Macron : une affaire de « verticalité assumée »

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

29/11/2017 – 07h50 Paris (Breizh-info.com) – « On a beaucoup relevé, à juste titre, à quel point Emmanuel Macron s’est glissé depuis son élection dans les habits orgueilleux du monarque républicain de la Vème République, dirigeant, décidant, ordonnant, incarnant, assumant », croit savoir Alain Duhamel, qui ajoute : « Il y a dans l’approche macronienne un ruissellement du pouvoir exécutif depuis l’Élysée jusqu’au dernier secrétariat d’État et même jusqu’à la plus modeste sous-préfecture » (Libération, jeudi 19 octobre 2017).

On assisterait donc à un recentralisation des pouvoirs. C’est ce qu’affirme Alain Cadec (LR), président du conseil départemental des Côtes-d’Armor et député européen : « Complètement. A mon sens, c’est dans la nature du personnage. C’est un jacobin, c’est un Parisien. Ce n’est pas un décentralisateur. Le président de la République et son gouvernement sont en train de détruire les territoires » (Le Télégramme, mercredi 15 novembre 2017).

Mais la « verticalité » d’En Marche ! ne semble pas inquiéter Hervé Berville (LREM), député de Dinan ; il ne voit en effet que des avantages à ce que Emmanuel Macron désigne Christophe Castaner, délégué général du parti présidentiel : « Il est légitime que le président de la République, qui a fondé le mouvement veut s’appuyer sur lui pour transformer le pays, exprime une préférence. C’est une verticalité assumée avec une libre organisation sur le terrain » (Le Télégramme, samedi 18 novembre 2017). En parodiant la novlangue macronienne, on pourrait parler du « monde nouveau »…

B. Morvan

Photo : French embassy in the US/Flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

Articles liés

De Clovis à Macron : vie et fin d’une nation ?

Nos politiques actuels montrent d’évidentes ambitions personnelles. Elles sont cependant bien trop étriquées et mensongères pour qu’elles se développent en une ambition pour la...

Prêt et annulation de créance de la France au Soudan : Macron essaie-t-il de contrer l’influence russe ?

La France a annoncé qu’elle prêterait 1.5 milliards de dollars au Soudan pour solder ses arriérés avec le FMI et lui pardonnerait 5 milliards...

Jean-Marc Ayrault peine à faire valoir le thème de l’esclavage

En confiant les clés de Nantes à Johanna Rolland en 2014, Jean-Marc Ayrault imaginait-il qu’il allait si vite devenir un has been ? Débarqué de...

Les « Gaulois réfractaires » ont-ils renoncé à lutter contre Macron ?

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre des mondes ♦ Il est courant, dans les allées...