Avec la manière, le Stade rennais enchaîne un troisième succès consécutif

A LA UNE

04/12/2017 – 06h00 Rennes (Breizh-info.com) –Dominateur tout au long de la rencontre, le Stade Rennais s’impose logiquement 2-0 face à des amiénois trop timorés pour les inquiéter.

Les records

Depuis la remontée en Division 1 (1994-1995), le Stade rennais s’est imposé lors de 3 matchs consécutifs de championnat pour la première fois lors d’une série de 3 matchs en 1 semaine.

Toujours, sur la même période, le SRFC a gagné pour la quatorzième fois consécutive face à un club débutant dans l’élite.

Le match

Dominateurs dès l’entame du match, les joueurs de Sabri Lamouchi ne se verront pas récompensés de leurs efforts car le poteau gauche de Gurtner s’y opposera à la fin du premier quart d’heure. Gurtner réalisera ensuite plusieurs parades pour maintenir les picards dans le match. Ces derniers auraient dû bénéficier d’un pénalty juste avant la pause pour une faute de Gélin sur Konaté puis en concéder sur une frappe rennaise détournée par les bras décollés d’un amiénois.

Les rennais devront attendre la 72’ pour voir Whabi Khazri ouvrir le score suite à un une-deux avec Adrien Hunou. 12 minutes plus tard, le capitaine Benjamin André aggravera le score d’une belle tête suite à un coup-franc de Benjamin Bourigeaud.

Le score n’évoluera plus et le SRFC grimpe provisoirement à la sixième place du classement (avant les matchs de Caen et Montpellier ce dimanche).

Les joueurs

Koubek a passé une soirée tranquille et n’a eu aucun gros arrêt à effectuer.

La charnière Gélin – Mexer a parfaitement contenu Konaté qui n’aura pas eu d’occasion tout comme Lacina Traoré (à partir de sa rentrée).

Zeffane, en difficulté lors de ses relances, a rassuré sur le plan défensif.

Hamari Traoré confirme en ayant un apport offensif de plus en plus intéressant.

Benjamin André est en forme et il montre l’exemple. Alors qu’il n’avait inscrit qu’un seul but en Ligue 1 depuis son arrivée au SRFC, le capitaine du club vient d’en inscrire deux en deux matchs (à Angers, mercredi soir puis lors de ce match face à Amiens).

Ce n’est plus une simple révélation mais il s’impose de match en match, James Léa-Siliki a permis au SRFC d’alterner le jeu court et les renversements de jeu en effectuant plusieurs transversales bien pensés. Il a concédé un troisième avertissement en moins de dix matchs ce qui le privera du match de coupe de la Ligue face à l’OM.

Adrien Hunou a été moins en vu que lors des deux matchs précédents mais il donne une nouvelle passe décisive lors du premier but.

Yoann Gourcuff confirme que sa présence donne de l’assurance au jeu rennais par une technique hors du commun et une belle vision du jeu.

Replacé avant-centre, Whabi Khazri est en train de se révéler convaincant dans ce rôle malgré une douleur au fessier présente dès l’échauffement. Il a été une menace permanente pour l’arrière garde amiénoise.

Une politique tarifaire attractive, une affluence intéressante, un public bien présent

Avec des places plein tarif à 10 euros dans tout le stade, le SRFC a réussi son pari en attirant 23051 spectateurs face au promu amiénois.

Malgré une affluence moindre dans la tribune ville de Rennes bas, l’ambiance y fût conviviale et le public a suivi en participant à de nombreux chants.

Les prochains matchs seront plus compliqués puisque de nombreux supporters visiteurs s’inviteront dans les tribunes de Rennes.

Une problématique à laquelle la nouvelle direction rennaise aurait intérêt à se pencher en inventant une politique privilégiant réellement les supporters du club plutôt que ceux qui ne viennent que pour les adversaires.

Attention au piège lorrain

Le déplacement en Moselle aura tout du piège et 4 jours avant le début d’une semaine prestigieuse (OM en coupe de la Ligue, le PSG puis Monaco en L1), il faudra montrer le même état d’esprit que lors des derniers matchs pour s’imposer.

Pour la série de matchs à venir, Sabri Lamouchi pourrait récupérer quelques blessés. Ses choix devraient être compliqués car il est difficile de changer une équipe qui gagne.

Les mosellans ne gagnent pas de matchs (une seule victoire et un seul match nul), mais leurs défaites sont souvent courtes.

Programmation TV

Ligue 1 Conforoma, J17 ; samedi 9 décembre 2017 à 20h sur Bein Sports Max 6 :

FC Metz – SRFC

Stanislas Decan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

Articles liés