfin, le tabagisme durant les périodes de grossesses, la sédentarité ainsi que la présence de pesticides dans notre environnement contribueraient à diminuer le nombre de spermatozoïdes.

Voilà une information qui conforte encore un peu plus le déclin démographique des populations européennes.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

6 Commentaires

  1. On ne peut pas à la fois critiquer la fertilité des hommes occidentaux et encourager l’avortement dans tous les cas ! Sinon, c’est la mort programmée de l’occident !

  2. Les dirigeants ont trouvé la solution en ouvrant très largement les portes de l’immigration, surtout clandestine.

  3. Ouais , et que l’on continue à ingurgiter de la nourriture merdique , généreusement dopée à la chimie de synthèse ( une pomme , plus de 25 « traitements » ! )
    Les curés de la FNSEA appellent ça pudiquement et hypocritement : des intrants .

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Assistanat. Les dirigeants européens annoncent un « New Deal » pour l’Afrique

Face à la crise économique dévastatrice qui frappe l'Afrique, les dirigeants européens proposent un plan international, une nouvelle fois d'assistanat, pour aider le continent...

Les ONG et le Parlement européen réussiront-ils à provoquer la guerre civile au Tchad ?

Alors que, par « miracle », le Tchad n’a pas (encore ?) explosé après la mort d’Idriss Déby et cela, uniquement parce qu’un pouvoir fort a rempli...

Pour Emmanuel Macron, l’immigration africaine est « une chance » pour la France [Vidéo]

L'entretien accordé par Emmanuel Macron au magazine Zadig fait couler beaucoup d'encre. S'il a fait l'éloge du département de Seine-Saint-Denis, le président de la...

L’échec de la gauche démontré par une étude évoquant le basculement à droite des Européens

Dans une étude intitulée « La conversion des Européens aux valeurs de droite », le think-thank Fondapol montre que les Européens basculent progressivement à...