Côtes d’Armor : alerte aux vols et aux escroqueries

cambriolage

02/11/2016 – 08H45 Lamballe (Breizh-info.com) – La gendarmerie des Côtes d’Armor a, au début de la semaine, lancé un appel à la vigilance sur les réseaux sociaux, après le constat de plusieurs vols et escroqueries visant notamment des personnes âgées.

« Depuis une semaine, plusieurs personnes âgées du département sont la cible de vols ou d’escroqueries. On dénombre notamment une plainte pour abus de faiblesse à l’encontre d’une entreprise de ravalement, une femme de 87 ans victime d’un vol à la tire à LA CHÈZE, de nombreux démarchages abusifs et vols commis par un couple se réclamant faussement d’une association d’aide aux handicapés, dans le secteur de PLOUER-SUR-RANCE et à FRÉHEL. La gendarmerie vous conseille de ne pas ouvrir aux inconnus, de ne pas les laisser entrer chez vous. Notez la description de ces personnes et les plaques d’immatriculation des véhicules suspects. Contactez le 17.», expliquent les gendarmes.

Jeudi, en fin d’après midi, c’est une nonagénaire de 94 ans qui s’est fait dépouiller chez elle de 30 000 euros, en argent liquide et en bijoux. Deux hommes, se présentant comme des agents des eaux, puis comme des policiers ont ainsi abusé de la confiance de la personne, avant de prendre la fuite. Cela s’est passé du côté de Lamballe.

Les commerçants sont également appelés à la prudence : le 28 novembre, vers minuit, un cambriolage a eu lieu dans un supermarché du côté de Guingamp , opéré à la voiture bélier.  La gendarmerie recommande aux commerçants, en ce début de période des fêtes, de se montrer particulièrement vigilants face aux risques de vol et de cambriolage de marchandises de valeur : alcools, tabac, parfum, Hi-Fi…

Pour les particuliers, n’hésitez pas à aller visiter vos anciens dans vos familles fréquemment, afin qu’ils ne soient pas isolés, ou à prendre contact avec les Voisins Vigilants, qui permettent grâce à la mobilisation d’un réseau de dissuader les cambrioleurs.

Par ailleurs, il importe également de connaitre ses droits et la loi, en cas d’infraction constatée alors même que vous êtes sur les lieux et en cas de légitime défense nécessaire :

Comme l’indique l’article 122-5 du code pénal, « n’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte ».

Il y a donc légitime défense selon trois critères : la simultanéité, la nécessité et la proportionnalité. « Quand les critères légaux de la légitime défense ne sont pas réunis mais qu’ils estiment que la personne s’est trouvée dans une situation de danger ou s’est sentie dans une situation de danger, les jurys populaires de cour d’assises ont tendance à prononcer des peines légères ou du sursis » commentait à l’Obs la vice-présidente de l’USM (Union syndicale des magistrats) Virginie Valton.

Avant de devoir en arriver là, bien observer son entourage, les changements, les rôdeurs éventuels, et en informer si nécessaire les autorités.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine